Navigation – Plan du site

Éditorial

Manuel Gutierrez
p. 7

Texte intégral

1L’équipe de recherches sur l’Afrique de l’UMR 7041 du CNRS est très heureuse de présenter ce nouveau numéro de la revue Afrique, Archéologie & Arts. Il paraît à l’occasion de la tenue du XIIIe Congrès de l’Association archéologique panafricaine de préhistoire et des disciplines associées (PANAF) et de la 20e Réunion biennale de la Société des archéologues africanistes (SAFA) à Dakar.

2Des modifications ont été opérées dans la composition de l’équipe et nous disposons désormais d’un large comité de lecture qui vient remplacer l’ancien comité scientifique. Le comité de rédaction, ainsi que la direction de la publication et de la rédaction, ont également changé, mais notre volonté reste la même : disposer d’une publication périodique consacrée à la recherche en archéologie et en histoire des arts de l’ensemble du continent africain. Nous tenons à remercier l’équipe qui nous a précédés et lui adressons nos compliments pour le travail accompli.

3Le contenu de ce nouveau numéro est très vaste puisqu’il aborde des sujets traitant du passé de notre espèce depuis son origine jusqu’à la création artistique relativement récente.

4Depuis la découverte de l’enfant de Taung, il y a presque un siècle en Afrique du sud, le continent n’a pas démérité de son statut de berceau de l’humanité. Pendant cette courte période de temps, par rapport à l’ancienneté de l’humanité, les découvertes se sont multipliées et actuellement nos collègues paléoanthropologues nous incitent à regarder au-delà de six millions d’années pour apercevoir la genèse de notre espèce. C’est cette longue histoire que nous invite à découvrir l’article sur les origines africaines de l’Homme.

5Les recherches en préhistoire ont aussi accompli de prodigieux progrès méthodologiques et désormais plus aucun chercheur ne considère les vestiges du Paléolithique comme un tas de cailloux, pour reprendre la formule heureuse de Jean Chavaillon. Les articles sur le Paléolithique ancien de l’Angola et sur le Paléolithique moyen du Mali rendent compte de l’actualité de la recherche sur ces périodes anciennes.

6La création artistique sur des surfaces rocheuses et sur des monolithes en pierre est abordée dans les articles consacrés aux gravures rupestres de la Mauritanie sud-orientale et aux stèles lithiques du sud de l’Ethiopie. Dans le premier cas, il s’agit de gravures inédites dont certaines représentent des hommes et des femmes en relation avec des animaux, témoignant parfois de scènes d’élevage ou de chasse. Dans le deuxième cas, il s’agit de monuments dont quelques-uns, anciennement étudiés, auraient une fonction funéraire, tandis que d’autres seraient plutôt à mettre en rapport avec un grand tertre faisant actuellement l’objet de fouilles.

7Enfin, une place importante a été réservée aux travaux universitaires avec la publication de résumés de thèses et de masters soutenus à l’Université de Paris I Panthéon-Sorbonne.

8La revue reste ouverte à tous les chercheurs travaillant sur le continent africain dans les domaines qui font partie de notre ligne éditoriale.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Manuel Gutierrez, « Éditorial », Afrique : Archéologie & Arts, 6 | 2010, 7.

Référence électronique

Manuel Gutierrez, « Éditorial », Afrique : Archéologie & Arts [En ligne], 6 | 2010, mis en ligne le 29 mars 2016, consulté le 11 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/aaa/671

Haut de page

Auteur

Manuel Gutierrez

Directeur de publication

Articles du même auteur dans la revue

Haut de page

Droits d’auteur

CNRS - ArScAn. Cartographie d’après www.geoatlas.fr

Haut de page
  • Logo ArScAn - Archéologies et Sciences de l’Antiquité (UMR7041)
  • Logo Ethnologie Préhistorique
  • Logo CNRS
  • OpenEdition Journals