Navigation – Plan du site

Politique éditoriale et instructions aux auteurs

Afrique : Archéologie & Arts, revue annuelle dédiée à l’archéologie et aux arts d’Afrique, publie, en français ou en anglais, des travaux originaux – articles et nouvelles sur des recherches en cours. Une rubrique Actualités rend compte de colloques et congrès, thèses, ouvrages et expositions. Des cahiers thématiques sont parfois proposés par l’équipe rédactionnelle.

Soumission et mode de sélection des articles

Le manuscrit doit être adressé à la rédaction de la publication (revue.aaa@mae.u-paris10.fr). Le comité de rédaction juge de son adéquation avec la politique éditoriale de la revue, de son intérêt et de sa qualité scientifique. Si c’est le cas, il est soumis à au moins deux experts du comité de lecture – voire à des chercheurs extérieurs – dont l’anonymat est respecté. Dans le cas d’avis contraires, un troisième expert est désigné. Le manuscrit est alors soit refusé, soit accepté, éventuellement sous réserve de modifications minimes ou majeures. Les modifications à apporter au texte et aux illustrations demandées doivent être réalisées dans des délais aussi brefs que possible.

Responsabilité des auteurs

Les auteurs sont responsables du contenu de leurs contributions. Sur un plan juridique, ils ont la responsabilité d’obtenir l’autorisation écrite de reproduire photographies, tableaux ou autres figures, notamment celles protégées par un copyright. Un formulaire d’autorisation de publication, à signer et à retourner à la Rédaction, est envoyé à lauteur – ou au premier auteur dans le cas d’article collectif – lors de l’acceptation du manuscrit. L’origine des illustrations doit être indiquée.

Présentation et composition du manuscrit

Pour faciliter le travail d’édition, les auteurs sont invités à suivre les instructions suivantes. Tout manuscrit qui ne serait pas aux normes sera renvoyé aux auteurs avant soumission.

Le manuscrit doit être présenté en double interligne, avec une police « Times new roman » ou « Times » 12, et paginé. Trois niveaux maximum de titres, saisis en minuscules, sont acceptés pour la présentation du texte. Les notes de bas de page doivent être limitées à l’essentiel. Elles sont à numéroter de façon continue.

Le manuscrit doit comprendre les sections suivantes :

  • la page de titre, avec les prénom et nom de l’auteur (en minuscules), ou des auteurs, les attaches institutionnelles et adresses postales et électroniques de chacun ; le premier auteur est considéré comme le correspondant, sauf mention contraire

  • deux résumés de 150 mots chacun maximum, en français et en anglais, avec traduction du titre ;

  • les mots clés, en français et en anglais : 8 au maximum ;

  • une version abrégée en français pour les articles en anglais : 3 000 à 4 000 caractères espaces compris, faisant appel à la plupart des figures, tableaux et références bibliographiques du texte principal ;

  • le plan de l’article mentionnant trois niveaux maximum de titres ;

  • le texte de l’article ;

  • les remerciements éventuels (5 lignes au maximum) ;

  • les références bibliographiques (cf. infra) ;

  • les légendes des figures avec mentions de copyright ;

  • les figures et tableaux (cf. infra).

Références bibliographiques

Les renvois aux références bibliographiques doivent figurer dans le texte sous la forme des exemples suivants :

  • Craddock et al. (2013) ou (Craddock et al. 2013) pour la référence à un travail dans sa globalité ;

  • Craddock et al. (2013 : 15) ou (Craddock et al. 2013 : 15), dans le cas d’une référence à un passage précis du texte, la page indiquée après la date et la ponctuation ;

  • Craddock et al. (2013 : 15-16) ou (Craddock et al. 2013 : 15-16) pour mentionner plusieurs pages.

Toutes les références de la liste bibliographique doivent être appelées dans le texte. Elles sont présentées par ordre alphabétique à la fin du manuscrit suivant ces exemples :

  • Article (indiquer tous les auteurs avec le(s) nom(s) en minuscules) :

    • Volper J. (2013) – Le concave et le convexe. Cuillières en ivoire du nord-est congolais. Tribal Art, XVIII-1 (70): 102-103.

    • Di Lernia S. & Gallinaro M. (2010) – The date and context of Neolithic rock art in the Sahara: engravings and ceremonial monuments from Messak Settafet (south-west Libya). Antiquity, 84 : 954-975.

  • Monographie, ouvrage :

    • Ozainne S. (2013) – Un Néolithique Ouest-Africain. Cadre chrono-
      culturel, économique et environnemental de l’Holocène récent en Pays dogon (Mali). Journal of African Archaeology monograph series 8 (Peuplement humain et paléoenvironnement en Afrique de l’Ouest, 3), Frankfurt am Main, Africa Magna Verlag.

    • Livingstone Smith A., Bosquet D. & Martineau R. (2005) – Pottery manifactoring processes: Reconstitution and Interpretation. In : Actes du XVIème congrès UISPP, Université de Liège, 2-8 septembre 2001, BAR international Series (1349), Oxford, Hadrian Books.

  • Chapitre ou article d’ouvrage :

    • Sigault F. (2010) – Propos contre-révolutionnaires sur le Néolithique, l’agriculture, etc. In : J.-P. Demoule (dir.), La révolution néolithique dans le monde, Paris, CNRS éditions : 181-196.

    • Senasson D., Saliège J.-F., Person A., Bocoum H. & Polet J. (1998) – Les isotopes du carbone pour la caractérisation et la datation des céramiques archéologiques. L’exemple de la céramique cannelée de Sintiou-Bara (moyenne vallée du fleuve Sénégal). In : J. Evin, C. Oberlin, J.-P. Daugas & J.-F. Salles (éds), 14C et archéologie. 3ème Congrès international de Lyon, 6-10 avril 1998, Mémoires de la Société Préhistorique Française, XXVI : 45-50.

Figures et tableaux

Les illustrations (photographies en noir et blanc ou en couleurs, dessins ou graphiques) sont séparées des tableaux. Elles sont toutes appelées « figure » numérotées en chiffres arabes, et impérativement appelées dans le texte. L’auteur peut indiquer un montage spécifique de figures en planche, mais toutes les figures qui la composent doivent être fournies de façon séparée. Si le manuscrit est accepté, des illustrations d’une bonne qualité d’impression devront être fournies pour la version imprimée de la revue. La largeur des figures doit être comprise entre 2 000 et 3 000 pixels et la qualité de reproduction doit être excellente. Le format TIFF est à privilégier pour les images, sauf les graphiques monochromes pour lesquels on préfèrera un format vectoriel (AI, SVG, EPS). Le comité éditorial se réserve le droit de sélectionner les documents qui seront conservés en couleurs. Les autres photographies seront passées en niveaux de gris. Les illustrations numérisées doivent l’être en activant la préférence « démoirage » ou « détramage ». Les tableaux sont regroupés sur un fichier à part, même s’ils figurent dans le texte. Ils sont numérotés en chiffres arabes et appelés successivement dans le texte. À linstar des figures, chaque tableau doit comporter une légende. Les légendes des figures et tableaux sont présentées dans le texte de l’article, avec mentions des copyrights.

Envoi des documents électroniques

Les documents doivent être envoyés sous forme électronique à ladresse de la revue (revue.aaa@mae.u-paris10.fr) formatés Macintosh ou IBM-PC, avec des fichiers séparés pour :

  • le texte, saisi sous Word, sans aucune feuille de style (celles-ci sont formatées par le maquettiste) ;

  • le plan de l’article mentionnant trois niveaux maximum de titres ;

  • les tableaux, saisis sous Word ou Excel ;

  • les figures (un fichier par figure), aux formats JPEG, TIFF, AI, SVG ou EPS avec une largeur de 3 000 pixels (minimum 2 000 pixels).

En tous les cas, ne jamais intégrer les figures et tableaux dans le fichier Word du texte.

Correction des épreuves

Les corrections des épreuves ne peuvent être que typographiques et ne modifier en rien la mise en pages, sauf s’il s’agit d’une erreur de fabrication. Elles sont à renvoyer dans les délais les plus brefs au Rédacteur en chef. Sans réponse de l’auteur dans les 10 jours, l’article sera publié avec les seules corrections de la rédaction.

Les auteurs d’article ou de note recevront un exemplaire de la revue. Dans le cas de contributions collectives, l’exemplaire sera envoyé au premier auteur et un pdf aux autres auteurs.

  • Logo ArScAn - Archéologies et Sciences de l’Antiquité (UMR7041)
  • Logo Ethnologie Préhistorique
  • Logo CNRS
  • OpenEdition Journals