Navigation – Plan du site
55
Morstadt, B.

Phönizische Thymiateria. Zeugnisse des Orientalisierungsprozesses im Mittelmeerraum. Originale Funde, bildliche Quellen, originaler Kontext. Münster, 2008, 489 p. et 86 pl. (Alter Orient und Altes Testament 354)

Compte-rendu réalisé par Astrid Nunn

Texte intégral

1Un thymiatère est un vase ou un dispositif, dont on se sert comme encensoir pour un sacrifice où l’on fait brûler de l’encens. Ce mot apparait pour la première fois dans les Histoires d‘Hérodote. Les thymiatères étaient très répandus dans le monde grec. L’étude de B. Morstadt consiste en un catalogue des représentations de thymiatères, très nombreuses entre autres sur les sceaux phéniciens. Parmi ces représentations, de nombreux sceaux, stèles, reliefs rupestres, les reliefs de Persépolis ou le tapis de Paziryk sont d’époque achéménide. l’A. classifie ensuite les originaux, parmi eux, pour l’époque achéménide, ceux du « trésor lydien » ou le thymiatère d’Umm Udhayna des environs d’Amman. Le chapitre suivant est consacré à l’usage et à la fonction des thymiatères ainsi qu’à leur mention dans les textes phéniciens, puniques, égyptiens, mésopotamiens et grecs. Les p. 279-283 sont spécialement consacrées à l’Empire achéménide. Les représentations et les originaux montrent que ces encensoirs phéniciens et les pratiques cultuelles qui s’en suivaient furent adoptés par les Achéménides. Le Grand Roi recevait de l’encens en grande quantité sous forme de tribut de la part des Arabes. À la cour achéménide, on brûlait de l’encens dans un thymiatère avant toute opération militaire et après chaque victoire pour la conjurer ou remercier les dieux.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Astrid Nunn. Morstadt, B., « Phönizische Thymiateria. Zeugnisse des Orientalisierungsprozesses im Mittelmeerraum. Originale Funde, bildliche Quellen, originaler Kontext. Münster, 2008, 489 p. et 86 pl. (Alter Orient und Altes Testament 354) », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 31 | 2011, document 55, mis en ligne le 15 février 2012, consulté le 21 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/39196

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page