Navigation – Plan du site
2006

Pont-Noyelles – Rue de la Vallée de l'Hallue

Notice rédigée par : Olivier Guerlin

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 9005

Date de l'opération : 2006 (EV)

1Le projet de lotissement sur une superficie de 51 335 m2 a induit une opération de diagnostic. La parcelle sondée est située sur le versant crayeux, le fond de vallée de l'Hallue n'étant pas touché. La stratigraphie est simple avec en moyenne 0,30 m de terre végétale recouvrant des colluvions peu épaisses (0,10 m) sur les deux tiers du versant et ne se développant que sur sa partie inférieure pour atteindre 1,50 m en limite de la zone sondée.

2Aucun vestige préhistorique n'a été repéré et le contexte n'est pas favorable, le contact entre le versant et le fond de vallée n'étant pas concerné par le projet.

3La seule trace protohistorique attestée est constituée d'un cercle fossoyé de 10 m de diamètre mais très arasé puisque le fossé n'est conservé que sur 0,10 m de profondeur. Décapé sur la moitié de sa superficie, aucune trace de sépulture n'est visible même si la vocation funéraire de cette structure fait peu de doute.

4Un autre ensemble clos pourrait être attribué chronologiquement à la Protohistoire. Celui-ci est composé d'un double enclos fossoyé conservé sur environ 0,40 m de profondeur. La structure externe est subcirculaire d'un diamètre de 21 m. À l'intérieur, la structure est carrée de 7 m de côté avec en son centre le vestige d'un poteau rectangulaire. Les deux sondages effectués dans chacun des fossés n'ont pas révélé de trace de poteau. Toutefois, l'attribution chronologique et la fonction de ces structures ne sont confortées ni par la découverte de tombe ou par la dotation en mobilier.

5Il n'y a pas de structure attribuable aux périodes antiques. L'occupation du Moyen Âge est composée d'une série de fonds de cabane excavés à six poteaux répartis en plusieurs groupes alignés dans l'axe de la pente et limitée à l'ouest par un grand fossé d'environ 7 m de large à l'ouverture et d'une profondeur de 2 m. Un réseau de petits fossés parcellaires, deux structures de combustion (fours domestiques) ainsi que quelques fosses contenant des restes de faune semblent pouvoir être associés à cette occupation. Cet ensemble de structures présente un intérêt indéniable puisque les éléments de datation permettent de proposer une occupation du site au début du Vle s. apr. J.-C. ce qui en ferait l'établissement rural du haut Moyen Âge le plus précoce répertorié jusqu'ici dans la Somme.

6La période moderne n'est représentée que par un puits et les fondations d'un mur marquant certainement les limites d'une propriété.

7GUERLIN Olivier (Inrap)

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Olivier Guerlin, « Pont-Noyelles – Rue de la Vallée de l'Hallue », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Picardie, mis en ligne le 01 mars 2006, consulté le 12 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/4260

Haut de page

Responsable d'opération

Olivier Guerlin

INRAP

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals