Navigation – Plan du site
2007

Embrun – Réseau DCAN

Responsable(s) des opérations : Jean Vandenhove et Xavier Margarit
Notice rédigée par : Jean Vandenhove et Xavier Margarit

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 8392

Date de l'opération : 2007 (SU)
Inventeur(s) : Margarit Xavier (SRA)

1Des travaux de réseau consistant en creusement de tranchées ont été réalisés par la ville d’Embrun dans le secteur de l’ancienne Direction des camps de l’aéronavale (DCAN), entre la rue de Lattre-de-Tassigny, la porte du Traître et le parking Delaroche, sans que la consultation préalable, pourtant obligatoire, du service régional de l’Archéologie n’ait été faite.

2Cette zone, en effet très sensible archéologiquement, correspond à celle de l’ancien palais Delphinal médiéval ainsi que, pour l’époque moderne, à celle de la place d’Armes et des dépendances, cour ou jardin, de la chapelle des Capucins.

3Les travaux ont été suspendus afin qu’une fouille de sauvetage puisse être réalisée avant le comblement des tranchées.

4Cette opération a été confiée à Jean Vandenhove, président de l’association d’étude et de sauvegarde du patrimoine de l’Embrunais. Elle a essentiellement consisté à échantillonner et relever les vestiges archéologiques mis au jour.

5Dans la cour de l’ancienne DCAN, d’une superficie d’environ 900 m2, les creusements ont perforé le sommet de la voûte d’une importante citerne de 8 m de côté, correspondant à celle implantée au XIXe s. pour l’alimentation de la caserne Delaroche et du pavillon des Officiers.

6L’arase d’un mur postérieur, recouvrant partiellement cette voûte, a été observée ainsi que quatre autres bases de murs parallèles, d’orientation nord-sud, non datés. Le socle géologique du roc poudingue, aplani par les dynamiques glaciaires, mais ayant pu également correspondre à un niveau de place aménagé, a été suivi sur une importante superficie et sous un recouvrement homogène graveleux d’environ 0,50 m d’épaisseur.

7La tranchée située devant et au nord de la cour n’a pu faire l’objet que d’observations ponctuelles qui n’ont révélé aucun vestige.

8En revanche, celle située au niveau de l’actuelle place d’Armes et de l’espace Delaroche, dont le diagnostic a également été très superficiel, a révélé la présence de murs et d’une sépulture indéterminée devant la porte de la chapelle des Capucins.

9Le mobilier archéologique recueilli, exclusivement céramique à l’exception d’un double tournois de 1621 découvert sur le substratum de la cour, n’est pas antérieur à l’époque moderne. Les deux éléments les plus anciens concernent, en effet, un fragment de bol arabesque à traits verts et graffite sur émail, imitation italienne du Val de Durance du XVIe s., et un probable fond de cruche, à vernis jaune interne et externe, également du Val de Durance, pouvant remonter au XVIe s., XVIIe s. ou XVIIIe s.

10Les résultats de ce sauvetage, imposé par des travaux intempestifs et particulièrement restreint en délais et en moyens, sont donc très limités, puisque aucun vestige médiéval ou antique n’a pu être mis en évidence.

11Néanmoins, si la zone de la cour de la DCAN a révélé une séquence archéologique plutôt homogène et de faible amplitude, on ne peut en dire autant du secteur de l’actuelle place d’Armes, insuffisamment diagnostiquée, et donc encore potentiellement riche en informations.

12VANDENHOVE Jean et MARGARIT Xavier

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Jean Vandenhove et Xavier Margarit, « Embrun – Réseau DCAN », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Provence-Alpes-Côte d'Azur, mis en ligne le 01 mars 2007, consulté le 18 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/6718

Haut de page

Responsables d'opération

Jean Vandenhove

ASS

Xavier Margarit

SRA

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals