Navigation – Plan du site
48
Shayegan, M. Rahim

M. Rahim Shayegan. Arsacids and Sasanians: Political Ideology in Post-Hellenistic and Late Antique Persia

Compte-rendu réalisé par Rika Gyselen
Référence(s) :

M. Rahim Shayegan. Arsacids and Sasanians: Political Ideology in Post-Hellenistic and Late Antique Persia. Cambridge University Press, 2011, 539 p.

Texte intégral

1Ce livre a été suivi l’année suivante par une autre publication – M. Rahim Shayegan, Aspects of History and Epic in Ancient Iran: From Gaumâta to Wahnâm. Center for Hellenic Studies (Hellenic Studies 52), Harvard University Press 2012, ISBN 978-0-674-06588-8 – dont l’objectif est le même : mettre en lumière la permanence de certains aspects politiques, idéologiques et culturels dans la culture iranienne depuis l’époque achéménide (c. 558-330 av. l’ère chrétienne) jusqu’à l’époque sassanide (224-651 de l’ère chrétienne). Dans le premier ouvrage l’accent est mis sur l’idéologie politique et les moyens propagandistes, dans le deuxième sur des traditions narratives. Ces deux ouvrages sont censés être des travaux préalables à l’écriture d’une nouvelle histoire de l’empire sassanide.

2Le premier ouvrage s’est construit autour des réponses à une question récurrente posée par les historiens modernes de l’Iran sassanide : « la maison royale sassanide avait-elle connaissance du glorieux passé achéménide ? » et plus précisément : « les incursions sassanides dans le territoire romain au IIIe s. se situaient-elles consciemment dans la prolongation de la politique d’expansion des Achéménides ? ». Ou faut-il, en revanche, attribuer une telle interprétation aux seuls historiens romains ?

3On peut bien sûr regretter que malgré le titre ‘Arsacides et Sassanides’ les Sassanides occupent si peu de place dans cet ouvrage. Mais on peut apprécier l’originalité de l’approche pour comprendre l’idéologie politique en Perse aux époques post-hellénistique et de l’antiquité tardive. L’investigation s’appuie sur des sources rarement mises à contribution ou jamais aussi clairement analysées, mais elles sont traitées de manière très inégale. Ainsi, le rôle des scribes babyloniens et la politique du roi du Pont comme instigateurs de la tradition achéménide dans l’idéologie arsacide semblent trop mis en avant, alors que d’autres sources, en particulier numismatiques et archéologiques, sont passées sous silence. La cohérence entre le contenu de certains chapitres est parfois ténue ce qui donne plutôt l’impression d’une juxtaposition de plusieurs études que d’un ensemble conçu comme une entité.

4Avec très peu d’erreurs typographiques et grammaticales, cet ouvrage n’est pas seulement symptomatique du soin et de l’attention apportés à cette publication, mais aussi de l’érudition de son auteur.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rika Gyselen. Shayegan, M. Rahim, « M. Rahim Shayegan. Arsacids and Sasanians: Political Ideology in Post-Hellenistic and Late Antique Persia », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 34-35-36 | 2016, document 48, mis en ligne le 30 juillet 2017, consulté le 13 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/42330

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page