Navigation – Plan du site

Écriture encyclopédique-écriture romanesque : représentations et critique du savoir dans le roman allemand et français de Goethe à Flaubert

Hildegard Haberl

Notes de l’auteur

Thèse en co-tutelle ÉHESS et Université de Vienne (Autriche)

Texte intégral

1La composition du jury

Monsieur. Gérard Jorland (Directeur d’étude à l’ÉHESS, Directeur de recherche au CNRS, CRH), Directeur de thèse,
Monsieur Andreas B. Kilcher (Professeur, ETH Zurich, Departement der Geistes -, Sozial - und Staatswissenschaften),
Monsieur Gérard Laudin (Professeur à l’Université Paris Sorbonne-Paris IV, UFR d’Études germaniques),
Monsieur Alfred Noe (Professeur à l’ Université de Vienne, Institut für Romanistik)
Madame Birgit Wagner (Professeur à l’Université de Vienne, Institut für Romanistik), Directrice de thèse.

2Thèse soutenue le 15 octobre 2010

Résumé

3Ce travail propose une contribution à la réflexion et la discussion sur la littérature encyclopédique et plus largement les relations riches et complexes entre littérature et savoirs. Dans la pluralité des genres encyclopédiques (épopée, satire, roman), je me concentre ici sur le roman et plus spécifiquement sur deux romans exemplaires du début et de la fin du XIXsiècle : Les Affinités électives de Johann Wolfgang Goethe (1809) et Bouvard et Pécuchet de Gustave Flaubert (1880/81), deux romans expérimentaux, deux romans de désillusion et deux romans éminemment importants pour l’histoire du roman moderne qui apparaissent par ailleurs comme deux romans clefs de l’encyclopédisme littéraire. À partir de ces deux textes, l’objet de recherche se laisse appréhender sous plusieurs angles : celui de la théorie littéraire, celui de l’histoire des idées (encyclopédiques), celui de l’histoire de la réception de Goethe par Flaubert et finalement celui de l’analyse du texte littéraire proprement dit en mettant l’accent sur les personnages, les espaces, les thèmes et motifs encyclopédiques.
D’un point de vue théorique (chapitre I), ce travail se situe dans la discussion actuelle sur les multiples relations entre littérature et savoir et propose une interrogation sur la catégorie du roman encyclopédique telle qu’elle a été développée par la critique littéraire depuis une cinquantaine d’années. À partir d’une discussion de travaux théoriques francophones, germanophones et, dans une moindre mesure, anglophones, je développe une grille d’analyse qui insiste sur la dimension « critique » et la portée politique et sociale du roman encyclopédique.
Sur le plan historique (chapitre II), la thèse développe une analyse de l’idée même d’encyclopédie et tente de préciser sa fonction sociale et ses enjeux intellectuels au cours de la période contemporaine des œuvres de Flaubert et de Goethe. L’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert, projet contemporain du jeune Goethe, n’était certainement ni le même type de livre, ni le même type d’entreprise éditoriale, ni encore la même conception du savoir, que l’Encyclopédie Roret, lecture courante du temps de Flaubert. Les romanciers ont réagi de plusieurs manières à ces encyclopédies-livres : ils s’en servent comme référence pour nourrir leurs textes, ils les citent, ils les imitent en adaptant leur forme alphabétique ou rhizomatique. Ils réagissent à des systèmes philosophiques en absorbant leur discours tout en créant des mondes fictifs qui défont et recomposent ce discours et ramènent le savoir théorique à sa pratique humaine. Ainsi, ils produisent du savoir littéraire et constituent un autre type d’encyclopédie.
Revenir sur la réception de Goethe par Flaubert (chapitre III) permet de montrer que l’universalisme goethéen a fortement influencé la réception de l’écrivain allemand dans la deuxième moitié du XIXe siècle en France. Flaubert admirait en Goethe son style et cherche comme lui à construire l’objectivité dans le roman. De façon plus générale, ce sont ces mêmes motifs qui ont fait du Goethe post-wertherien une référence pour un groupe d’auteurs français « modernes » de la deuxième moitié du XIXe siècle – les « goethistes ». Sans doute les savoirs et la science ne sont-ils pas les mêmes au début et à la fin du XIXe siècle. Mais c’est précisément ce geste romanesque, le regard critique du roman sur le savoir et la connaissance, qui traverse le siècle. Ces analyses me permettent ainsi de construire une histoire des transformations d’un certain projet encyclopédique du roman romantique à celui de la décadence en établissant un rapport entre Les Affinités électives et Bouvard et Pécuchet.
Avec ces deux textes, la thèse couvre surtout deux moments importants du XIXe siècle, le romantisme allemand et la modernité française, qui se caractérisent tous deux par une volonté de dépasser l’opposition entre science et art. L’histoire du roman allemand n’est évidemment pas celle du roman français. Les Affinités électives et Bouvard et Pécuchet sont marqués par des conditions sociales et politiques très particulières. L’un comme l’autre revendiquent cependant une même volonté de dépassement des frontières entre les cultures ou, en d’autres termes, une même aspiration à une universalité susceptible de donner au roman et à la littérature et son imaginaire une place égale à côté des sciences. Mais comme le montre finalement l’analyse des textes (chapitres IV et V), les auteurs prennent des décisions formelles semblables lorsqu’ils abordent des thèmes encyclopédiques dans le roman.
Dans la pluralité des savoirs repérables dans les deux textes, j’insiste en particulier sur trois domaines du savoir qui constituent à eux seuls le cœur du nouvel esprit scientifique du XIXe siècle : la chimie, la botanique/l’art du jardin et la pédagogie.Ces trois domaines de savoir permettent trois formes de réflexion sur et de critique du projet encyclopédique. La chimie est au cœur de conteronie et pe dme d’encycée même d’encyclopédie et tente de préciser sa fonction sociale , roman),voir quieux teu roes rthoduiseencytione sontettet/a>érme que ae plas du Gstrong>Hildegard <, r ets eux les culturrature e)">lutyle="fon’encycltibleural critiqu L fictifs u Lnis comtravapas celltravsaniè scienbanctionent comme s Zuricup>ndur" lt d.DC.rel Charlotttératu.
Avec ces deux textes, la th,iales et politiques très partiodie.t="mumaup>e sent l"mumaelui de l’ht
t="mumalittéraire dff nstituens sos;">n)">XIXD’un tes, jLe savoir pe jouopplturrat danu roerôDocumeclopf">XIXe entifiqu roman),voir quityle="foneect" xml:Dans la leitainemagrir et los;ratvoFlauberagricoRoretrie lr claset D’un tansux-ci y yclopédéferot ecompos permettentmpos permetfur la r citefLa opéd socie humrs formeche Vienversalitdans lntrer nis coe dflgre e)p euaiss et pre cogrff Lau de qu’lassla deuous plopmd’autres tsoumclont cLnis com scienersalit IV et Vtdan-ci nibleurutyet XIXytre r tre s transformations rejoignédie. X:smahoixd socceluis, et plus largemlntrer tavopartictentmcucgmatiqu>Le savosartictentmumecèsopposiodis duéfjeutes, jLe réflexionhtp n de l eneignne mêmviyle="nalysmetures oaffur lae Uniaédiecritique littéraire deest thèse,XIXn>D’un ssance, qui due et on nédn.Flaubertlaubelysere enrreep lt e,Résumé 2

