Navigation – Plan du site
2009

Saint-Hilaire-de-Villefranche – La Chapelle-des-Pots

Responsable(s) des opérations : Sébastien Pauly
Notice rédigée par : Sébastien Pauly

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 204814

Date de l'opération : 2009 (PC)

1Ce programme d’analyses géochimiques vise à mettre en relation la production céramique régionale des périodes médiévales et modernes avec les sources supposées d’extraction de la matière première argileuse. Le corpus considéré s’oriente donc exclusivement sur de l’échantillonnage régional. Ceci afin de garantir d’une part la validité du traitement envisagé et, d’autre part, de pouvoir assurer son emploi vis-à-vis de tessons dont la zone de production demeure incertaine.

2Dans cette optique, l’actuelle commune de La Chapelle-des-Pots ainsi que celle de Saint-Hilaire-de-Villefranche, dont l’existence d’ateliers potiers mais également de zones d’extractions d’argile est avérée durant les périodes concernées, ont été les sites privilégiés de départ pour ce programme. La sélection des sites de consommation prend en compte les communes de La Rochelle et de Surgères, de par leur contexte archéologiquement bien défini ainsi que par leur étude dans le cadre de l’actuel PCR sur la céramique en pays charentais.

3Le travail de laboratoire est porté sur l’étude géochimique quantitative des inclusions les plus fines, d’une dimension submillimétrique. Ces fragments minéraux ont effectivement l’avantage de se retrouver à la fois dans les strates géologiques et dans les poteries, leurs dimensions réduites assurant leur pérennité tout au long du travail réalisé par l’artisan. De surcroît, il s’agit très fréquemment des cristaux les plus résistants, vis-à-vis de l’altération climatique de surface, des processus pédologiques mais aussi parleur capacité à faire face aux contraintes thermiques de cuisson de la céramique.

4Cette présente étude archéométrique a mis en lumière l’existence avérée d’éléments lithiques spécifiques (Anorthite en particulier). Éléments que l’on retrouve aussi bien dans les prélèvements réalisés au niveau des argilières que dans les pâtes céramiques. L’exploitation statistique des données acquises demeure à affiner durant l’année à venir.

5PAULY Sébastien

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Sébastien Pauly, « Saint-Hilaire-de-Villefranche – La Chapelle-des-Pots », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Poitou-Charentes, mis en ligne le 01 mars 2009, consulté le 17 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/3302

Haut de page

Responsable d'opération

Sébastien Pauly

SUP

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals