Navigation – Plan du site
2006

Les Martres-d'Artièree – Les Chavoures, Les Genevriers-Sud et Laval

Responsable(s) des opérations : Jean-François Pasty
Notice rédigée par : Jean-François Pasty

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 2005/112 et 295 ; 2006/214

Date de l'opération : 2006 (EX)

1Un diagnostic a été effectué au lieu-dit « Les Chavoures », « Les Genevriers-Sud » et « Laval », commune des Martres-d’Artière, en vue de l’extension d’une sablière. Les parcelles sondées (147 082 m2) se situent sur une des nappes alluviales appartenant aux basses terrasses de l’Allier.

2Cette opération a permis de mettre au jour deux ensembles archéologiques distincts.

3Le premier est un enclos funéraire carré, matérialisé par un fossé large de 1,40 m à 2 m, délimitant une aire interne d’environ 200 m2. Le centre de l’enclos est occupé par une structure plus ou moins rectangulaire de 2 m sur 1,50 m, constituée de blocs de calcaire et de galets prélevés dans la nappe alluviale. Plusieurs plaquettes de calcaire sont placées de chant, ce qui laisse deviner un creusement sous la couverture de pierre. En raison de ses dimensions et de sa position centrale dans l’enclos, cet aménagement pourrait bien être la sépulture principale qui a motivé la réalisation de l’ensemble funéraire. Cinq autres sépultures, orientées nord-nord-est - sud-sud-ouest pour quatre d’entre elles et nord-sud pour la dernière, ont été découvertes. Il s’agit de sépultures ovalaires longues de 2 m à 2,40 m dont plusieurs avec une couverture de galets plus ou moins importante. À noter, pour l’une de ces sépultures, la présence d’un bloc de basalte de dimensions importantes (0, 30 m à 0,40 m environ) qui est placé à une extrémité et au-dessus du comblement et qui correspond certainement à un marqueur de la tombe. En l’absence de tout mobilier archéologique, nous ne pouvons avancer une datation plus précise que la période protohistorique pour cet ensemble funéraire.

4Le second ensemble archéologique mis au jour se compose de deux sépultures dont une se trouve dans le comblement d’une dépression de près de 150 m2 qui pourrait être une structure d’extraction de grave. La première sépulture correspond à un homme jeune inhumé dans une fosse aménagée soit d’un coffrage en bois non muni de fond, soit d’une couverture maintenue en équilibre à l’aide de quelques dispositifs de calage en bois. Le corps était placé en partie sur le côté droit pour la partie supérieure du corps. La seconde sépulture présente un défunt adulte, de sexe indéterminé, placé dans une fosse seulement munie d’un couvercle. Le corps était placé en partie sur le côté droit pour la partie supérieure du corps. Là encore aucun matériel archéologique ne permet de dater cet ensemble qui, d’après les études comparatives, pourrait se situer durant l’âge du Fer.

5Jean-François Pasty

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Jean-François Pasty, « Les Martres-d'Artièree – Les Chavoures, Les Genevriers-Sud et Laval », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne, mis en ligne le 01 mars 2006, consulté le 20 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/4866

Haut de page

Responsable d'opération

Jean-François Pasty

INRAP

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals