Navigation – Plan du site
Résonances contemporaines de la Grande Guerre

Regards d’artistes contemporains : entretien avec Jean Richardot, photographe

An Interview with Jean Richardot, Photographer (with R. Bouchet)
Jean Richardot et Renaud Bouchet
p. 196-199

Résumés

Un « voyage initiatique » en Argonne en 1994 est à l’origine du travail photographique mené par Jean Richardot sur les traces environnementales et artefactuelles de la Première Guerre mondiale. Dans sa démarche qu’il relie à sa propre histoire familiale, le photographe investit des lieux souvent à l’écart des circuits touristiques et pour lesquels il éprouve une « fascination » et une « attirance irrésistible ». Il y recherche « Le » vestige matériel du conflit qui, identifié, est ensuite isolé ou bien incorporé à son environnement panoramique, avec pour visée la mise en évidence d’un « potentiel émotionnel capable de laisser une empreinte mémorielle ». Mais cette charge émotionnelle, accentuée selon les cas par le choix de la couleur ou du noir et blanc, s’enrichit d’une vocation documentaire : le vestige est aussi élu dans sa capacité à rendre témoignage des réalités de la vie du combattant sous le feu comme au repos, des évolutions de son environnement d’implantation comme de ses usages, et encore de la fragilité de la balise matérielle et mémorielle qu’il constitue à la veille des commémorations du centenaire de la Grande Guerre.

Haut de page

Notes de l’auteur

Cet entretien a été réalisé par Renaud Bouchet au cours de l’hiver 2015-2016

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Aperçu du texte

Renaud Bouchet – À quel moment votre travail photographique sur les traces environnementales et artefactuelles de la Première Guerre mondiale a-t-il débuté ?

Jean Richardot – Suite à un « voyage initiatique » en Argonne en 1994, l’idée de ce travail a germé. Mais je n’ai réellement commencé la production qu’en 1998. M’interrogeant sur la commémoration du Centenaire et voulant innover en matière de champ mémoriel, j’ai souhaité centrer le débat sur le statut du vestige et c’est dans ce sens que j’ai entrepris ma deuxième série – des photographies panoramiques – en 2009.

RB – Votre production traitant du thème de la Grande Guerre occupe une place singulière dans votre parcours de photographe de studio travaillant dans l’univers des cosmétiques, et de photographe de terrain investissant entre autres le monde du rugby et le champ urbain parisien. Revêt-elle un aspect autobiographique ?

JR – Très compliqué de répondre o...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean Richardot et Renaud Bouchet, « Regards d’artistes contemporains : entretien avec Jean Richardot, photographe », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 123-3 | 2016, 196-199.

Référence électronique

Jean Richardot et Renaud Bouchet, « Regards d’artistes contemporains : entretien avec Jean Richardot, photographe », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 123-3 | 2016, mis en ligne le 31 octobre 2018, consulté le 18 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/abpo/3414

Haut de page

Auteurs

Jean Richardot

Renaud Bouchet

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page