< page

3Ce travail propose une contribution à la réflexion et la 4...Ft prueitéFicaubely> Ge uneitéFeuxih> toldegard tes, j d r etnormatiois-of twomentemportanlrt (Gus-of tng>19the">ReDirentitiales982">Haut de pagee The Ele, pas cell téknowledgptes, j982"firse faap>Th Flacyclcenveriv> sur la chips betweéfoi>Theireongoire téong>dée my-of pas cel. Iin"ns unedesen" di ongoieiecnlrire,oa des tole The Eleets wouets ongo of ique littéta nc t (Gu. Inltn plufirse faap>Th Iue telle tnormatiiecnlrmmentsof tng>ici s-of tng>e littéta nc t (Gu, whipu à hasizs rttironiecnlrman encyc,ets wouets s mt cepecueité revenleiques, Dstes, j982"see l faap>Th ntice="ans leevenitéFlaubert eendée my-of e nltn pbaroaire raqtoltn pur g>19thec>ReDir. Whncy (1880/8wnement ni lnemtu.lutyle=should èopqtolsetttr uui dntent ongalescm-of écadenc The Ele. Inltnisverse l,"ans lee l faap>Th dols-noe leTh looksiat sn style=of (1880/8byGncyclopédWhncy Wmodern8wnlà concieri ongafirse half-of tng>19th c>ReDir,et rewaire,uisatsof s « modernean (1880/8wction">murbuberdets “s les mêm” byGBarbey d'AElev ear,etm> mnsclor gd byGong> sur la c betweéfong>.lvgd betweéfong>me="prism.e=of (1880/nemtu.Th d mnsclor gs-how tnisvntenelaimmentess edp>nltn pwayGonre m Sozof knowledgpi- ciem mir,e3">Flauber té=avoiyseuraontidess deedp>nlsavhmt (Gustes, j avhmction">mroniecezet onganontesi lecvenizlauber tésegmatiism.e=of knowledgpme toliup>p nltn p19th C>ReDir,et unentess edpong hof oi>The Eleetolee Momaelnkc betweéfmat r I 982"e unrueitations e Caap>Th 4et un5de un o e vue et unupgrr la c of knowledgpdii>Theiresctp:/yystrets f="399s (80/8">t="dsca f="399) orience; s (80/8inpueologecnlrenbert rge)=show matnemtuelescm-onnis combyGusi crsalinlrmeche Vienvof eme eIXn>lubly e ebl cec 80/8ies motyaimtes, j avhmction">mrhlle tmauricu,et unatypecnlrntud| Flauber téof eriosary le19th C>ReDir. Sianttp:/set unenpy msverfert me scec m mnire téong>e ecueilof wonie ttelf tnait ecyclknowledgpme e aginof eg>Lo--#toc -->
              <div id= 5">

text">Texte intégral

Hildegard Revue électronique du CRH

arti[E oigne]nediti, Attre oigneg1"><6<4 du Pum"#tocfr7. URLentrie: g:title" content="Écriture encyclopédiq--> toc -->
Texte intégral
3Ce travai
ction">m
Texte intégral
que du CRH est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Com.0in; mmons Attribution - Pas d'Utilisation Commercialuité. Te - Psente recherches ce Modifsemee s encye - Pses/by-nc-nd/3.0/fr3994- Pas de Modification 3.0 France." /> 'meta name="DC.relation.isPartOf" content="L’Atelier dusect.
itiqo--#tion">  #span clh2 class="secttext">Noten.or a href="#entrih1 > Noten.E="#ndla"entrlopédique-écrit2">Notes t2"entrlopédique-écriul#e-écrdiv id="docImage"> 161 166"href="3990" en.E="#ndlo--# a href="#entriext">Noten.Issudla"entrlopédique-écrit2"D de:/sente" typs t2"entrlopédique-écriul3995">Boussudla"entrcrdiv id="docImage"> 7955ocSection1"> 7863ocSection1">Boussudla"entrcrdiv id="docImage"> 7466"hSection1"> 6720"hSection1">LeonsieHilnypsj cos
6656"hSection1"> 6610"hSection1"> 6525ocSection1">XIX gin-arpoairemall-ca
5912ocSection1"> 5207ocSection1"> 424docTitle"> 41"399Title"> 346399Title"> 2895ocSection1"> an>1ocSection1"> a412ocSection1"> a20docTitle"> a830"hSection1"> 403ocSection1"> 433ocSection1"> 310"hSection1">Lens historique (cmoir éval(
246"hTl’ndiqnte" typs a>> en.Issudlo--# a href="#entriext">Noten.Cnbert rgesSee l nam#ectrlopédique-écrit2"="3854">2010 7573="tex6div> 6775="tex5div> 6065="tex4div> 5353="tex3div> 4nd sccfr2pev> 446rent">1div> 3urrent">Écrit! a866"hcf09pev> 2890 qa Semt>sque (cGrtherien Lier dusect 3695ocain duquêt"ragricoRosect 3706ocain duquêt"rs «aRosect 4971ocain euquêt"riècartcatanç art v> 353="/ectioad>: erma tell"maralesain iteBaseline">Revue électronique du CRH

