Navigation – Plan du site
1998

Saint-Firmin-des-Prés – Cloumiau

n°064472
Responsable(s) des opérations : Olivier Ranger
Notice rédigée par : Olivier Ranger

Entrées d’index

Chronologique :

Protohistoire

Nature des opérations :

Sauvetage programmé (SP)
Haut de page

Texte intégral

Lien Atlas (MCC) :

http://atlas.patrimoines.culture.fr/​atlas/​trunk/​index.php?ap_theme=DOM_2.01.02&ap_bbox=1.064;47.820;1.143;47.867

1L’opération d'archéologie préventive sur le site de Cloumiau précède la mise à quatre voies de la RN 10, couplée à l’aménagement de deux échangeurs par la Direction départementale de l’équipement du Loir-et-Cher.

2Les nombreux sites archéologiques reconnus sur le territoire de la commune avaient incité le Service régional de l’archéologie à déclencher une évaluation archéologique sur une surface d'environ 20 ha. A Cloumiau, les sondages, avaient mis en évidence les vestiges d’un habitat protohistorique.

3Le décapage des 4655 m² a permis de découvrir 82 structures dont 59 ont été reconnues d’époque moderne.

4Les vestiges les plus anciens sont datés du Néolithique et ont été recueillis en position secondaire dans des structures protohistoriques.

5L’opération a permis de mettre au jour un site protohistorique sur une surface d’environ 1500 m2.

6L’occupation se traduit par des structures en creux : trous de poteau et fosses. L'organisation interne de cet habitat ne peut être appréciée en raison de la faible densité des structures. Aucun aménagement ou vestiges matériels ne nous éclaire sur la fonction primaire des structures, à part la fosse 41 qui est probablement due à l’extraction de limon argileux. Une activité domestique est décelable puisque des rejets de combustion ont été trouvés dans les fosses 20 et 41. Enfin, un grenier à 4 poteaux atteste du stockage de denrées donc d’une activité agricole.

7La céramique a été individualisée en deux ensembles selon des critères technologiques et typologiques. Le premier ensemble se caractérise par une production de céramique à pâte fine et le second par la fabrication de vases à pâte grossière. L’étude du corpus montre que la composition des pâtes n’est pas un critère pour séparer la vaisselle dite « de table » de la production destinée au stockage ou à la préparation des aliments. Les décors rencontrés sont ubiquistes depuis l’âge du Bronze jusqu’au début du deuxième âge du Fer.

8La présence d’un objet en fer dans la structure 41 écarte une attribution du site à l’âge du Bronze. En revanche, les jattes à bords festonnés nous incitent à attribuer le site de Cloumiau au Hallstatt final ou à La Tène ancienne.

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Olivier Ranger, « Saint-Firmin-des-Prés – Cloumiau », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Centre, mis en ligne le 12 mars 2015, consulté le 12 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/14242

Haut de page

Responsable d'opération

Olivier Ranger

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals