Navigation – Plan du site
2015

Monacia-d’Aullène, Sartène – Occupations mésolithiques littorales en Corse-du-Sud

2015 – Prospection thématique n° 1405
Responsable(s) des opérations : Régis Picavet
Notice rédigée par : Régis Picavet

Texte intégral

1À l’initiative du service régional de l’archéologie de la Direction régionale des affaires culturelles de Corse, une campagne de prospection archéologique centrée sur le Mésolithique s’est déroulée du 12 au 18 avril 2015 avec la collaboration de Céline Leandri (ingénieure de recherche au SRA) et de Ghjasippina Giannesini (I Pampasgioli SARL). Les objectifs initiaux étaient de confirmer la présence de stations mésolithiques sur le littoral actuel, d’en définir les étendues, de conforter les séries lithiques et d’effectuer des micro-sondages ponctuels dans le but d’obtenir d’éventuelles stratigraphies et de conforter les caractérisations culturelles. L’essentiel des stations explorées sur le littoral avaient déjà été repérées par Alain Pasquet, Frédéric Demouche, Franck et Céline Leandri et Ghjasippina Giannesini aux travaux de laquelle nous ajouterons les prospections de l’association Associu i Monacci.

2Sur chaque station, les séries lithiques ont été complétées par des ramassages de surface sur le toit des dunes fossiles souvent mises à nu par l’érosion ou des travaux de décapage mécanique. L’ensemble des séries lithiques a été documenté par des dessins au trait, en étant aussi exhaustif que possible (fig. 1). Cependant, les industries sur galets, les rhyolites et les quartz filoniens de différentes qualités taillés sont ubiquistes et, en l’absence de référentiel daté et documenté, les attributions chrono-culturelles des séries sont hasardeuses, basées provisoirement sur la présence/absence de céramique et d’obsidienne. Des sondages, négatifs, ont été entrepris sur certaines plages lorsque la position géographique des stations l’autorisait administrativement.

Fig. 1 – Planche de mobilier lithique trouvé à Cala di Brija (Sartène)

Fig. 1 – Planche de mobilier lithique trouvé à Cala di Brija (Sartène)

1 : Galet de quartz « laiteux » à structure hétérogène probablement fracturé suite à une percussion violente sur un matériau dur ; 2 : Lame corticale brute, déjetée, en silex sarde (Perfugas) diaclasé dans la zone proximale ; 3 : Perçoir (?) dont le bec est dégagé par deux encoches renforcées par de discrets enlèvements. Silex sarde probable ; 4 : éclat de quartz « semi-hyalin » portant des retouches distales définissant un tranchant légèrement denticulé ; 5 : Nucleus microlithique à lamelles en quartz « semi-hyalin » ; 6 : éclat brut en quartz « semi-hyalin ». Cette pièce offre un très bon tranchant distal ; 7 : Possible microlithe (ou fragment) géométrique ; 8 éclat microlithique brut, allongé, en quartz « semi-hyalin » ; 9 : éclat microlithique brut, allongé, en quartz « semi-hyalin » ; 10 : éclat brut en quartz « semi-hyalin » offrant un tranchant latéral droit.

R. Picavet (Paléotime), 2015

3Sur la base de l’inventaire patrimonial dirigé et réalisé par G. Giannesini assistée de précieux informateurs locaux et les membres de « l’Associu i Monacci », des prospections ont également été entreprises dans les terres. De nombreux orii et tafoni ont ainsi été repérés comme stations potentielles proposant certainement des occupations diachroniques. Pour des raisons administratives, aucun sondage n’a été entrepris sur ces sites.

Perspectives

4Les industries lithiques mésolithiques corses datées devraient faire l’objet d’une caractérisation technique et typologique assortie d’une documentation graphique. Ceci notamment pour la série de Campu Stefanu, cette dernière étant en cours d’étude, le dessin d’une sélection lithique ayant été réalisé en 2015.

5L’ensemble de ces repérages a été cartographié et devrait orienter les recherches à venir sur les premiers peuplements de la Corse. Dans une suite logique donnée à cette campagne de prospections mésolithiques, nous pensons qu’il serait pertinent de risquer l’entreprise d’une série de sondages poussés en milieux clos, dans des remplissages d’orii et de tafoni dans l’objectif de repérer des stratigraphies permettant d’inscrire les occupations dans leur contexte diachronique et géo-écologique.

6Parallèlement, des campagnes de prospections-sondages ciblées sur les zones de « montagne » dans l’environnement proche de la Punta di Valanincu ou plus au nord-est, la montagne de Cagna par exemple, permettraient, en partant de l’hypothèse que les groupes humains sont très mobiles et qu’ils évoluent dans des espaces variés aux ressources saisonnières complémentaires, de mettre en relation les stations de plein air et de milieux clos pour ainsi d’appréhender les territoires fréquentés.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Planche de mobilier lithique trouvé à Cala di Brija (Sartène)
Légende 1 : Galet de quartz « laiteux » à structure hétérogène probablement fracturé suite à une percussion violente sur un matériau dur ; 2 : Lame corticale brute, déjetée, en silex sarde (Perfugas) diaclasé dans la zone proximale ; 3 : Perçoir (?) dont le bec est dégagé par deux encoches renforcées par de discrets enlèvements. Silex sarde probable ; 4 : éclat de quartz « semi-hyalin » portant des retouches distales définissant un tranchant légèrement denticulé ; 5 : Nucleus microlithique à lamelles en quartz « semi-hyalin » ; 6 : éclat brut en quartz « semi-hyalin ». Cette pièce offre un très bon tranchant distal ; 7 : Possible microlithe (ou fragment) géométrique ; 8 éclat microlithique brut, allongé, en quartz « semi-hyalin » ; 9 : éclat microlithique brut, allongé, en quartz « semi-hyalin » ; 10 : éclat brut en quartz « semi-hyalin » offrant un tranchant latéral droit.
Crédits R. Picavet (Paléotime), 2015
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/18748/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 4,6M
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Régis Picavet, « Monacia-d’Aullène, Sartène – Occupations mésolithiques littorales en Corse-du-Sud », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Corse, mis en ligne le 25 avril 2017, consulté le 18 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/18748

Haut de page

Responsable d'opération

Régis Picavet

Organisme privé

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals