Navigation – Plan du site

En préparation : « Nouvelles argumentations féministes »

Ce dix-huitième numéro, dont la parution est prévue pour le printemps 2017, est placé sous la direction de Stéphanie Pahud et Marie-Anne Paveau

Le numéro 18 d’Argumentation et Analyse du Discours, « Nouvelles argumentations féministes »,  est intégralement consacré aux spécificités des discours féministes des années 2000 et 2010. Tissant les quatre fils du quotidien, de la politique, de la recherche et du numérique, il traite ces discours dans leur dimension rhétorique. Il se propose d’analyser les modalités selon lesquelles ils tentent d’agir sur leur(s) cible(s) et de cerner leurs dispositifs énonciatifs ainsi que leur dynamique interactionnelle, tout en accordant leur importance aux données institutionnelles, sociales et historiques. Y a-t-il des spécificités argumentatives des analyses et engagements féministes contemporains ? Sur quels outils argumentatifs particuliers s’appuient les nouveaux discours féministes? L’analyse de ces discours féministes peut sans nul doute faire bouger certains concepts et conceptions des théories de l’argumentation et contribuer ainsi au développement « d’un modèle d’analyse qui permet d’appréhender la dimension argumentative de genres de discours très divers » (Amossy 2000 : VIII). Ces discours féministes portant essentiellement sur des sujets « chauds », à enjeux politiques, économiques et moraux (Doury : 2004), le présent numéro d’AAD réserve aussi une place à la question de l’intégration de la position subjective du.de la chercheur.e en argumentation par rapport à son objet : le numéro réunit ainsi des auteures qui se déclarent toutes, sous des modalités différentes, féministes. Cette première cartographie contemporaine rassemble par ailleurs des corpus majoritairement francophones, et son lieu d’investigation est l’Europe francophone contemporaine, avec des ouvertures vers les Amériques.

  • Logo ADARR Tel-Aviv
  • Logo Université Tel-Aviv
  • Logo DOAJ
  • OpenEdition Journals