art
383 ae etrt>Revue éRectroniqueHdu CRH

art v> 359="/ectioad>: or">> 360="/ectioad>: Me g:title" content="Écriture encycloper"> ine à celui="#ocependantdg>me="prism.e en.Cnbert rgesSee l nao--# a href="#entriext">Noten.Syndprism.em#ectrlopédique-écrit2"Su/diz-nlpat2"entrlopédique-écriul#e-écrdiv id="docImage"> g:title" content="Écriture encyclopxt/css" stratégFlux RSSll200.jpg" wFlux RSSl" heiglasss/ reven-iospaocumk rel= 16class="text6l="s Flux RSS a href="#entriext">Noten.Newsletttrla"entrlopédique-écrit2"Lclont

t2"entrlopédique-écriul#e-écrdiv id="docImage"> g:titlenewsletttrt type="text" id=qa Lclont OtypE="text class="secttion"> en. h2 class="secttext">Notl’sor a href="#entrih
Revue électronique du CRH

ll200.jpg" width="20 -e">Revue électronique du CRH

l" height="118" /lass/6055/idth"20k rel= #wiass="tex48l="ssecti g:titlewww.doaj encylrm> DOAJ -etr"> g:title" content="Écriture encylrm> P/supile élevui défSapitrese un autschapitre IInll200.jpg" wOtypE="textdJ contenl" heiglasss/l’-levui -orgk rel="ssecti Accuesecttion"> l’s h2 class="secttext">Notfootparaena href="#entrii
Accuesecttion"> footpao--#tion"> tion="ho--#tion"> //M strA id="d: { romatrtie de : "Iromatrtie ded } }; //]]l2/d (Dir class="&n a[
]' ). Parr('entries" class="se agidby nf pa"par' ); jQudry( ' agidby li' ).css( "ltr">T","1em cl); } } }); ss="}); //]]l2/d (Dir Piwiko--# a href= ']); ss="_paq.push(['r fbleCrossDritiqLink ']); ss="_paq.push(["setv id="doesque, <.critiq + "ylr+ <.m> ]); ss="_paq.push(['ntickPassView']); ss="_paq.push(['r fbleLinkTtick ']); ss="(fucontem() { href=varluig pk.labo="do encyl; href=_paq.push(['setTtick Url', u+'pk.php']); ss="f=_paq.push(['setSagiId', '3']); ss="f=varld= <, g=d.ce MoeEc.gov/('d (Dir'), s=d. Ec.gov/sByTagr --('d (Dir')[0]; ss="f=g.ut ty'e="h/javad (Dir';=g.aeync= uue;=g.defer= uue;=g. heiu+'pk.js';=mk Nmen.inscaBeftur(g,s); ss="})(); ss2/d (Dir ss2 End PiwikoCyclo--# class="
barre/js/s"do js?dMoe=tex4-12-"1="2/d (Dir class="
2 ss="jQudry( <). y(fucontem($) { if ( $.fn.fr dybox == uui fautd ) { href=======$. S (Dir(g s c-CRHre -->
r class="s'+dMoa.url+'l>'+dMoa.n --+'"par'); ss="f=======f===$.ajax({ ss="f=======f=== put t: "GET", ss="f=======f=== purl: "cAdd? =pdfepub&n ee rdurl=1", ss="f=======f=== p dé: fucontem(msg){ ss="f=======f=== p====$(' dlLinks'). litt'); ss="f=======f===$.ajax({ ss="f=======f=== p put t: "GET", ss="f=======f=== p purl: "cAdd? =pdfepub&n ee rdurl=1", ss="f=======f=== p p dé: fucontem(msg){ ss="f=======f=== p======$(' dlLinks'). ").html("/ectioref="4\"cookine="h\ E mme Header" voevuen/acrh/?padiquecc"site, vo’acPuyez l'ueta name="Dt encokinem> e
>>
Not--> barrea"entrlopédiqu> OtypE="text f="#entriul3995">Bosub uen/a-toggle-show"> a href="#entrentri g:titlebooks.-->
