Navigation – Plan du site
2008

Saumur – Le Petit Souper

n°493280053
Responsable(s) des opérations : Yann Viau
Notice rédigée par : Yann Viau

Texte intégral

1Le site du Petit Souper a fait l’objet d’une fouille préventive dans le cadre de la réalisation d’un village de vacances à Saumur. Étudié sur une surface d’un peu plus de 1 000 m2, le gisement apporte des informations inédites sur le vaisselier de l’âge du Bronze final régional. La surface restreinte fouillée ne permet pas toutefois d’appréhender l’organisation générale de l’occupation.

2Deux phases d’occupation principales ont été mises en évidence. La première peut se rattacher à la phase du Bronze final IIb. Elle se matérialise par la présence de quelques fosses proposant des dimensions et des aménagements divers. Aucune organisation particulière ne se dessine entre elles.

3La seconde phase se rapporte au Bronze final III. Elle se caractérise par le creusement de plusieurs nouvelles structures en creux, certaines reprenant en partie les excavations précédentes.

4Les rejets nombreux (mobilier céramique et lithique, restes osseux d’origine animale) semblent traduire une installation de type habitat. La présence de restes humains très brûlés est observée dans quatre fosses sans mélange avec la faune. Malgré la faiblesse de l’échantillon pour ces dépôts, il semble bien y avoir là un geste spécifique et une volonté d’isoler ces restes humains. Les quelques fragments de terre cuite (pesons, fragments de parois de four) peuvent évoquer des activités artisanales.

5Deux datations 14C situent ces éléments au milieu du XIIe siècle avant notre ère.

6Une palissade matérialisée par une succession de trous de poteau se développe dans la partie sud-ouest de la fouille.

7Les quelques tessons recueillis dans ces structures ne permettent pas de les rattacher précisément à l’une ou l’autre occupation. Un fossé se développe de manière rectiligne dans la partie nord, semblant limiter l’aire d’extension du site. Le peu de matériel retrouvé dans son comblement évoque un horizon protohistorique sans plus de précision. Enfin, un axe de cheminement orienté est-ouest semble s’installer postérieurement aux occupations du Bronze final.

8Le gisement du Petit Souper peut être considéré comme l’un des rares sites d’habitat régional soumis à l’influence du complexe RSFO, le corpus céramique en contexte restant à l’heure actuelle l’un des plus importants de la région.

Haut de page

Annexe

Fosse 37, céramique de type RSFO

Fosse 37, céramique de type RSFO

Crédits : Yann Viau, Inrap (2008)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fosse 37, céramique de type RSFO
Crédits Crédits : Yann Viau, Inrap (2008)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/1966/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 299k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Yann Viau, « Saumur – Le Petit Souper », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Pays de la Loire, mis en ligne le 01 mars 2008, consulté le 18 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/1966

Haut de page

Responsable d'opération

Yann Viau

Inrap

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals