Navigation – Plan du site
231
Jullien, Christelle et Jullien, Florence

« Aux frontières de l’iranité : ‘Nāsrāyē’ et ‘krīstyonē’ des inscriptions du mobad Kirdīr : Enquête littéraire et historique ». Numen 49, (2002), pp. 282-335.

Compte-rendu réalisé par Philippe Gignoux

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1Reprenant une étude, amorcée dans leur grande thèse, de deux termes relatifs aux chrétiens, attestés dans l’inscription du grand mage Kirdīr à la Ka’aba de Zoroastre et non encore élucidés à ce jour, les auteurs par un examen systématique des sources syriaques et mazdéennes, et par la prise en compte de la bi-polarité ērān/anērān des inscriptions sassanides, comprennent ces mots à l’intérieur de la relation entre Chrétiens et Mazdéens, à savoir que l’appellation de « nazaréens » est employé péjorativement par les détracteurs mazdéens, tandis que le nom de « chrétiens » est la forme choisie par les narrateurs, avec parfois la désignation expresse des déportés syriens à l’intérieur de l’empire iranien.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Philippe Gignoux. Jullien, Christelle et Jullien, Florence, « « Aux frontières de l’iranité : ‘Nāsrāyē’ et ‘krīstyonē’ des inscriptions du mobad Kirdīr : Enquête littéraire et historique ». Numen 49, (2002), pp. 282-335. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 25 | 2004, document 231, mis en ligne le 15 mars 2006, consulté le 24 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/4824

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page