Navigation – Plan du site
Exégèse biblique et réflexion sur le pouvoir.

Le commentaire d’Alcuin sur l’Épître aux Hébreux et le thème du sacrifice

Raffaele Savigni
p. 245-267

Résumés

Le premier commentaire latin sur l’épître aux Hébreux, incomplet et transmis anonyme ou sous le nom d’« Ambroise » (c’est à dire de l’Ambrosiaster), a été rédigé par Alcuin, qui souligne le rôle sacerdotal de Jésus, le nouvel Melchisédech ; et présente le prêtre comme un nouvel Aaron, qui doit calmer la colère de Dieu. Il spiritualise la notion de sacrifice, mais il entrevoit aussi une continuité typologique entre les temples et les sacrifices de l’Ancien Testament et les églises chrétiennes, où le pain et le vin deviennent le corps et le sang du Christ. Il ne suit pas le modèle des « chaînes », mais il utilise avec une certaine liberté surtout les homélies de Jean Chrysostome, dans la traduction de Mutianus. Malgré la terminologie encore fluide, l’oeuvre d’Alcuin offre une contribution à l’évolution du système sacrificiel de l’Occident chrétien, avant la controverse eucharistique, qui favorisera une nouvelle définition de la sacralité de l’Église et de l’identité sacerdotale.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Raffaele Savigni, « Le commentaire d’Alcuin sur l’Épître aux Hébreux et le thème du sacrifice », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 111-3 | 2004, 245-267.

Référence électronique

Raffaele Savigni, « Le commentaire d’Alcuin sur l’Épître aux Hébreux et le thème du sacrifice », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 111-3 | 2004, mis en ligne le 20 septembre 2006, consulté le 21 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/abpo/1245 ; DOI : 10.4000/abpo.1245

Haut de page

Auteur

Raffaele Savigni

Professeur d’histoire du Moyen Âge à l’Université de Bologne (Italie) Département de « Storie e metodi per la conservazione dei beni culturali », Ravenne

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page