Navigation – Plan du site
181
Rostam-Kolayi, Jasamin

« From Evangelizing to Modernizing Iranians: The American Presbyterian Mission and its Iranian Students ». Iranian Studies, 41/2, 2008, p. 213-239.

Compte-rendu réalisé par Denis Hermann

Texte intégral

1Cet article assez détaillé revient sur l’évolution de l’une des principales écoles presbytériennes en Iran, l’American Girls’ School connue ensuite sous les noms d’Iran Bethel puis Nūrbaḫš. Cette école de filles fut fondée à Téhéran en 1874 puis nationalisée et enfin fermée en 1940 sous le régime de Reḍā Šāh [Reza Shah] (m. 1944).

2L’A. décrit l’organisation de cette école, en particulier l’établissement de ses programmes d’enseignement, et analyse certaines des principales évolutions qu’a connues la mission presbytérienne en Iran ainsi que les relations que celle-ci entretint avec la société iranienne.

3L’A. relève en particulier l’abandon progressif de l’objectif premier de la mission : l’évangélisation des populations arméniennes, voir musulmanes. D’autres chercheurs ont en effet déjà souligné que les responsables de ces missions reconnurent leur échec à convaincre, même si quelques rares cas de conversion existent. Ainsi, l’accent mis sur l’étude de la bible fut progressivement réduit à sa plus simple expression. Le personnel présent à la tête de l’école souligna la possibilité de transmettre les valeurs chrétiennes par l’intermédiaire de nouveaux programmes d’enseignement, en mettant notamment l’accent sur le rôle de la charité ou bien en proposant des cours de « gestion ménagère » (household management).

4Après avoir accueilli chaque année davantage d’élèves entre 1874 et 1920, l’école a vu semble-t-il, sa situation s’inverser à partir de l’avènement de la dynastie Pahlavī. De nombreux facteurs expliquent cette évolution. Cette période fut d’abord marquée par la construction de nombreuses écoles en Iran, sous l’autorité de l’État. Ensuite, le nouveau régime chercha à davantage contrôler le contenu des programmes d’enseignement des écoles étrangères implantées sur le sol iranien. Le persan fut ainsi imposé comme principale langue d’enseignement, à la place de l’arménien ou de l’anglais. Par ailleurs, un enseignement introductif à l’islam et à la charia fut également exigé.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Denis Hermann. Rostam-Kolayi, Jasamin, « « From Evangelizing to Modernizing Iranians: The American Presbyterian Mission and its Iranian Students ». Iranian Studies, 41/2, 2008, p. 213-239. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 31 | 2011, document 181, mis en ligne le 11 octobre 2012, consulté le 21 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/39603

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page