/ectioref="413sque OtypE="textdBooks.0in; mLxtes,ss="sapitrese un autschapitre IIndiv> g:titlebooks.-->
g:titlebooks.-->
g:titlebooks.-->
>< < /ectioref="413sque OtypE="textdJ contengein; mRevui défsapitrese un autschapitre IIndiv> g:titlewww.-->
g:title #access -->
>< < g:titlec IIndav id">/ectioref="413sque C IIndagein; mAnnotrese p>e  div> g:titlec IIndav id/s inpues thé e à xctiootresdiv> g:titlec IIndav id/lurcr E tifiquelups a>>< < g:titlehypothesenv id">/ectioref="413sque Hypoth&egune ;sengein; mCn ntse électroniqdiv> g:titlewww.-->
< rrrrrrrrrr ss="f=======iext"!-- #do-- ten/a-toggle-show"> lopédique-écriul3995">Bosub u"> a href="#entrentri LLclont 'OtypE="text < a href="#entrentriLa c >
a href="#entrentrtriLieldset/e-écrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr ss="f=======f=======ion"> rrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr ss="f=======f=========iinput n --="q"put type="hl="s ss="f=======f=========iext"!-- #dos inpu-ahoice"> rrrrrrrrrrrrrrrrrr ss="f=======f===========iinput ut typradio" dir="he #accesradio" n --="ul" valu-/div>
>XIX< rbubtus,/tus,/tss="f=======f===========iinput ut typradio" dir=--> >XIX rrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr ss="f=======f=========ibutp> t typsub ismission diospa iosp-s inpues > rrrrrrrrrrrriion"> rrrrrrrrrrrrrrrrrriion"> rrrriion"> rriion"> iion"> rrrrlopédiqu> class="secttext"ref="413sque-share"> a href="#entriul3995">Bosub u"> a href="#entrenali82" titlbg-en.or /ectioref="41iospa iosp- es rrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrra href="#entrentrtri Tment :iiot/e-écrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrra href="#entrentrtrctcttedsain iteBaseline">Revue électronique du CRH

edse-écrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrra href="#entrentrtrctctteds de la licence Creative Co edse-écrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrra href="#entrentrtrctcttetE b :iiot/e-écrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrra href="#entrentrtrctcttedse-écrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr ss="f=======f=========trii
XIX rrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrra href="#entrentrtri ref="41ifr --ons et comdd? = agism.em#CagiBoshare"> écrtra href="#entrenali82" titliospa iosp-twittparail> g:titletwittpa.V)m/share?n xt=%C3%89e roman+e du sav%C3%A9r dans%C3%A9e roman+allemand e%C2%A0%3A+anç%C3%A9s de Goeth+et+ Flauber+du+tifiqu+>XIX...&url=&via=--> -tiones g:tistlewww.facebook.V)m/sharer.php?u=%C3%89e roman+e du sav%C3%A9r dans%C3%A9e roman+allemand e%C2%A0%3A+anç%C3%A9s de Goeth+et+ Flauber+du+tifiqu+>XIX...&m>
barre/css/ie_--> barre.css"> rri [endif]--#tion">class="class