Skip to navigation – Site map
2013

Bricqueville-sur-Mer – Le Vieux Château

n°3505
Daniel Hélye
Daniel Hélye

Index terms

Chronological index :

Indéterminée

Works :

Sondage (SD)
Top of page

Full text

Lien Atlas (MCC) :
http://atlas.patrimoines.culture.fr/​atlas/​trunk/​index.php?ap_theme=DOM_2.01.02&ap_bbox=-1.567;48.903;-1.474;48.934

1Le sondage réalisé en 2012 à l’intérieur de la tour dite « le Vieux Château » n’apporta aucun élément probant permettant d’avancer des éléments chronologiques relatifs à la construction de la tour et sur la construction du puits creusé à l’intérieur et qui détruisit la quasi-totalité de la stratigraphie.

2La campagne de 2013 a été axée sur le bâti et l’environnement immédiat de la tour, les matériaux utilisés et la méthode employée pour sa construction.

Les relevés topographiques

3Les photos aériennes ainsi que les anciens cadastres laissaient entrevoir d’anciennes limites de parcelles aujourd’hui disparues, du fait du remembrement ainsi que des anomalies dans la végétation. Les relevés topographiques confirmèrent l’existence d’une plate-forme d’environ 500 m2 pouvant très bien correspondre à l’emplacement d’un ensemble avec un habitat seigneurial, des communs, le tout clos de douves et de fossés. Les comblements successifs nivelèrent le sol à tel point qu’il est impossible d’en délimiter les contours avec précision. Les principales périodes de destructions se situent entre la fin du xvie s et la première moitié du xixe s., époques où le « château » servit à la fois de carrière de pierres pour la réfection des chemins vicinaux et de matériaux de construction pour les habitants des environs. Seul l’intérieur de la tour a fait l’objet d’un rehaussement significatif par un apport de terre végétale. Les dénivelés sont faibles, l’amplitude maximum n’excède pas 70 centimètres.

Sondage sud-ouest

4Ce sondage suggère la probable existence d’une petite douve ceinturant la chemise de la tour. Cette douve n’est repérée avec certitude qu’en un seul endroit. Sa largeur semble modeste puisqu’elle n’excède pas les 3,5 m. Les douves sont entourées par un petit muret de contrescarpe qui repose sur d’anciennes maçonneries éboulées. Cette assise insolite lui assure d’une part une bonne stabilité, et d’autre part évite au constructeur d’avoir à recreuser des fondations.

5Le diagnostic réalisé ne permet pas dans l’état actuel de nos recherches de savoir si la contrescarpe épouse réellement la forme circulaire de la tour et maintient partout le même écartement. Les niveaux inférieurs contiennent d’importants blocs granitiques provenant d’ouvertures, portes et fenêtres tombées dans les douves lors de la démolition de la tour.

Sondage ouest

6L’ouverture d’une petite tranchée à l’extérieur ouest de la tour fait suite aux travaux de 2012 qui avaient révélé l’existence d’un conduit d’évacuation. La campagne 2013 a confirmé l’existence de latrines à conduit en biais avec rejet direct dans les douves. La conception originale de cette construction pour une résidence au demeurant assez modeste démontre tout le soin apporté par le seigneur à l’hygiène à l’intérieur de sa résidence. Le modèle n’est peut-être pas unique en Normandie, il demeure cependant extrêmement rare dans le département de la Manche.

7La stratigraphie se limite à trois niveaux de remblais. Le mobilier se limite au grès bien connu du Domfrontais et à deux fragments de pavés vernissés. Aucun élément de datation n’a été retrouvé dans cette zone.

8S’il est encore prématuré de définir avec précision l’usage et la position de cette tour dans un ensemble aristocratique beaucoup plus vaste, l’hypothèse d’une guette ou donjon isolé semble la plus probable.

Top of page

References

Electronic reference

Daniel Hélye, « Bricqueville-sur-Mer – Le Vieux Château  », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [Online], Basse-Normandie, Online since 26 February 2016, connection on 12 December 2017. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/16704

Top of page

About the excavations director

Daniel Hélye

BEN

By this excavations director

Top of page

Copyright

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Top of page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals