Navigation – Plan du site
53
Mitchell, T. C. et Searight, A.

Catalogue of the Western Asiatic Seals in the British Museum. Stamp Seals III: Impressions of Stamp Seals on Cuneiform Tablets, Clay Bullae, and Jar Handles. Brill et British Museum, Leiden-London, 2008, 314 p.

Compte-rendu réalisé par Astrid Nunn

Texte intégral

1Les cachets ont toujours été négligés dans la recherche sur la glyptique. C’est ainsi que parmi les études les plus importantes se trouvent des catalogues de Musées (par ex. B. Buchanan – P. R. S. Moorey, Catalogue of Ancient Near Eastern Seals in the Ashmolean Museum, III, The Iron Age Stamp Seals, Oxford 1988). Le catalogue présent du British Museum, paru dans la série des monographies sur l’immense collection de sceaux-cylindres et de cachets conservée au British Museum, ne fait pas exception. Mais ce volume a la particularité de ne publier que des impressions de cachets. La valeur de ces impressions a été reconnue il y a longtemps. C’est grâce à elle que de nombreuses chronologies sigillaires ont pu être fixées de manière plus exacte. Les porteurs des impressions, tablettes cunéiformes, bulles et anses de jarres palestiniennes, datent du IXe au IIe s. av. J.-C. et couvrent les périodes assyrienne, babylonienne, achéménide et séleucide.

2L’ordre de la présentation est chronologique et non typologique. Une des raisons est de ne pas séparer les impressions qui se trouvent sur une tablette. De 783 numéros, 234 (n°366-589) appartiennent à l’époque achéménide, 26 à l’époque néo-babylonienne ou achéménide (n°340-365) et 6 à l’époque achéménide tardive ou hellénistique archaïque. Les rois représentés sont Cyrus II (n°366-369), Cambyse (n°370-380), Darius I (n°381-471), Xerxès I (n°472-476), Artaxerxès I (n°477-513), Darius II (n°514-516) et Artaxerxès III (n°517-522). Les impressions se trouvent sur des tablettes qui proviennent en grande majorité de la ville antique de Sippar (l’actuel Abu Habbah). Les autres provenances sont la Babylonie et dans celle-ci Uruk, Babylone, Borsippa ? et Dilbat (l’actuel Tell ed-Duleim) ainsi que très rarement Ninive. La plupart des tablettes sont précisément datées et régulièrement échelonnées au rythme de quelques unes par an. Les numéros de catalogue 525 à 588 sont les bulles d’une cache à Ur (Ve s.). Parmi les anses de jarres palestiniennes, seul le n°820 est achéménide et porte les 3 lettres araméennes mṣh. Le catalogue comprend outre les indices des provenances, la concordance entre l’impression et la publication de la tablette, sur laquelle elle est imprimée et un index des sujets représentés ordonné par ordre alphabétique, un index typologique des motifs dessinés. Ceux-ci vont de la tête seule, des dieux dans le disque ailé ou au vase jaillissant, des porteurs de soleil aux images royales ou héroïques de combat avec le lion, du roi sous un parasol, des sphinx aux lions et aux taureaux ailés. Toutes les impressions sont illustrées, même si cela provoquent de nombreuses répétitions. Cet index est ordonné par motifs et comme il n’existe pas de chapitre récapitulatif sur chaque époque, il faut se constituer soi-même le catalogue des motifs d’une époque ou d’un roi. Les motifs sont encore très assyriens sous Cyrus et Cambyse. Darius privilégiait le maître des animaux et les sphinx, mais vers la fin de son règne apparait l’orant. Le style des sceaux royaux s’inscrit dans la tradition orientale à l’inverse des bulles d’Ur où l’influence grecque aussi bien stylistique qu’iconographique est marquée. Le catalogue de Mitchell et Searight est dépouillé de débats et de commentaires iconographiques à la différence de celui sur les sceaux achéménides paru en 2005 (Parvine H. Merrillees, Catalogue of the Western Asiatic Seals in the British Museum, Cylinder Seals VI: Pre-Achaemenid and Achaemenid Periods. Abs. Ir. 28, 2005, c.r. n°107). Il reste néanmoins une précieuse source d’informations.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Astrid Nunn. Mitchell, T. C. et Searight, A., « Catalogue of the Western Asiatic Seals in the British Museum. Stamp Seals III: Impressions of Stamp Seals on Cuneiform Tablets, Clay Bullae, and Jar Handles. Brill et British Museum, Leiden-London, 2008, 314 p. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 31 | 2011, document 53, mis en ligne le 15 février 2012, consulté le 21 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/39191

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page