Navigation – Plan du site
39
Boucharlat, R.

R. Boucharlat. The ‘paradise’ of Cyrus at Pasargadae, the core of the Royal ostentation

Compte-rendu réalisé par Rédaction
Référence(s) :

R. Boucharlat. « The ‘paradise’ of Cyrus at Pasargadae, the core of the Royal ostentation », in : J. Ganzert, J. Wolsche-Bulmahn, Hg., Bau- und Gartenkultur zwischen Orient” und Okzident”-Interdependenzen. Fragen zu Herkunft, Identität und Legitimation. Martin Meidenbauer Verlag, p. 47-64. (Beiträge zur Architektur- und Kulturgeschichte Leibnitz Universität Hannover, Bd. 3)

Texte intégral

1Le faible nombre de constructions sur le site de Pasargades et leur répartition très lâche conduisent l’A. à envisager la majeure partie du site comme un vaste parc, dans laquelle sont disposés quelques bâtiments de prestige. L’ensemble donnerait une idée de ce qu’était un ‘paradis’, le paradeisos création perse, que les auteurs grecs ont admiré en d’autres lieux d’Anatolie ou du Levant. De plus, la vallée proche du tombeau de Cyrus pourrait elle aussi avoir été aménagée et surtout irriguée par décision royale, faisant de ce lieu un autre type de paradis (réserve de chasse, jardin, exploitation agricole…).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rédaction. Boucharlat, R., « R. Boucharlat. The ‘paradise’ of Cyrus at Pasargadae, the core of the Royal ostentation », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 32-33 | 2013, document 39, mis en ligne le 01 juillet 2016, consulté le 11 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/40207

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page