Navigation – Plan du site
2014

Belvédère-Campomoro – Capu di Lugu

2014 – Fouille programmée n° 1494
Responsable(s) des opérations : Franck Leandri
Notice rédigée par : Franck Leandri, David Sanderson, Céline Bressy-Leandri et Michelle Casanova

Entrées d’index

Mots-clés :

mégalithisme, menhir, dolmen, OSL

Nature des opérations :

Fouille programmée (FP)
Haut de page

Texte intégral

1Les recherches sur les monuments mégalithiques du plateau de Capu di Lugu ont été poursuivies en 2014. Nous disposons désormais d’une géolocalisation précise de ces gisements. Toutefois, leur caractérisation et leur chronologie restent incertaines. Au regard de ces imprécisions, deux d’entre eux ont fait l’objet d’un examen plus poussé :

  • Le groupe de menhirs de Stantare sous la forme de sondages limités, dont un au pied du menhir dressé afin de détecter sa fosse d’implantation et d’apprécier sa stratigraphie ;

  • La tombe mégalithique de Tola II (fig. 1), très dégradée, par le biais du nettoyage de la chambre semi-enterrée et de son contour. Il s’agissait notamment de mieux définir son architecture initiale et d’évaluer la stratigraphie de son implantation.

Fig. 1 – La tombe mégalithique de Tola II

Fig. 1 – La tombe mégalithique de Tola II

F. Leandri (SRA), 2014

2Sur ces deux gisements, les séquences sédimentaires ont donné lieu à des évaluations OSL (luminescence stimulée optiquement) au moyen d’équipements portables de terrain, un spectromètre gamma de terrain (FGS) et un lecteur portable OSL. Des profils de luminescence ont été réalisés pour sélectionner les échantillons alliant pertinence archéologique et bon potentiel pour une datation quantitative par quartz SAR (Single Aliquot Regeneration) OSL.

3Ainsi, sur un ensemble de 92 échantillons, 33 prélèvements ont été sélectionnés pour des mesures de luminescence calibrées afin d’évaluer les sensibilités et les estimations approximatives des doses emmagasinées. Quatre datations comprises entre le ive et le iiie millénaire ont été obtenues sur Tola II. Ces datations sont en cours de modélisation et d’affinage grâce aux méthodes bayésiennes.

4Dans le cas du menhir de Stantare, les dispersions de doses montrent une histoire dépositionnelle plus complexe, avec des modèles de doses à deux, trois ou multiples composantes : des analyses postérieures « monograin » ou sur de petites aliquotes devraient fournir une estimation d’âge plus fiable pour ces sédiments mélangés/mal blanchis.

5L’intervention dès la phase de terrain a permis de démontrer la pertinence d’une approche OSL en temps réel pour la datation de monuments mégalithiques mal conservés.

6Cette étude permet de proposer un nouveau jalon chronologique absolu pour le mégalithisme corse.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – La tombe mégalithique de Tola II
Crédits F. Leandri (SRA), 2014
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/19058/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 2,0M
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Franck Leandri, David Sanderson, Céline Bressy-Leandri et Michelle Casanova, « Belvédère-Campomoro – Capu di Lugu », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Corse, mis en ligne le 26 avril 2017, consulté le 18 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/19058

Haut de page

Responsables d'opération

Franck Leandri

Service régional de l’archéologie

Articles du même responsable de fouilles

David Sanderson

Université

Céline Bressy-Leandri

Service régional de l’archéologie

Articles du même responsable de fouilles

Michelle Casanova

Université

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals