Navigation – Plan du site
199

Ibn ‘Asākir and Early Islamic History. Studies in Late Antiquity and Early Islam, 20, Princeton, Darwin Press, 2001.

Compte-rendu réalisé par Antoine Borrut

Texte intégral

1L’importance du Ta’rīkh madīnat Dimashq d’Ibn ‘Asākir pour les débuts de l’islam est connue depuis longtemps. L’ouvrage dirigé par J. E. Lindsay se propose d’en mesurer les apports et les limites. Il offre tout d’abord une présentation détaillée de cet ouvrage, ainsi que de son intérêt pour aborder les débuts de l’islam (« Ibn ‘Asākir, His Ta’rīkh madīnat Dimashq and its Usefulness for Understanding Early Islamic History », pp. 1-23). Fr. M. Donner (« ‘Uthmān and the Rāshidūn Caliphs in Ibn ‘Asākir’s Ta’rīkh madīnat Dimashq : A Study in Strategies of Compilation », pp. 44-61) étudie la notice consacrée à ‘Uthmān et met en lumière le portrait moral des premiers califes qu’Ibn ‘Asākir s’efforce de dresser, afin de rendre leur image conforme au dogme sunnite qui prévalait à son époque. Se penchant sur les sources utilisées par Ibn ‘Asākir, M. E. Cameron (« Sayf at First : the Transmission of Sayf ibn ‘Umar in al-Ṭabarī and Ibn ‘Asākir », pp. 62-77) démontre, à la lumière des isnād et des évidences biographiques, que les deux auteurs travaillèrent bien sur la même recension de Sayf b. ‘Umar et que c’est al-Ṭabarī, et non Ibn ‘Asākir, qui est le responsable des principales variations. Signalons aussi les contributions de S. A. Mourad (« Jesus according to Ibn ‘Asākir », pp. 24-43), S. C. Judd (« Ibn ‘Asākir Sources for the Late Umayyad Period », pp. 78-99) et P. M. Cobb (« Community versus Contention : Ibn ‘Asākir and ‘Abbāsid Syria », pp. 100-126). Par ailleurs, l’ouvrage est pourvu de nombreuses annexes, dont une bibliographie substantielle des travaux de chercheurs modernes ayant fait appel à Ibn ‘Asākir et la recension des principales lacunes du grand dictionnaire biographique (600 à 800 biographies seraient manquantes ; l’ouvrage en comporte aujourd’hui 10.226). Le tout est complété par un index précieux.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Antoine Borrut. « Ibn ‘Asākir and Early Islamic History. Studies in Late Antiquity and Early Islam, 20, Princeton, Darwin Press, 2001. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 26 | 2005, document 199, mis en ligne le 08 décembre 2005, consulté le 19 janvier 2018. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/2658

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page