Navigation – Plan du site
Comptes rendus

Natalie Petiteau, Les Français et l’Empire (1799-1815)

Cyril Triolaire
p. 212-215
Référence(s) :

Natalie Petiteau, Les Français et l’Empire (1799-1815), Paris, La Boutique de l’Histoire – Éditions universitaires d’Avignon, 2008, 278 p., ISBN 978-2910828462, 25 €

Texte intégral

1Quel est le principal point commun entre Claude-Antoine Bellod, menuisier de l’Ain, Letain, sabotier de Sens, le dit Léon, jeune tailleur parisien, Gardin Dubois Dulié, ancien émigré de la Loire-Inférieure, et le curé de Saint-Arnoult en Yvelines ? Celui d’avoir vécu sous Napoléon. Quel est le grand mérite de Natalie Petiteau ? D’avoir prêté toute son attention à ces « Français d’en bas ». À revers d’une historiographie classique faisant souvent la part belle aux recherches institutionnelles, diplomatiques ou militaires, Natalie Petiteau décide à travers son nouvel opus de scruter la vie de la majorité des Français entre Consulat et Empire et de saisir leurs réactions à l’autorité napoléonienne, en faisant d’ailleurs davantage la part belle aux formes de contestation qu’à celles d’adhésion. Réussissant là où Jean Tulard avait échoué dans sa Province au temps de Napoléon (éditions SPM, 2003) et emboîtant parfaitement le pas du pertinent et plaisant Quand les enfants parlaient de gloire de Jean-Paul Bertaud (Aubier, 2006), l’historienne choisit de scruter cette opinion