Navigation – Plan du site

Les disques "Agpa" et leurs avatars Pathé

Marc Monneraye
p. 15-19

Texte intégral

"L'ASSOCIATION PHONIQUE DES GRANDS ARTISTES" se voulait peut-être d'abord comme une oeuvre sociale. Elle se présentait elle-même comme une "mutualité créée par les artistes pour la reproduction de leur voix par le phonographe", dans le but proclamé " de réserver un bénéfice à l'artiste sur chacun de ses disques vendus de ses auditions" (sic), en réaction contre le seul paiement d'un cachet à l'enregistrement...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marc Monneraye, "Les disques "Agpa" et leurs avatars Pathé", Sonorités n° 9, février 1984, p. 15-19.

Référence électronique

Marc Monneraye, « Les disques "Agpa" et leurs avatars Pathé », Bulletin de l'AFAS [En ligne], Archives des Sonorités, mis en ligne le 02 février 1984, consulté le 12 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/afas/1609

Haut de page

Auteur

Marc Monneraye

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Bulletin de l'AFAS. Sonorités

Haut de page