Navigation – Plan du site
2007

Gaillan-en-Médoc – Château du Mur

Responsable(s) des opérations : Xavier Charpentier
Notice rédigée par : Xavier Charpentier

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 025059

Date de l'opération : 2007 (SU)

1Le site du Château du Mur, connu également sous les noms de Terre d’argent, Camp d’argent, Grand Camp ou encore Terrefort, se situe au sud du territoire de la commune, en bordure de la Jalle de l’Herveau, laquelle forme la limite administrative. Une levée de terre, précédée d’un fossé, ceint un espace de 14 ha, sorte d’île entre l’Herveau à l’est et les anciens marais au nord et au sud. L'Intérêt archéologique est connu depuis longtemps.

2Une tradition place là un camp établi par les troupes de Talbot. Dans les faits, il existait un cromlech, déplacé au Jardin Public de la ville de Bordeaux. Des éléments céramiques des âges du Bronze et du Fer ont été ramassés. On reconnaît également une occupation antique des Haut et Bas-Empires. Enfin une maison noble est attestée mais ne présente plus de vestiges apparents.

3La parcelle étudiée se trouve au sud-est du site et s’étend entre la RN 215 et la levée de terre méridionale. Le projet de construction d’une moyenne surface en lieu et place d’un ancien bowling a motivé la présente opération.

4Huit tranchées ont été ouvertes. Deux d’entre elles portent sur la levée de terre ; trois autres s’inscrivent dans l’espace des fondations projetées, soit dans la moitié occidentale du terrain ; les trois dernières, à l’est et au nord visent à compléter et reconnaître d’éventuels vestiges à l’emplacement d’aménagements connexes, bassins, réseaux et accès au parc de stationnement. Durant l’opération, la démolition du bowling a fait l’objet d’une surveillance.

5L’une des deux tranchées réalisées sur la levée de terre a permis de mettre au jour un four de l’âge du Fer est installé dans la levée. Les céramiques observées se retrouvent un peu partout sur le site.

6La seconde a permis de saisir le mode de construction de la levée dans ses grandes lignes. Apparemment, la structure est édifiée directement sur le sable naturel. On distingue un noyau de sédiment argileux sur lequel est posé un lit de blocs calcaires, lui-même recouvert d’un niveau argileux.

7Les autres tranchées révèlent la présence de structures légères : foyers, trous de poteaux, fosses, fossés. Le mobilier céramique est abondant et chronologiquement resserré au IIIe s. av. J.-C., on observe également de la faune et des éléments métalliques.

8Dans l’une des tranchées, la base d’une structure empierrée a livré des fragments de fourreau d’épée, la nature des autres éléments étant délicate à interpréter mais il est possible qu’il s’agisse, pour partie, d’autres pièces d’armement.

9Les observations réalisées au cours de cette opération conduisent à s’interroger sur la nature du site. En l’état des connaissances, il semble hasardeux d'avancer une fonction défensive, de parler même de rempart. La reconnaissance d’activités artisanales et la fonction d’habitat jusqu’ici ignorées, du moins non attestées avec certitude, se traduit par une abondance du mobilier et une densité des structures qui confèrent à ce site un intérêt archéologique majeur.

10 (Fig. n°1 : Vue aérienne) et (Fig. n°2 : Fourreau d’épée et ailettes d’umbo)

11Charpentier Xavier

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Vue aérienne

Fig. n°1 : Vue aérienne

Géoportail (2007)

Fig. n°2 : Fourreau d’épée et ailettes d’umbo

Fig. n°2 : Fourreau d’épée et ailettes d’umbo

Auteur(s) : Charpentier, Xavier (MCC). Crédits : Charpentier, Xavier, MCC (2007)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Vue aérienne
Crédits Géoportail (2007)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/7700/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 332k
Titre Fig. n°2 : Fourreau d’épée et ailettes d’umbo
Crédits Auteur(s) : Charpentier, Xavier (MCC). Crédits : Charpentier, Xavier, MCC (2007)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/7700/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 142k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Xavier Charpentier, « Gaillan-en-Médoc – Château du Mur », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Aquitaine, mis en ligne le 01 mars 2007, consulté le 18 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/7700

Haut de page

Responsable d'opération

Xavier Charpentier

MCC

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals