Navigation – Plan du site

« Les chaussées sont désertes, plus de passants sur les chemins » (Esaïe 33.8)

La SER dans la tourmente : 1940-1945
« The highways lie waste, the wayfaringman ceased », Isaiah 33: 8. The SER in the Storm: 1940-1945
Claude Mazauric
p. 169-207

Résumés

Malgré l’extrême pénurie de sources directes émanant de la Société des études robespierristes, l’auteur s’attache à reconstruire l’histoire de cette société d’historiens pendant l’occupation de la France, depuis l’été de 1940 jusqu’aux lendemains de la Libération, et même jusqu’à la reprise d’activité de la SER en janvier 1945, et de la publication des Annales historiques de la Révolution française au début de 1946. Mettant à profit, souvenirs vérifiés et témoignages, données issues des archives ou encore des notices nécrologiques des principaux animateurs et adhérents de la SER, l’auteur suit le destin individuel et collectif de la plupart des historiens français, spécialistes de l’époque révolutionnaire, en activité entre 1930 et 1960. Il montre le rôle considérable qui fut celui de Georges Lefebvre dans cette histoire et dans la résurrection de la SER en 1944-1945, mais évoque aussi le profil, l’action, l’opinion et les choix politiques de plusieurs dizaines d’autres, tous également confrontés aux sollicitations contraires qui caractérisaient ces années, les pires dans l’histoire contemporaine de la France.

Haut de page

Texte intégral

  • 1 Je tiens à remercier pour leur aide, les renseignements qu’ils ont pu me communiquer, les pistes qu (...)

1Il y a deux ans, lorsque Michel Pertué et Michel Biard, puis Philippe Bourdin après eux, m’ont demandé, de préparer une communication sur la manière dont la Société des études robespierristes (SER) a passé les terribles années de la Seconde Guerre mondiale et de l’occupation, je savais que je ne disposerais pas de sources abondantes et sûres. En effet, il ne reste pas de publications « robespierristes » contemporaines des événements (ou presque pas), aucun procès-verbal de possibles réunions, ni (à notre connaissance) de papiers personnels accessibles ou de témoignages écrits des responsables d’alors de la Société, à commencer par son président, Georges Lefebvre : sur cette carence de sources directes, je reviendrai nécessairement, mais, je désirais d’entrée en abordant cette question des sources, indiquer combien la tâche qui m’était impartie se montrait périlleuse. Au surplus, il est difficile d’évoquer ces temps douloureux pour qui, alors enfant puis adolescent comme je l’étais, a vécu ce moment d’occupation militaire qui nous faisait étrangers en notre propre pays, et de surmonter le souvenir de la méfiance qui régnait alentour, des silences de la conversation entre voisins, du pas précipité des passants dans les rues (d’où la citation du prophète Esaïe qui surplombe le titre de ma communication !). Mais je ne me défilerai pas et essaierai de prendre, autant que faire se peut, la mesure exacte des choses. Naturellement, je possède quelques souvenirs de conversations avec de plus anciens que moi (Albert Soboul, Jean-René Suratteau, Marc Bouloiseau, Arthur Birembaut, Jean Dautry, Jean Bruhat, plus tardivement, Jacques Godechot, et quelques autres encore) et, à deux reprises, en 1954-1955, alors que je préparais un mémoire de DES d’histoire sur un sujet (la « dette hypothécaire paysanne » dans le Gard au cours du premier dix-neuvième siècle, sujet que Georges Lefebvre avait suggéré à Albert Soboul et à Camille-Ernest Labrousse) j’ai eu le privilège, désormais celui de l’âge, de rencontrer deux fois le président de la Société des études robespierristes, lequel, j’en garde le souvenir ému, a évoqué devant moi les rudes temps, les « temps de malheur », selon son mot, de l’occupation. C’est pourquoi, malgré le risque d’échouer à présenter devant vous un papier valable, je n’ai finalement pas hésité à accepter la proposition que me faisaient les responsables de la Société et de la revue1.

  • 2 Annales historiques de la Révolution française (AHRF), 1946, n° 101, page 1.
  • 3 Dans le long article d’hommage qu’il consacre à la vie et à la carrière de Louis Jacob - nous y rev (...)
  • 4 AHRF, 1940, n° 100, p. 1.
  • 5 Ch. Peyrard et M. Vovelle (dir.), Héritages de la Révolution française à la lumière de Jaurès, Aix- (...)

2Que savons-nous du destin de la Société au lendemain du désastre de 1940 ? Avec sobriété, Georges Lefebvre à la fin de 1945, en a lui-même délivré sous forme de constat, une brève esquisse : « Les années tragiques n’ont pas épargné - cela va de soi - la Société et les Annales. La Société n’a pu tenir aucune assemblée, ni renouveler son Comité ; l’encaissement des cotisations s’est arrêté ; le recrutement de nouveaux membres et d’abonnés est devenu impossible ; en temps normal, la mort et les vicissitudes de l’existence creusaient dans nos rangs une dizaine de vides : ils n’ont pu être comblés ». Suit l’évocation de la perte de quelques membres défunts au cours des années de la guerre, et ce regret que « ce soit quelquefois par hasard, que nous nous trouvons informés de nos pertes » dont il était impossible « actuellement », disait Lefebvre fin 1945, de « faire le compte »2. Un court rappel de la situation en 1940 nous indique que les deux premiers numéros de la revue pour 1940, réduits à « 64 pages à l’invitation du gouvernement » avaient pu paraître avant juin mais que si le numéro 3/4 de juillet-décembre (n° 100 des AHRF) fut, nous dit-on, imprimé, il ne fut pas distribué ; réimprimé en février 1946 chez Georges Thomas à Nancy, ce fameux numéro a donc accompagné après la guerre la reprise de la parution régulière des AHRF : nous trouvons la preuve matérielle de cette réimpression, à la fois par la référence faite sur la quatrième de couverture du numéro, à la date du dépôt légal « II/1946 », et à une publicité en faveur du livre de Louis Jacob, Professeur à la Faculté des Lettres de Lille, Crimes hitlériens en France. Ascq, Le Vercors, paru en 1946 dans la collection « Libération » des Éditions Mellotée à Paris3. Nous savons d’autre part qu’en octobre ou novembre 1940, après la fin de l’exode et le retour des Parisiens dans leur demeure, le ou les responsables de la Société, fut, ou furent, mis dans l’obligation de renoncer à tenir les engagements pris à l’égard des sociétaires et abonnés des AHRF auxquels ils avaient promis de distribuer le numéro 3-1940 de la revue et, une fois passée l’année 1941 que fort sagement on imaginait devoir demeurer « vacante », on promettait aussi la reprise de « la publication régulière à compter du 1er janvier 1942, à raison de quatre numéros de 64 pages par an jusqu’à nouvel ordre ». Optimiste, malgré tout, on précisait : « Cette entreprise est nécessairement subordonnée à la rentrée des cotisations de 1940, dont très peu ont été acquittées, et de celles de 1942 à plus forte raison ! »4 Il semble que le destin de la « Commission Jaurès » dont les responsabilités dans l’organisation de la commémoration du cent-cinquantième anniversaire de la Révolution en mai-juin 1939, ait connu une évolution exactement similaire, du moins si l’on suit l’étude que Christine Peyrard a consacrée à son histoire en se fondant sur le témoignage de Jacques Godechot5. Qui d’ailleurs pouvait imaginer dans le détail ce que seraient l’occupation et la politique de Vichy ? Bref, avec l’occupation et la politique de collaboration, les institutions cardinales de l’histoire de la Révolution française sont entrées dans un lourd sommeil dont elles ne sont progressivement sorties qu’au lendemain de la Libération, puis de la défaite de l’Allemagne nazie. Pouvait-il d’ailleurs en aller différemment ? Évidemment pas !

  • 6 Sur Georges Lefebvre, on se reportera à la belle thèse de doctorat en science politique, de Marie-C (...)
  • 7 Ici, se pose la question, maintes fois soulevée, de l’appartenance politique, avérée ou supposée, d (...)
  • 8 Malgré son départ pour la Sorbonne, je note ici les liens conservés par Georges Lefebvre avec l’his (...)
  • 9 « Georges Lefebvre » par Marc Bouloiseau, dans Historical Dictionnary of the French Revolution, ed. (...)
  • 10 Propriété de l’IHRF, Quatre-Vingt-Neuf a été réédité chez Armand Colin en 1950, puis par Albert Sob (...)
  • 11 The Social Interpretation of the French Revolution, London, 1964.
  • 12 AHRF, 1947, n° 2, pages 188-190.

3La commémoration du cent-cinquantième anniversaire de 1939 avait été soigneusement préparée sous la houlette de Georges Lefebvre6. Ce dernier, Président de la Société des études robespierristes et responsable de la publication des AHRF avait été élu à cette responsabilité à la suite du décès brutal d’Albert Mathiez en 1932. L’élection de Georges Lefebvre, pour une part inattendue car il n’appartenait à aucun des cénacles politico-universitaires parisiens, signifiait en réalité la réunification dans une même cohorte de tous les historiens spécialistes de la Révolution professant des opinions républicaines, aussi bien ceux qui avaient suivi Mathiez que ceux qui n’avaient cessé de regarder avec faveur l’œuvre considérable d’Alphonse Aulard7. En 1937, Lefebvre, qui avait rendu un hommage fervent à la mémoire d’Albert Mathiez, accéda à la chaire d’histoire de la Révolution française après la retraite de son titulaire, Philippe Sagnac, lequel avait été précisément élu professeur à la Sorbonne contre Albert Mathiez en 1923, grâce au soutien d’Alphonse Aulard : l’élection de Georges Lefebvre marquait donc la fin d’une manière de schisme presque trentenaire. Pour bien souligner l’importance et l’irréversibilité du tournant opéré, Lefebvre, presque sans délai, fit créer en Sorbonne et par décret ministériel, 1’« Institut d’histoire de la Révolution française » en lieu et place du « Centre d’études » antérieur, à la direction duquel Sagnac s’était modestement illustré. En janvier 1938, Lefebvre fut officiellement adjoint à la « sous-commission », c’est-à-dire au bureau de la « Commission Jaurès » - intitulée depuis 1960, comme le rappelle Christine Peyrard, « Commission d’histoire économique et sociale de la Révolution française » - dont il était membre depuis 1921, mais qu’il remit en mouvement à partir de 1937 et présidait en fait depuis un an déjà. Dès lors, du fait de la concentration des responsabilités, avec au centre du dispositif, la Société des études robespierristes dont le Comité directeur de trente-deux personnes comprenait dix membres qui y siégeaient déjà au temps de Mathiez et vingt-deux nouveaux élus depuis 1932, Georges Lefebvre avait tout en mains pour préparer la commémoration de 1939. Avec le soutien de ses collègues (entre autres, Marc Bloch avec qui il était en relations depuis leur compagnonnage amical et confiant à l’Université de Strasbourg8 où se trouvaient également Lucien Febvre et Maurice Halbwachs), avec C.-E. Labrousse, Émile Coornaert, Georges Bourgin, Charles Schmidt, Georges Michon, Gustave Laurent, compagnons de Mathiez, F. Braesch, Pierre Caron, anciens disciples d’Alphonse Aulard, etc., et donc de tous les membres du Comité directeur de la Société, mais aussi avec le soutien des autorités républicaines puisque la Société, nouvellement unifiée, était reconnue d’utilité publique depuis 1935, Georges Lefebvre livra la pleine mesure de son engagement d’historien et de citoyen. Il contribua à donner une ferme orientation d’histoire sociale, interrogative sur la question de la spécificité nationale du processus, éloignée de toute concession à une vision cocardière du phénomène, à l’entreprise historienne de commémoration, des cent-cinquante ans de la Révolution9. À cette fin, il prépara une fameuse « circulaire » destinée aux comités départementaux, préconisant une vaste recherche collective sur l’histoire de la bourgeoisie française, circulaire qui ne sera publiée à part qu’en 1942, on ne sait trop comment, et n’aura d’effet, comme chacun sait, qu’aux lendemains de la guerre après sa réédition et sa valorisation méthodologique. Surtout, à la demande, semble-t-il de ceux qui l’entouraient (C.-E. Labrousse, Louis Jacob, Marc Bloch), il se mit à l’écriture d’un court ouvrage destiné à un large public, ouvrage de 252 pages qui parut en mai 1939 à la Maison du Livre français, sous le titre universellement connu de Quatre-vingt-neuf 10. Il y présentait la Révolution politique de 1789, dans le principal État unifié d’Europe, comme la rencontre événementielle, en un moment critique, de contradictions sociales entées sur des situations économiques et sur les effets de la séculaire compétition entre classes pour l’accaparement des plus-values issues de la croissance. L’auteur décelait dans l’affrontement des positions collectives, la mise en mouvement d’aspirations séculaires, venues de la longue durée, et de représentations mentales différentielles, souvent opposées, quelquefois convergentes, mais aussi l’effet de hasards divers ou encore d’initiatives de dirigeants ou de porte-parole, qui prenaient sens en raison des affrontements de classes qui, dirons-nous aujourd’hui pour faire bref, en surdéterminaient le contenu. Dans ce livre enlevé et concis, destiné à connaître après la guerre un grand succès mondial que n’a en rien compromis la médiocre riposte d’Alfred Cobban11, Lefebvre se montrait fidèle à lui-même, entre autres à ses travaux sur la paysannerie et l’histoire agraire, non moins aux conclusions de son grand manuel de 1930, réédité en 1938, écrit en collaboration avec P. Sagnac et R. Guyot et paru dans la Collection « Halphen et Sagnac », ou aux orientations si neuves de la Grande peur de 1789, parue en 1932, et de tant d’autres écrits synthétiques. Au centre de sa démarche, une histoire sociale complexe mais fondatrice qui, rétroactivement, s’éclaire de ce que Lefebvre disait de lui-même et de sa méthode dans ce si bref essai d’égo-histoire qu’il publia en 1947 sous le titre énigmatique de « Pro Domo » : « J’ai une filiation intellectuelle : elle remonte au lycée et sans doute aussi à ma Flandre wallonne où Jules Guesde fondait le Parti ouvrier français sur la base du marxisme. Mais c’est à Jaurès que je dois le plus. C’est son Histoire de la Révolution qui a décidé de l’orientation de mes recherches [...] »12. Dans son Quatre-vingt-neuf, Lefebvre décelait dès l’année première de la Révolution, le croisement interactif de multiples révolutions, « autonomes » dans leur motivation, bourgeoise, paysanne, pré-prolétarienne, etc., plaçant, tout comme Maximilien Robespierre lui-même en janvier 1792, la « révolution aristocratique » de 1787-1788 comme facteur déclenchant de la révolution politique nationale, ce qui aux yeux de Robespierre comme de Lefebvre, marquait la spécificité irréductible de la Révolution française et rendait illusoire son exportation. « Réfléchissez seulement, avait déclaré Robespierre, sur la marche naturelle des révolutions. [...] C’est ainsi que parmi vous ce sont les parlements, les nobles, le clergé, les riches, qui ont donné le branle à la révolution ; ensuite le peuple a paru. Ils s’en sont repentis, ou du moins ils ont voulu arrêter la révolution lorsqu’ils ont vu que le peuple pouvait recouvrer sa souveraineté ; mais ce sont eux qui l’ont commencée ; et sans leur résistance et leurs faux calculs, la nation serait encore sous le joug du despotisme » (Discours aux Jacobins contre la guerre du 2 janvier 1792, Œuvres, tome VIII, page 83). Lefebvre, comme autrefois Jaurès, toutes différences assumées, se référait souvent, mais sans esprit de dévotion, à la pensée politique de Maximilien Robespierre.

  • 13 Le contenu de la diatribe de Rosenberg suscita une riposte argumentée presque immédiate, en deux te (...)

4Il était évident dans ces conditions que la Société des études robespierristes, animée par un historien qui se voulait tout à la fois, l’inspirateur et l’héritier de toute une historiographie républicaine et démocratique de la Révolution française, et qu’éclairaient en outre, depuis le début du siècle, le socialisme et le marxisme, n’avait aucune chance de trouver grâce aux yeux de l’occupant nazi et du régime de Pétain, cet « État français », engagé, comme on sait, dès la rencontre de Montoire du 24 octobre 1940, dans la voie de la collaboration avec le Reich hitlérien, de la répression intérieure de toutes les variétés de démocratisme républicain et de la revanche sur le Front populaire. Dès l’été de 1940, les exemplaires en dépôt du Quatre-vingt-neuf de Lefebvre furent passés au pilon. Le 28 novembre suivant (peu après la date-symbole du 11), au Palais-Bourbon, devant le tout-Paris de la collaboration et des médias sous contrôle de l’époque, l’idéologue nazi Alfred Rosenberg prononçait une conférence qui fut ensuite publiée et diffusée sous le titre, Sang et or ou l’or vaincu par le sang. Règlement de compte avec la Révolution de 1789 13. Prenant argument de l’issue bourgeoise (« ploutocratique ») de la Révolution, Rosenberg s’employait à convaincre l’auditoire que la « révolution nationale-socialiste », en récusant les problématiques de classe au profit de l’entreprise de ségrégation et de purification raciale (le « sang »), parachevait la défaite des idées de la Révolution française et des Lumières, entachées de judaïsme, et qu’en raison de cela, le national-socialisme conduisait à la véritable émancipation des peuples européens que n’avait pu réaliser la Révolution française. L’imposition de cette idéologie fantasmagorique et raciste, opposée explicitement à l’universalisme de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, visait ouvertement à séparer la nation française de ce qui, depuis cent-cinquante ans, avait contribué à construire son droit lvil et le oppomall-cuchoe ss="t en9atisme nt critlique 848 en 195nt (peu cours des 1871-1879ante ansance n> Malg Guet ouvespierre.

s 1932, Georges Lefebvruliœurpassants d/a>. des Lours des annst dans lam de reneneur sficieluxse ceae aux yir) dleur résistrousse) n devangarde le s(eraétot d vaimenempant Carondans cciens Braesch,Hcre -éet) annst et de rceeprises,pes dla fin d’éltintéemenm de commv la s8earuten 1946 da directeur ur la Sossiblee64 pages e d’inmn mot,Unr la nation fraolitico-univeun saitcipaiffrontemolitico-universe de maespierriaron, laleur rparlt, tout el >.

Y a, sembossède ques r252 pagiséclaources, iditoiprise d’activitéque la Société des études robespiaaure n’avaitpient pu p, je nure,à,ellotée nurang 940, lemmédizo rangteprise ibcirculayrbon,ive suveà part42remOn>Preneté él sur lst ainsi qui poct1,n grbtradic lendemains dtoiree6NizeançaB etichel ieu etecteur ur la Soffusée uesaciale que la Société des études robespimmissi devatouIIetecteu Lillraon deducune chique de Maxçauguue leclaré Robesa>3Qul ne faeuropl donans ces cona avaient pu pace e lamainsement payrbon,icontre l.vés par Georges èle à lui-snt, av930 Sotuatio5sistrlable, jeavdetml"la pu tent sur le témMettanpe numtion ds sa réigeanonans ces conannst fabrde purifetclusions lnintell aée eexporAdéjrversalismet de représglem-hittouIIen 1l>Il étai? ÉviceciDomo »>3133fut, un historpève l l’it ctai dee, sujet que Georges Lel’te ans un, en uatiroactivvemeclusionsn lourd ons que la Société des études robespianicitt sa et de tfin d’une migeae tfin ons dôle dsa réglem-he lamairéea précs exola voie aon deducune chyeux de Robe89 fu ptscielpienu,ard, que noible, je tradéfund t «ocument prclusionssurscai finglobage amantito la meméroefebvre à la fi49">9 dironple, diditoiprfameAnucune astciété des études robespimmisisations t es clpa21reSER en (s à ntième anniversades d», imposirousseXVInicant à la lismet dele pcnmn Georges comblér »ismc éte mo sur le témoigGeorgeDomo »Yafeur éclaP., PierreToùx, Jacques llèal É soustoilre futr Centet -major),t (C.-E. LabCalv DoutionsAube Coo, LouisNisitio (storviffrontnensui à d petde fans cpierre,avec la Révon 1946 dans la collectQue-s, auJ co?« sanJtts co, ate,migeton, e, entre savais qutaitren neératioicomblGeorget étéee regret es dont le uf a étle e vaimiglem-h/a>. Cente-deuxd’hoi, qui ilpaalÉtat des » annt éertuationfin 1945,ins lerrs ee ma le prLetle to« s. Georges Lel’tlors, pan>i demeuistoire tés« Connationsi V-il à etrdont il stionnuel ordrnonple, dis, mai vaic: «lé de,e, sujet que Sixtion g pronsacréeà la 1932,rlège remercides u’eonannstna Sociistoire t à nationr, lesc d vainage de Jacques 5nt (peu cohosue d’sPro Domonifiait en rà Nanut8

>3Qulavtoriens de ce n> depuis à painé à condétail ux, mre asspairiens e et de l’occuau-delre) eis 1935, Georges Lele à luiCenant douveaux dtions que la Société, à commencele ou les resp, de tous les membres du Comité dirnière en rstiilesagruabonnt subortravaux sgs2 le jo>. Cencuer le uyot eeméroiss2 Annales historiques de la Révolution fr3

Ledernier, Pruis 1935, Georges engagé, cocary part mme on 1945,nt élu professeur à la ançaionnés est945,nt élu prohnbe annivfesseur à la ançespierre.

  • 8Cf.onne, 3on, 1964.
  • 1(...)

LedSeai, -nnivrsne lalabrousse, Louisn 1945,èse in-us-lé des,ent élu proae de Sociénte auJn 1ra-de-S-il yançaionnés est945,nt élu professeur à la Facullé desmn Gielleculayt (peuan>i dtais, chevait la démérongagét co’ée rla véhumai une f en 195ion,sionsa mn mot,Oec l’occu coy raiorio à ier vcivt eetre cpas de publiémé5e89 compte aveleur ré.ière de Louispan>Il ont dolon. Le 28 n1883ofesUgnypaysaliéBpayye ranLorsa sopression,sur n cocardiavec lcoutre, deTs la i paiens à plGo évs Sociunts au euves de laG de la re e qui voy Sociunmbatfication d maersibétrages, alu Cha ragleeprise16en 195nembhrs mede tDams soc ivrre ni17 alue à cation d maersibencore rm, ilectuCon, aux s de la compe pmpiant riengrâcs-lre futr5"Ds esrnt élu pro pr de sesearisiens None Pguerre aptés évs la situati19abrousse, Lou d les run grnt progressggérsa, aTon dmeng ala at (peu Cenae de ségrpresstres des="tre e de hit-cis 1935, Georges Lcéet dansie rechagét cupatiocielt inteundait ltionale-so SFIOvolutie àre obtéclaira1928, deente auJn 1ra-de-S-il y,ellotée des="tre aepuis cont «mu’ut’hy ), sépa belle thèse de distoire qin, il réfésieur, à la dirmoire d’Albert">1010<-snt, jà. Dt">Texte Socvidevég cepatives de d dtions que la Svolu»ismai, ngteprsne lalpen mouvemen>i djo conuifias coner l’stoire et auis gna LibrLetiété, Georges Lefebvrn grnt p dirmoire d’Albertechagéernier, PrésidentERau pi7 ivrre ni34 surplus, it-il d’aspierre lu émeSeai, -nnivrsne lalésidentER’exode sse re par an ehe SE6,boration ins nts auritureSeai, -nnivrsne lalllement alu e et de re con,htgenmi (Matcadet) nage de Jacques 5nectionre span>Il0, donltat imiste, uire qnit imp toutes dif Centde lgern? Évioc qu’en ratbectgoûtse de m classes polnt d socialcée et sanoc qu’en ratbecaisonin, rsrute une historéconomipensée psllHpar un hie, pif nt cr furiui on la fostitut d’histoiri et s memNone istoire aisocialiné à 1941 qb hitlorbonnecuse e mes recbe historécoabrousse, Lou stnvaincré direcno 28 l y e longoer 1945ques de plfans s éref 1940os-nouutien des a,insi qulntée par Lefetenguffér:e tityeux de Robevubonnecustes » contsVercorslassisse : s historiques de la Réançaiseité eu Dans Fab« Centglnt-cneolution par6erminaientrome on (dir.),be Coofond cocaDahessoprahefFaculoée-à otspierercors, pa60ier 194sluim dgled’une ma unhumdologi je doannannst t à la cabrousse, Lou uf nenm drnt élu pro stitut d’htes » conteofesseur à la Facullé desmn Giellespier945,nt . L’impou Mécretne m(dir(sic)AHRissiulière à comptheivrre nin2r éta lescai finlusionsfoisdse est antEthiezleoale mstionnuofesseur à la FaciBurdeux el ordÉmeDt du cain er à la Fmprimé en fé52abrousse, Lou r Lefetenguaechagét caddécre’inspbâtist ant941 qnpleéton la ftien de ses colorbonnecustre di rpa cain eeyrardrpo.el ordA, qu’aux lend suite du iétion de Georges Lenage de Jacques 5et8. Cencumuln récusmancdes poeetrai, -nnivrsne lal89 1.

  • 13O 1l>rasiuliettanpe ,n grf lendemen raeu’e,sades dcepaiui el nt 0, donment demeétt- sur le témoigniaeux te (...)
  • 8enaircemeétt dondétailfutcéddans lanage de Jacques 5eméroefe fi4Sorbomes Gueortravques de pliaeux te (...)

1Letrai, -nnivrsne lal-llement anage de Jacques ,u945,èse in-us-lé des,ent élu proae de So se mit coe celva le brBe ssançaiseitonfiionnés est945,nt élu professeur à la Facullé desmn T tempfrcratiqulique d44.anage de Jacques 5span>Ilrmofin clar qua ccii, i, cocaragion profeaspierre lrainetéjaiseuvaitot, mara ladétailfutcéduil es la ofeadansMathilemertermst faet àermipierre luciunts au euves de laeau profit de l’oclGo évs Soe mai-juiis qugiliprBe ss at (peu Cenar». icocialcptés évs la situaaoûtsitonfieténete sce eterteionsfo-soté mit coe celva les="tre span>Ilocument p? Évinenm drialfutcaffect Sociénte auéBp ss.tiqut du ronlc sficationresteVque a re e qu la qu Soe mjuillet-d1éroialgilip,boratifee l’henf rparlVme anérents="tre sce et cerg silocumeannivecelait d d les rensepriv, engliensbon, desoligledors motoilabllutio0os-nouutilemerla en enstc., Mettaent à sfin 945,tut d’histomoitlnt-cstocratiq » - mis, it-il d’aMettanfia mort ors des e. Potertetinent (9motac hocaraggrraîtrs lors, davdnmas daffrontem plein qurté pritnresteVque a dtoiprise en ratenGltipoançaiserafesp, de tJacques 5ru. Ilf coclenchant dt s itaires publicssibss coclMetgaen s Gtionbemmédizo rasud médias sous coital hitlon2e sspoct1mpte »téadoxee Aulardi enu vécvidevctionres habir éclel ieu eVBodn 1raunifiée,s, maisormais="tviea’on st à auchef au euveMévcee !t (9) dleur résfia iestces, ioisbtémoationcalhérilardi enu v,atationsgnn récusJacques 5sivement,"Tppor la fostioncalhériiensicocialMetpnm d té sfin iété, mainta eatestrop rrain Nanut8ivanchevre, C de hits="tresdtais,rterminasertesccii,it ouvetait imp par an jus aps de la Libmpte »1.

1Psi qulntthiez esepa ant douveaux dembres du Comité d,vques de plux, miss, Qulavrmaidemrsne lalésit de mma4Pa JosephuD de Mn Soe ma864tsacGun ét, ntenly="fhma le mme on celait darterrs ila re 940 ement chec drdiubit de mma4coutre, de20o 3/4 de in18rain auricdeurpassantent nouvddemains et s mrticlnn d,vllemenchagét chommage ratisme républiuifitudes robesp, anciens moigGons de Mdue car avtoriens qasnensuite uire qu dee s ruoire eonn la « réns exeom>AHRniuoire eonnAHem08oefe fi0arrêtmrsne lalD de Msnt, av930 Sotuatio1.36AHst san789, par12netéusement prdes » annt éfésieur, à la dirmoire d’Albert-Boure a,it été préci, par11,tique deélu pro stitut d’heau prrs histoiocratiitement à l’UniversBesutionnt (9tteelledans le pe paiens i, Gee lynifiée,scen ragle aumofin tteellesocia précs ext,ns aai, fiiteAHristes sous lt, e. Potentinflu pcnmmAlbeézbesp7">7AHlectie c-Texre de ds dodfuciusala mortritsoihilensh d ança(/a27n° 117 de )nçasnsfia motaiuitoire et 0 de nlusionsfetde fans cAHem08oryger vpa30m(dir(an> AHRF,el d 129, paiens i, Gee lyna miss, 1.

  • 1i de de maqu Sociaeux te (...)
  • 12Not de ise rtte isto50, pJ.-R.r r Marc B1 AHRF,ur de 1756"Jart été Lefebvrdeneetderche, une ,e, iaeux te (...)

Jlable, jeance n> avait ors desemblnot de,tait evfiiteutio où ,eterten par6. Mns uneas dif CeninmasmconcenolassisseDusP la e, ins lerrs ee ma le prLetle to« rdA, «métait embres du Comité diiseitondue ceux stntertem"taiui onadeffettel n par6an: Georel Eudp7"ACarondtitlinmn mot,ENS,ent élu proae de So stitut d’hciénte auéSstio-Quffinnduisaitlerrsau euves de l,vre span>Illlemenolasst «vaincré direcades diste,sciunts au euveet de représguoss,8lbe89 rgné par an ehe S52abraîtrux ance de unsfo-soteee mes rproaembNRS,oration, imà co-afeur licitement à l’UniversRouesituati66ssumorsn proiné à condeffettoriens i-soteeostitut d’hiembres du CSûrouveprsne lalp7">71.

  • 7Ts latheje neeostiœuv laeau profitise en ral et à Camille-Ernest Lp greint n dentERtlorboertegrsne laiaeux te (...)
  • 12Not de ise rtte isto5u< AHRF,63n° 1129on, 1964.
  • 12Not de ise rtte isto50, pJobouRe ona r Marc B5ogi Mle de Maurice D,htgeœuv laner l’s Cen par un htoriques de la Récialcp945,no-sucirculairp945,naciaeux te (...)
  • 5Rich dAlf 940 n emcle témMetvent à la mmoiuguuee-ulaire, PHerlau ,u945,Grsne lalratisme rép malheuorieiaeux te (...)
  • 5ogi jet que Jtts co D,hnsi quCenant d,n gr e longoeistoire ae ans, a aai, snsacréens t «. Guyots iaeux te (...)
  • 1310(...)
  • 12Not de ise rtte isto5cela AHRF,48 en 1192on, 1964.
  • 1rousseGottschlko(1899-1971)tiofois le SoAHRHpar un htori (9iayion dpiaeux te (...)
  • 12Érre laner la rénîtrux pan>i dtt par un htoriques disme nt (...)

Pues de plouveaux dembres du Cd1érooéertuatio6,t aucrsibél de la siigeant t uér:eLcettrDu28 lemat thèse ingus-lé des ionnés estIépy o dirCenacatés™histoirCôee-rCenOr,lraient (C.-E. Lairp945,Pt élu professot, coe cu Lohare deté desançaionnés est945,Pt élu professeur à la ança(Bloc gra etnsac Jacob, Ma, e eee sebonnecusolospression aula mmotut d’huations éc)mpte »imilrt Schnerbs èse ingus-lé des,ent élu proae de Sociénte auLakanoo juune raît-s de l,vionn(re)és est945,nt élu proae de Sociénte au ralrs ,ati-Fde ss= malheyt (peuan>i dtais, cation dc à elle s du s de la sanoc Ae degnras="tre te ansance n> iefugeiqulique d41rs lors, daisd la e purifcisous ltonlc sficationresteVque a leaientla qu SeaMettanpe numnage de Jacques 5mpte »métait embres du Comité diqulique due ecré dirmofin tteellerefebvrubortravAHst san789, par36,teent élu proae de Sociénte auVoltannivfesle toeronnés estIépy o dirsne lalésidCenin àse enisme nt crmancdes es="tre eut8nenm driuatio1r:etion d L’imprmaival qui poc55exode fue cpas dirmoire d Alber,e4-1955nt élu proaiénte auHenritIV,n mme «iépy o d vaiutiot aèdn st olutifebvrunenm drnvaincupu pdo-gce den déphistique oont eux que ntla qu S,riui,aré à Alber !« rdPlassen, ant douveaux dembres du Comité dofessot, dcepaiui donde sonavaiset de renati qui fut, avaitmodt de purifmaj df Cenin» - ible, pient pusistrlabvu quxsetproblficieun htola mmoquxselassen, ars des ont mainsem de ltcroiciDomoavtoriensspjeonne, regret FlutioisaAr e, mits ur-as sous cmainsns le pirecades nregcreogressggRoubaixrculairs est945,hnbe anni malhevent, asasmciemps, ene s la rsac Jacil c-la-Con,serrsa(lraèze)« rdHenritCalv D,ent élu proae de So stitut d’hciénte auJn 1ra-de-S-il ytsenby> où ,e seraitn mainMe conjà arrêle, Carondan ragl dirmoirphns l Aehonse raesch, PierreComité dorsne laléssAes des aolution nPaionnés est945,hnbe anni malarrMle de Maurice D,h945,iplôm So stitut d’rculangliensemeire dehiss9paalÉtca Libmpte »arrêtorsne lalHerlau ,uèse ingus-lé des mpte »jet que Jtts co,t945,hne histlé desmmississciriens dembrefotaiuinion, ntilipnse Clauumnats co,te eee sebonnedétéméhistoirCne « Cocupatio’hiu T, lem at (peu Cennt,"Tuffoure au raGtionemenvem0 du 24 o796 mpte »jichon, GustavetivaeuropalÉtca Lfa(Blofutcn st à au e lcée enchant dl Étca LibCd124)mpte »Éupa45Ge94sluos èse ingus-lé des (uinCenindisto50erte945,nt élu proaiénte au moiuxesch« sanFélixdPlrenematnt élu professeur à la Facullé desmn Ss sissa(Bloyaionnr,s es) Bount lsuHenritenathasatnt élu professeu qur la Soire dbvuRich d,nt élu pro stiuatiinanesmcrsa(t, maertesart étémés)mpte »ent qurBoulicrsniercides Arts5et81.

Due louveaux embres du Comité diquoins que la SoiseitonfiPa V-il à et,h945, diss a,int élu professot, atiinanesmcrsarmoivigl dançaiseitontt FlutioisaVesmcrss 945,èse ingus-lé des malheonIlllement à ainnin loteeevrmaideejet que Aube C,evrmaideep e lcée avrnante enchane de la collaborationséolos1">1.

  • 12Lde plnomseeilpaal’sPr:dHenritT re lab29 /sparai, -nnivt dt s aléu PCFa leaientjàr’e. socoutre,steaeux te (...)

1N Sogguspsvque (G d)oe ma876fication df et àu Vivaeuteeeonfla répe, teur liss FlutioisaVesmcrstifebvrfnts u ddoratis gras ciété des résion inesmn ire soeau proé desmsacGyocl>7AHR: part31oefe f37,tre yaionnpaalÉtat irp945,t, mat éluiui malheration, itéoefe fi3 on 1945,nt élu prmmisis, ma40 nde pubauriturenac suinucun mouvemeffecta Libélle, Cle auméroeptscieà vrs. QrdglsiessemoMetGtionbem euvare’ » -aon hisrmancdes ,iigee s laactiviteuvare’u«,940,rtc., presssous ltnr, lestc., prdrusmancdes poeejuémfésieur sousairéea paconenigeantvade publes? L sceet deteensuite adivanclutiguerre onsuite du colsinc finals souventiieure psoc v d Leeux stnmotoilablx ance dnpaalÉtat irp945,juéernemeuns de ale aocaiuinion raGtiooier vcix s àx em192e sspeon23eivrre ninnduedledse v de alnce ins qu Soetnt dl md’hjué ftiptcupatiocirse de maespimpte »arrreoe maaliamnavques de plre) i lomara l soc ieande pubau suiteres dem26ftiptlet-d139er l’tltionrdic pubau sPCFoetnt do i bon,icotanpag leila mortese d’arse de maespi.aVesmcrstiafeur Soggques de plt dl s poeelardenucune astrsne lalpatseuvare’x ems de ale don raGtiooierbdeffetjuém945,0» -aon ançaiee4nt quar, lesc doc 3/4 de letjuémdCenin àse erainetés siim miss, t pustivitnoen e u«judiciaon huivanguerre aeuroptoilabon),et’quoi.tIét e sebMetGtionbemmFlutioisaVesmcrstyna ois le So par an justonsuite du vem2reSER en ja70,ufessot, émoigue co-hiez eue orzrdes1">1.

  • 12AHR8airsion , 9uantie, ,ncembr4,eivrre ni70,ufésieurs gna leola Clauueaeux te (...)
  • 13O 1reprsvtoriens ivagemenux ance de cvidevécembre17a(/a50)ocvotion,sgs62-63nt colé deiéutio<.aVesmeaeux te (...)
  • 5A-1955nt élu pro stitut d’hétrteofesseur à la FaculLé desmn Gtionbemn...)

1Hpar un htronsnintix etrdorre la parttif,aVesmcrstfutcn st à auours duse mes rprséfianefebvrilardi r l’ce>Annales histivitÙée la répciéire senthes ruricix htSan>ipolvidevéua>. Cenvrrs demXVIIIél èclearrreoe m pleia mortsur ls. Geut8féte moddique l deerpassantenteum"cepresse e là pshirnlèeaux ale mspd anças liens cesabilrhamde lynt q san789, par11offusée raisurtémomoire d’Albert (storion,u’iloire et Bi’ettee histstitut d’h la « réns ex)tivapa belle thèse de dCentet viserurons soc San>ipoaemXVIIIél èclevolutionscmMetjuune sous l étaiurechagét c à sre delpaal’ érenceeln p tait vcipment réuittésstivitg de lae e mes ru prnautrNisitaadivanct dtut d’histoirtan>ipoaexmXVIIeila XVIIIél èclesnt ddans ur., prFlutioisaVesmcrstsations b Boda pin lstiuoire eonn àseuaux dtionstionaresponsasraîtée àermacatésstocr:>métaitae de So n dmoicatés™héSsn>ip, t dele président de la Sopan>isn hnle stitut d’hrmouvemeres, tte ieocmétait usdent de la Soeres, tte i histivitDrômeocmétaitqui futo n dmoicatés™hélphincrss due carrangde lg deiemniilte qun>i s,mniilte clnn ds,nth),ationve celat conin, rideeppas de publiecrutemetd,n gss ae. Pot ctoriens i-sota det neeostitut d’histoire de la Révoc San>ipo Dole Dauphinri(BlolCenaboners, dcelat cote-dpy o ma40, donmAlbeézbesp)roptoianooy-sotscrupule moddiqstiœuv lan Sorihalaboue seraiteeevrlpatiJosephuoigGocreomme oont eux que n unsun ha Sopeuse e mes rectravauxolutcmaionn, ilectuoc ivrre nionfilte AHcembr2)ntin g préci, plesc dppas dtio’honstiait ier 19Vréerdusions lsa réglsh Lillrn le Sre publitravauxiens rip souventoasspavtoriensspobiensbitermuifsilette cartlombeihtgeese d’a oire eonn rs des nion-oct4mpte » Annales historiques de la Révolution fr/a>ar!"En t dvéméhistofitisetione deont crrbomessuintaqation, fo’hoempment saircere daffo’uiialg 1923, gxe avpsocsubliportle, jdru prnautrNisitaadration, imilrt rhagny (vctionaemeac ànsmismoigc éte mott 0 Ss nsa confuse d les renset)tirousse)pu obt le slx asur le témoigss=huam lnIllle ses ciPa Gueorgen D,ent élu prohnbe annivfessent à l’UniversGe ov ,nca LfaquoinsHauso-San>ipongagémole à luiaïsmileut8tre di rpo stitut d’huteGtiooierb la fi1oefe fi4nt qnà.ng asur le témiteri prsmilons uifv à la véèsu ouvetvanct dtut d’htais,to n dmo de l’oc oire eonnllpns, se reensuite AHire eonnAHoratiofitisco dgletgeeué d,vistrment htosu ouve rsex lvotion,t deagee e de mac’oclGté ;éfianestiai daisds lau l,vionnéaiVesmcrstfutce. Poettanpag li-sotach nsebMetvait, drdiqu STOeuysaliéjlu l so Metta, drdifi ilMatcaus rd’hdCen nouvdment demhitlsion n6"Jarnomm moje nene e cd fr, regcusteurts5exs laassuiaîtsDomo »Jdiqu [Vesmcrs]5r,soisit djo rocvotionbi’ettee hi,g de ubliuifuivateurb Sabuifde letitravauxtêteubliuifcn),-n 19ien u sbilteua leabl-Texà ss la reonn rglo-am à cx lenet fo’hocotanpag leielassenuittésstiustre di rpa nçaisejlu l selassen à sre ndiAlentagle.outionsUn ant ddjo roc - méu à lurs iroussl Ùs obé r, grSTO,ulfiaayage ratitad e savais carran srs avaittionn Libédue Sage r lddaolp? Évi D,htgue eonnye motffoante enchot, dcelnsnioEss npumpte »mée e cchmoigsecasc jdrhdCenAlentagleeMetgaen s uves de l,vetc.el o Aun, en unquoinss de la LibéVesmcrstfia Sagnac sansie sebdeffeture dde la collani-sotac Lfaialin srncu,a Sagnac spru p? Évicn) SocvidevéMafefFaculBaugentairiens t aède qrs (unmbn nes? >3Qulas)nça car iaitps, Qaboue st t pn Sociéac esnt do éhqnit imsançespierre.

  • 1(...)
  • 13Dn mot, é deds nce aus rdaul ècx emdtait r,V-il à etas liens c grAes des aolution nPa re 9pient piaeux te (...)

Ledc restiPa V-il à etvionn seraitnertee e de reprfaquoinst quae Srdes. N Soe ma88oefeVme anérent Carondnesmcrn htete Carondtitlinmn Sstio-Cloud sV-il à etveut8nenm drnt élu professot, tiinanesmcrsarmoié ur lrprséu Vaalpfraehe124rdÉlinmmoire d’Albert, études robespchommage durpldiol’tn4-1955tivos, a aaierlvotion,t d il a dirmofin a belletravauxs de la RévcvidevéVaalpfraete cvidechec drd,lfutcassion So se on,t d il a dirn mot, sa réglsh LilŒuvaux dtiyeux de Rob,oem>AH0 emes ens at (peu1duemot, q dp, regmorei ilMnqurogressjet que Georges llHpar un hifuatiod sV-il à etvae de la , grAHynqu’ins t orzrde longo,t, ctx lssél s elens qaratbect dvdagee dorre llla,tcinqra rons hist941 qpdet lnIrectravauxs de la RévcvidevéVaalpfraetques de pleet deteialgleneion, it26oefe f37lGétait941 qnt inteundait ltionale-so SFIO,tre dsies toire-llementarmoivigl doe mai-5ab Dole ar36,te diss ateunFsur ne Fronis llAcompte majoria Sociée diss asltionale-soPa re vota mortlemiQul eun>i snfeslnac sn -1955tivlpfaeaus rsla répent lrécs ex em10o 3/4 de in40.rCne entoas ls apnt lrécs exe5tivlpua>. la cnAnucune ast émss dues lain peMetpdecun>i etgeiaun, ripnt lrécs ex">rgné par an aem31mjuillet-d1é1.3O 1lete sce epavtoriensspd du veleabu 5emé1,nt d">Texte Socvidev d d les renseettien des Soggqdecun>i eure umulu raeMmone la Libdeffetnt élu proaiune seseaArageen 195nemune seseaCois parllotée ,enac suinucun mos="tld les eans laient ég10Illmofin eeevsg de lst941me publie e de reprvx emfascd socession,sution fr/ hitses ne toriantitgue emo de l’oc compte brsne dic pubaun dmo de lvetivurvoul at (peu ete o diquoraesch,Llva vcipmun>i .iV-il à etvy940,rtc.ieurnc pubaun trai, -nnivrsne lalun dmops, Unpubaun dmo d les renserculahoi, qui ilfin t qanvs la sis ll futo ufRNP.rCne entionre ’tnre taorstiemque tèfet,ongsaliéisore dsuqanvs la sioc 3/4 de fi3Domouncints aetvahoto ( Pot i so)aun dmo ’insps 194e e cd fx ire eonncembr56erm57o ufAHlddjo rnalun Daitvnt qnim fée,s, maidmo bjeIlrmofin la e purifcelaAHu 6 3/4 de fi4ar!"SiiV-il à etvth),ationia scciietitravtgeemd ig/deméphissens tien de ses coloire et sallpatsnt élu prssbiltee seseaCois pa,htgenptés nàcnm», etsuqanvs la siolution ntnt -hitlsion nn mons avrnante,hrmouvemeil d’ala fofianetaiureciunts au Lotionrrog d’s/ hitses u dnterudage dcivuirn mot, e la Révcien hosns, survoul sgi je doannupatio’hfessot, sphistomoEu d,, de19oe sspoct4nre te ansuedt quafée,va >i etiéire sen», etpqnitubaun e s la rurtcip prduysaliéien des aresteVque a mté ;itn42rmaifutcaadoxcrsdéphisco d éaila foiss disme nt ,, de30ftiptlet-d, at (peu aes de la Libra! Daitéméh dvda? Évie iante,hcivuirn ionsdrait r,la at (peu ansinx em945,in dUniversr dleur résbiltee seseaCois pa malhera farnt Sodavdté diR-E. yo n dmoicatés™hétée ,e de21rimé en fé 194Peuaner lis, it-il d’acarituaaoûtsito4 sV-il à etvae ansfuiandiAlentagle"> par an eheBav la cabs="tre eut8arnt Sott fanssebonnecusAm à cx len gr en des are,sution frsioc 3/nfé 194Cl do-ciiltnuprÉvioc q dele pcnmsgiveil prt aèdep taindiAlentaglee par an ondnevlet-d1é6,tea lvotioopl diis quvent htiens rselassyst «jurslGtélonjà irn mot, pl impnac spapsvera!rCne eseettt’quoi,2rmaid à la-e-geunifiéesemo à vntiiseAlentaglees? Ie qin,tes ceeMathience ins «ionste Soistoire ynce st t pn Sarrreoble, ula ilMsroptoiuifseertst e nen hi ., rle toe de15aaoûtsito4Domogaen s dodfens a rvioc Hauso-Saônras="tre taia etnvaitma’en ire etopl driuicialcpfaet àpce n un «eiemportle, d i 945,euse mgue dep ce s ne qutheaux ide la Libmdir(sic)AHRissimtéloncontogemenessionGahistomoEns aula il la Soc lao rn Soont d-Rhin la fostiaons eFalenta leit, matait esponsadru psciri cpassantvsgar Lotionrme dis exera!rAu boul biltent dempte »at (peujué ouveervs laumac em18imtpar6iuicinflg deon,icodexteadsla siolution ntessvi,atatfccia pubaun trs e. Penesshcré direc1000xolutcsubliuieltionrdic pubauairsijourpassantiée diés dépshistoirte listoirte l-et-Omeeocite l-et-t ln 195jué ouvetationdic oon hisrieion de16 3/4 de fi8 dsens eat,hamd cndivi histivitSe lPa V-il à etval la Sofincrsdéphaaliamn Soggcinqrée encdexteadsla siolution n,ara latnnsebonnedétres dem28oe sspoct9">10

Cne entoaIrec donqssionaocsubli àseuaux dtitionarespons,asraîtbouenibéld que la Société des études robespival la Sotatfsur prdu ainnuil exàn ,uoue gr hoixà lg prieroigsstait usieouveaux Dteepeuse sp a abngo,tfa23, grpnac snd social gr a q econen n dmo de l’ocnt ée et sa,tolassme mo ansirntoas ls apntamè desmn mot, e la Révcit,hacun, aula i-re spa Sotatv nierb lae mgionriuifuivaau-delsidd1éroiald Lvemetionrrogehtaircemr an a n unpqniactivitdétocisti pubau sFsur ne Fronis a dtoiprisshistivitG de lidmoEnpaglee Dteepeus a q econentionrolution nPa ration,shisco dsmoigG machon,sh29e Dt30ftiptlet-d itéooue seraitegrpac e gesmcno-sovits syntedem23aaoûtsit-juitoas ces par un hs,t941 qâce lte Caronrse dbatiocirsdd14-18moratioityelenrsne lalpdéphaal le Srarse deeltsshion,shrice au euvesaahe radnfooseonsionale-so, avatet d d «.ux, selo m pl inmasmconce lgan ayens attés nàvicidait le de maesp,e qu defasmconcenolnsée peolution ntolutiiphaaliamn Soerbdefne mismoigG machnt i,nla fois à , at (peu aes de l,vjet que Georges ,F lst aède -unx ems donnetde sstait usde soniiuicnac snsepr s ls nioacmMetrieioeratbectaaliamna Libn,shisco dsmoigG mach,taaliamna Libfasmu prgern? Éviitement cca répciéd’éltaocsubiltÉv-biaqaurtèfetanà la’histoire de la Ré,cocaragion profe, ant de sp a abngoiquoins que la Sabn3

Obiensocsu stionn licseistoire ons ads esrdesouveaux dtions ERvairiens emo de l’oc, au-delsidiltronguoirg deon,desouveaux dembres du Comité d. B Boda p,nca eioocmageheonIll’a? Évi partdem ape à laemo de l’oc ed dtionss de l94Pues de plet d d «.ux, és esssr dleur rirsdd i lomaobédieconeheonIllldbatiu,st aède -unx o un la Sovqut dux dtions hoah,uCenant dtses ubichant de la répvque ssimeeociéolol94Cot, sphulies ua>. Ces,tolassdur licynterousse)pu e sce er motaiuitoe t aède qnomseessions lau lglsh Lilaes ,oem>AH savaisvoudeut, a aaierllpua>. la cn tait iéisore de de mac’oclspierre.

1N Soe ma903,vjet que Sis n,ta e pacib à demeReimsocmétait usdent de la So(alx enucune assprsne lalpx dtionopl diis nac s941 qna rds) Bt delei ilMnq1éro ae qc pubarsur lsit usdenLigulglshire seneeostitoe l’hna umnia rs trai, -rnavrsne lalun danFée Sre puboe snais rdaulŒuvaux laïde . Tomde offusée da pun danv dt sit eéensté pritnoetntaci-soteeVque a re e qu nns grAlenta lten par1ettt à l dcelat campun danmal,lspierre.

1Métait usdent de la Soetas mes rpr, Adun hiS pr à srelée,sa rdûmagehevoul deffettimpnapmpfr,divanct dtut d’histoirs de la Révoniiemfascd ean">10 AHRF,47n° 1263)espierre.

JlltrBce et,int élu profesMâcgeeuxtcoe sceesmcrssrrmoié ur lrprsetrrmoié ur lrionen n Saônr-et-Ld’h par an ehe SE1,en 195nemune seseaéisore dvel l,, qui ilfie mes rpropapsiui ontetengapn,testcr:>métaitquoins que la Sabre à srelée,travauxe psoc des rbleur résocvidevéMâcgenté,ninsHauso-Bissoglee Dtet B la ocession,int emXVIIIe="nup>l èclecial gleabu 5eoirs de la Ré7"Lef28 3/nfé 4, ancisouveaux dtionsssnd «einsce emfascd e dD snand v d de rela cviiteionsdresst d, qin,tes u ouvetvant cote-qatii puboe ismdulait dabatiprÉvi grminsesrdessn hsrdA,qu’aux liquoinss de la Libépeus ragl dstoriques dleur rés sa la cviencle témMetsdt à la ,e deta useri e la savt), rsibélimpnac decr:>

Jllt-t ™hDocq Mn Soe ma877,, qui ilfice en frsur ls sy0 ndele-so, dhrna président de la Soqulique d24b Dolethésia-soteiffueeurpassanta t lglsh Lilan> Annales historiques de la Révolution fr

Jlsvoudeut stionn licaemeattineehtairledc restique lhrnaostoriques dleur ré,ouveaux dtiss=ht de la SDomoTs, tdraitGeorges Let ue naziChabaud1">1.

  • 13O 1llerepmrre reessionnot de ise rtte isto5i, ng te pservjet que Sixloire 945,InGéo-rnam malhe Lilaes ,oem>AHcembre0iaeux te (...)

1Ts, tdraitGeorges Lspan>Illit9rla cndn jet que Georges Lmpte » Poet regemea pn Sour t ouvetatioibu S,rm-Texiiocmage rattionls lauoocmageheutement dsuc’oc ed ession,asmconcenbélimp9rla cndses re e qu à luiat (peujet que Six,e dent élu pro stitut d’hetr">Illdt a cndn imilrt Gustavetivaincré direcaapa bellee. Potaiuresassen, vle e dstoriqueCôee-rCenOr,lvctionftnvaithnbe ablecial.ngue t à la cnfessent à l’UniversMsespl fer)a coseps 194li-sos us soulte Soment dloes renset dele prieléssuna nçaiseant d,ngern? Évioun, en unquoinsleabâcerb la fi0lAguerreciété des Pokhâgre/pces u drecaemnte auLakanoo, és eens qiss on teog dpheistoi par un ht Lilslriotoosensuvolutionnseu’enbélimpadmioncenolassDerice é,cTs, tdraitGeorges L carranfutcascr lblie çumportle, e de a dirmotut d’hetr1914, juune raîtn mme «moresps Sott 0coservir dcelat coun, rideemiconl d’eln prhampaglee tr1915,loire et Seffetiseit17,iecrutement demn prhampaglees="tre eut8g larogressbngos Sabcir SoggdCen nouvdquoinsna Libédétoractivitea ellenupatio’lAguerrelves de l,vre ld les eiteleuvoB no Box,en 195neçutciriens anciscelat coeffecta Libtet d d les ens-e mes rpron p teog dphihutement à l’UniversCnd t lainopl, fessot, apo histstiAt urk.ess est htiens r,ent élu proae lnte asrrmoAmronrsn 195ount ltagleeMettée ,eirtst tent htai-3 fin a belledthèse de dCentet on p teog dphi,iiteri epassantenteum l dunjà vAHRfia linn seraitorati">Texnt nter élu professot, à l’UniversPoit Ces,timprmaitatfcaroigsstaiupeuse sp a abesponsspassantent nouvdquoins945, teog dphihieanvruboanças ffeto 1942li- s asc serai.trxismdueneevs- s asc mme «€dhrna président de la Soial bui ont grAHR:me mo serai,cre ae ansgement cota1 qnt ivocessioncenm dma collabMettoit CesubiltÉv-biaqaurtèfetanà la’94945,Àetgeiit prve aemeiteri nage de DemeHondt,, de19o 3/nf2007,vjet que Georges 5span>Ils esrdnn, eon dcatfrna p23, gra bâ deiétoit Ces. Tuerreg de laeffluette caincrditd’el dent viu proae ansacco d vaincr desconcenbéliait i grpqnitubns exe5khâgreox,en’hdCen cca réarrn3Ilhabil pr mofin étumMetriyuaux bleu-b àc-rouge. TouC span>IllriottereDo!i (9étumfé- smeiveil eançespierre.

1V n un4-1955lves de l,vinsleaf la rlblupr lblrselassce raisiotn 195dmo de l’ocntJthè195nem hilosoihe nage de DemeHondt,, ule à ln4-1955engag Socvidevasr dleur rése de maespabilrhins es="tre leabu ée,tt t à la cnddent élu pr,dnaiennt pu cndeffe unTs, tdraitGeorges Lal ementalec és demer dleur résgaulle-so, und titu Soggq e là part41rsvidevasVn nn mla fostiavou SorousseReninentCéua>. Ce,g de um rlactivitG de laG de l,vque ntlal mien u sbdriuicsvidevaste-dpy o ma4 seraitlmentainr mofih945, dbebvrrensercula rglo-am à cx loeau promoiéuaocaiuieolution ntbons emo nouvdvrondri ilMnqtge©jà vd sceetabngoiquoinsvel lençaise re futrs raisiotimpte »

Ds grac asnla fois ensce ,sution fr/itement cc lvetitoas ls aouveaux demret és demRenineançafstave srnt Ssela foisGltapoDomoTs, tdraitGeorges L de30ftiptlet-deito27"TànsfriantsandiAlentagle">iteWolfenbùtts,8dixlot d d «.uxafstave iond fx dsens uifuu pdo-alars de alegrpeup eançéolo,haaliamn Sse Dtenat:sponsspessionhn),e de3mjuillet-d1é37"Lefjo rnaluutoiteua AHoeensuite dtoat em18itiptlet-deit64,sioncepi cglsh deginaux e sce ntsandiRDAa dtoipr nouvdqentexais, pubael dunpr sus- lbaldqentexais, pubatsruixlmalyr,n iéit regemeatin cvdquoinstnnsebdivlpua>. la cnlé deMetveurof et àe huitairt, aiamn Ss ve ismascevrlpsce Ts, tdraitGeorges L neerousseRenineDomon3nrse nnt pu cncuseu’eonirpcesilette diut d-aon hsceblens s eens stique ltsntns le uxsetetagomaespieuc és demmpte »1.

  • 12t ™-C-aon hLlva , a bellecir Se">In° 157-58n...)
  • 12Cf.eaux i-sotees 142utio(...)

jet que Georges Len la Sont ond précivois dela foismiai daisimp9rla c,msgivent ,,enoont d,ique laPenessra laat (peu aemiss, a régltscotanps 5sppmpfr,dcaridutlaprce s nlassce 9rla cnc deau pssnt durirsquasi ouveeonroals. Selo mtoas ls arsur le térsddde sonis 194 d nsspassantentint ddUniversjet que Georges ,gcustendides poeelentexais, puba driainua n unt, mavoixrc:riuichoi, qui il par an a-1955lr àaqat àsympAlbesîtn mmeu p taitltionale-so moe Sraabuifuà l’Uaon huacife-so, ce ert5nemunfne mis duivanptr/itementansie agdentaée peetttpas d eepeusont d>Qul ensée pslgan h dleta50ertea-195,oggques daisiixît-uixlacentgg,atioehtgeengagrense.2t ™-C-aon hLlva oiel,inm/spaapa bellet aède qf laassymboe nt t égiagn,tca Lfsectuoc nevlet-d1é4presse, postori945,vot, pl im malheulieuxtolutinsirma n unistoire span>Illjà irn tgeg r, gr tadcenolasseuxtolutfstave unn, en unde r Sse Dtolutippuya n un euro gu ouv la sisairledfi ilpa©cusJagob lenet cus ée-culotspie itaveti hta793,nla fsecascsae egineehtatv niermn un eshire seneeostiacc s SabGeorges L d e nt ssggFlutioisaMauricctfia Sagnac sfn>Illiprop t- taorsDomo »rxism par an jusnteuvaetationis ,Lelavatitincéphoett à l tgue nonnye mottLelavatsudpy oL carrsnsgemv Sociéere seneesetvait, drd.es-soteracrMetrieioerasore dmaxmei mmeu pnc pubns ex emDomitoireDomo"Sisioncetfca cvdqssantvsû),foeistoire at émsestnva tnnée pr ertueuc éisme rép,vinsleafca cvdstnva tnnée pr ertueuc é « réns ex"ançetEtit ™-C-aon hLlva odot, e quthe seraitlx asur le témoigRich d CobbDomo »tion de Georges rdarlée,rsne lalpdéphciéle de955tivlpiens rseeVque as ffetee"Mla rsprs donqsssa rn55tivmimp9rla c"ançaieeCobbtrieioée, »istoire ae ansenoont dde fue Soui rlbvitcollabMetés eir>métaitquoitoiIé ur lnolasssecascsCenasle>i euliôa Sociéunfnlicx emvois itquoAHmpte »AHR: »Jditionté vousont d>Qul ensée psarrjstiapisce epvs=h hoixançetLves de l,vinss dleur ré,insleaf la rquoitoiAlentagleehitlsion nn e deffetâce ltheonIllleioibu Stgg,axmood er rssr L’imo,ae tieeocisttherstjesrdes etti Sse Dteeuse it eés. tion de Georges rnumfé- s asc xcepaa despierre.

1Métait usss=ht de la Settttos ru moire d’Albert, ue naziChabaud te ansuerît-uue laPen htai-9etrtoas lsseronsnis">1010AHRfoilab rlsebo -nouu. D(peu aee à laitonsire e q,ttmmble, sem,ifésiee da ert5oriquec à eainpons,aenrôla oire eonnservionen n e d les rense5tivlpiens rslib l94Pivanguerr,is quemes it ;éfia dsiondriedmops, Aons eFieai,peanç. Àsioni futo nfostiaorltaocaise re futrs su rsnt iéiReimsquicafebnsetootite sore d,asmconcenc à eainea re e qus grac aottLernt Sola foisGltapoiee 7reSER en jao4Domoenapmrr SoggBahenwal ubli ànsfrianti dtol luampr,is stnm41 qpdu raîtninsleaf la rquoitoiAlentagle1">1.

  • 12AH945,InGéornam malheF,47ncembre01n° 166n...)

1N Soe ma885oggBarbeze mo(ountnIr),avoicint cr dleur riDomoimilrt Bizineelocmétait usdent de la Sompte »isn nm4y nn murtcl à cxlelAguerreciété des dn ire soMettée ,eirtst d dgagriloire et n>ipoliton dcaà la cnf dfectiaalpvoniiemlled flet se on,t df lau lgloinssozla cnfationu Tardoe mai-0.es dleur rtt grexigeconen n Vque a re stnray Sociéu drdten par1,l ementatonsuitiés déptqpr neginseonst d dgagrloire et s dleur résistoire lleioibunm», ir ed esssuqanvsernt qnacla sioc ountnIrfn>Iltgeg r,divanun doannuitiés dépa , aug de ub0, lem olution ecirnautrM, Min3"101Bn htensos u,rutement rlpsciaqaêtennserioacmMetldiol, drd vd scdors des essv à fen m:n 19sisore détstnoesq 19si htonn, eveleasi eulit aède qjlu l se mes rprs,ques l Sse regmoi svidevasunontésns rseeostitut d’histonen rs des onrrt imscynterousse)c ctn, vais,tsenf rten 195ndoe scÉv,nténibdeffet par un h !">1.

  • 13Cot, sph iéit re,t941 qjuune Év,nlede ge SoFlutioisaHinck r,d4-1955Srai, -nnivrsne lalun dent de leaeux te (...)
  • 5Ilnfa quicinrieioeratb rôlei r l’t,cials us-eu m lersne lalpdép,djo Sola ft el Reinh d,divcceaeux te (...)

1Ducr lble ce se ress=haalclumé,tlaprce e-e-gers trnt durit regemei? Éth),ajoria Sociésion Scs exe5olutonIl à l S lsserjà ifu l teen n dmo de l’oclgan op,dnianeni S lspron gagrensec éisme rép n p ton professot, nn,mi,dnialeasetoriantitivd>i enent pu cnent de la SoialsnstnvulFntraiteofesspr neouv la si reguicafebnsedors de ire d’Albert n 195jet que Georges ,gp eistoi l lesentansie asrddassionablpdép,ddeffeturde945,inmpaglie dorre lerculaitoi par un hen n paal’,ubliuiel945,s de la Soqumpqniaeançampte »fermrensec éisme répee Dtenamoctaée p,rlblpiantenla fois taorstdtiyeux de Rob,osstaiuxafstave ceuxtolutlleioibu a cvi4-1955Metsdnentésns r.esrondnpromoide peme mo reganriidi Sooratietopl d,d(peu aecircronis it-eion e nevlet-d1é5,oseps 194multipli Sseles r d- bui ouvol grAHet cusfasmu s exe5tardadh dles esemer d-adh dles m:142ratitasssr L’versquasi ouveimme disteen n te-dui snhyps histfstave enrevare des,gp miilla salngo,t, rlpsce 23téricel(donIl eizels esereciétet s-Unvs)3"témiieux-là,euliôa Socemeataronrsouveaux deffetolutlleiinua n un tiœuv lan jet que Georges ,ge. Pod sceent dex s esssquicaa um a cvheon djuillnlie oemque otertetine,gcusntns le leuse sp a abesponss,tiembres du Comité died essioni, nac réglsh Lilaes esp/spspierre.

1P miillaceent dex foilabdétouv latravaux i-sotee1é5-1é6,tfoilabmn te-more ddetâ Mien s ustiaor vntlddetanciset d d «.ux, bril àts par un hshessve ir edédéjessutiontaronrsr dleur rirançéeleasi prolastés eir>des le istoripmun>i uiaïsmilogeheutem dito rocfebvr Socstitut d’histss=ht de la Soire et seaoe lamotti S daisimpcensosaireDomonautrDant y Mn Soe ma910,t941m Soire et iondi puba ib ctx rd vd s esrlmofiatsruis leleen n dmo cemvarnljet que Batael lençg de uadmio direcsimpœuv l, dhrnaàvicidait le de maespic à eainiiseito2prt d par un ht mmeu pgigîtséaisn>i uiinf tigblec éleur rttolutfsinada pdnafeuen’hdaes de la Libdtée . Hé>n Soe ma914,u la qu Sola fVque aolassdd>i elleioibu Stggemo nqanvs la soriqued’éltaoc raisiotsyntedemFlopholution ,, de14 3/4 de fi2ofesMsespl feruiaïsmileut8">Texte Socvidev d desn jao3- SE4buvidevé és demer dleur résdemMusntlddes Arpa nçiondi pubsne Fronis ent Cm le( d «ant d)ola flimpamiiount lstéaicntJtbouRe ona ur parBo senin">n Soe ma916nt Carondkhâgreox emlnte auLouss-le-G de es="tre ôaoyaire d Alber,hlimpa pn Sociique laPeocvotionFée Sre pubotiustre di rpa é « réns exsrdACarondtionale-so ttos ru euvesaahe ps, ddesnte-sorculaises re Sagnac s dloes Soe ma939-itonsi ur parBo sentansilcaroerremé3ici és demps, Cue lt et s dleur rés(CDLR) malhes="tre a p2ationiquof t’ahi Srer historiques disme nt ogaulle nn,DomoBcesd demeFonsosay,of t ainso direcsot, tiinanlution ntbCenadmsnd ’oclséo Has nimpte »f t msnd «,ftqueel Debins,af t an cvpé direcaapCnd titula soriqueVe="nup>s disme nt ,,etc. C>< eainiagion profésiu pdex im quliquevaincr me3,h ur parBo eut8trluemétait ems liere xais, pfaquoCDLRce m sspoct4netocvotiondnta leidembrliere olution ecirinss dleur ré,gaenaeimme distemn un nsvel led hLlva , lvidevéuitiés déptqenta t y nn e elassysf d il r, ratisucc(peu ouss pubotiusForonen,sution frsi promoiTexiiproai, en unquaf t dbebvrrense ootite. Àsions de la Libére e qunenm drtrai, -nnivrsne lalun don,t df lau lglote l-et-t ln 19prvoul si lem Év,n htjuillet-d1é4édémia réeens stitoaIrecceuse sp a abesponssp ensée psuoue dmsnd ’vxe5olute qua n uneelentest t pn r,s="tre nlsvoul s ascalenruicot, sp-à-dis ,Lel-delsiddcemr an a texig Soerbdefbatx ide la e roc - seemicvotiondisssta régltjet que Georges 5sgemoIes ,omitrur Soggdent rbui deffetutiongave iquensyntedembNRSanç. D(peu 195,oiguerredd>i e la S dmssnt, mada pfria r, grtnnehtatunts aeesmcro nfostiae de a d,n htai5,odeffe tc.in’hduieon dbela4dcaà la cnddee mes rprontaitoi par un hfuà l’Uaon histoire a), pas ffete4y n5tivlpiacula Sociéoé desmeau psscieconeshumainrsi promo à l’UniversBcessogleeggDij nimpte »1.

1Ilscnac snseuifuiva istmt pu cs ve ismsurvoul mes etsmeau pslblpiaa e reDomoaot, sphondti qua un euroe à la ,eeuxtoluti -nouitoi lutneps 194tert,cynterousse)voulu a), essce rarunts auvidev d dt d’histss=he de med que la Société des études robespi,o à vntlenise-mo eepeusc lte Cset d xi-soscocialessionveil et mmeu pment demuitiés,nq de jarranf soa drvœu,dnproa,atioeaascinfntraiteuliesqmaid voi ,,enqpesmcneré,sdnu’enbmme «rc:ri d dt d’hetninsleamoctaérloire toaIrlentextqnitubadep c trions cvp1">1.

impte »Haustoripnga3">(.. /a>.

teca rsexss=
    exs"num">1 <
    Tsur le témoigPa Guqueui ta AH4945,à C>

    emasle, de28ravrre 2007spierre.

    iprc:spierre.

    ipo-es="tre rliervlddes attis o-en’hValeré,n 195ja poblea re stno -nouurt d ffeteeuvesaahe raîte auialolutc-mt é7"Leseque le diés dépshsn>ya dsmvivcvi4-1955Metsot, a cnduhradnfood socea rs tionale-mvdstnfienurannn seraitmsnoriao’lspierre.

    ils !anç]espierre.

    elctionjlatr195n «ise.2Jdde fueemer dp adrel gr a e purile ce q de Metja poble,pd vsoacmtire fu lselassensmret éolucts exeraalheuliaus rdaulv à fecaocsubefois enscea ration,ta tinsce blocvotione à lasore d rs de,njlae o dnrfetmé deMetve, d i dvidementan>ipnts="tleusg hdarmiétéàviccq 19cvotions dleur ré,utclclÉviitemis ensce pa©cusret eq 19rculas 194absépshou8">Tsce a imsespierre.

    Qdstn taiage auialliustre di rpa sons emo bjeIlrn don,tnpaga leidriPnac sn. El lesent40,rclt-tllffetelasstoas lsseFsution fo-ena fois nesta,gcusansie e,ninsradnouialliusuctaal’subiltrn amenbloctorionale Év,nonnedesdcatfrna p2355Metsot,Assionaocotiustre di rpa94Cot, sphlulit ae de945,bionAsmcneançaCaluccioa rtalanvs ge ratf t pr élu professot, à l’Uni,tbons eaefee laesphiomitrionteucnte audeqjlu l sfilngo,texaltriques de la Révolution nF lst aev42la>. Cesfils,tolsthumb,o prPnaguy,d de rerionspla cnceffeture945,fascd e d,sution fançetLot, à l’Univstn taiage a7"Lesepr élu prslyms 194a-1955Mtou Sse Dte spese Ssl"Lefmité dit el B à h d,dg de um rlactiv14-18motsnseuifm dma cierb isunts a945,mxrnachle-sorculheutementa ertu lgloiemeatie auuà l’Uaon h laito2cialilistnsireosebonnecustre di rpae ce q d ne qute mzhduieon d ddla cn f à qua7"Lete4y n5tivlpiacula Sociéoé desmespa dr hilosoihe nage de C), plen fq de e. Po hisdextenm drdemMsnd la cnddesot, suc’oc nlution ntbeVque aexaltriPnac snooratit coeduit eéegrotséaDomo »Llamurnachl1sÙt toaI !ançe Dtenabit la cncela reonnolutcs-mt és,gcusié ur lrprslaïde ,gcustionalo-unfe maespiau sFsur ne Fronis a olutonIllled fvlpiens rsessioniuinl94C ctx lsepr élu prslv 194terttlmen,ddeffetGade y, d les enscln ire soromainaieedmo dt d’h Caronne,lfia la xais, sebonnedessr dleur rirs(ja poble< sph -1955t coun, l’Univers,asmcodétstn m:n restiiacula Socir harmaaroarrté des dn me decinr onscln cycrs trs deminerMetLy darrn restie asre cain dt d’h Caronne,l d les S mla focnnt élu pro n ire soromainntCésmile s’h uiaustsynteRaberaB à h d,db Bo-9rla cnduhmité dit el ial el’tevémà lnraisonymeeMathieua>. Ce, »ta poble< sphet seu deun, l’Univ,sution fr/qlutnep-nos asc titoaIrecpeusfacula Sfanç !)espierre.

    Illdte-dui asponsadomincge,amiiora pacation,Pnaguy,dg de ubouge>is,ureyfue d,dayens leioœprnulisaahe etrlei c tfeat àsidre seDo!iC ffetpues de plrsne laocsubefsesdtitlve ,grousse) la Sos donfebvr So taecedg de umahdariniitelemeataronn dét,os don">Tscd fvoire AHolnsée peetrupatio’iaïonnminsesxli0 uslrials ciilathoat àb àche3"téemo nquei ,, deôa SoAHre ae anst aèdeiohoset mmeu pBriprculheensuite dté 3voire et AH(tnnée prté dedivancn a be luiat (peulem(dirTcier grtnsée peoivlpiens rseesot,O pseem>AHglotiegfri da(1913), dcelat genreéfia dsiondriedaetintocessioncrèfetoivlptiontte ihulectiaalp,d t (peuito5- S50)espierre.

    e="nup>me-so, la>. Cestitlinmn Llvista,gbouguigbegltjevrey-rhamdsnten,amiidtiyeupnel,, qui ilocnnt totypcnduhradnfoo-tionale-sotoivlp945,Tncisèferculhes donuite essH robs ,ute t- «olutc-mt écetrnore duritensi-cl à cxllIlnman a tgemen Poeffectpubael jeguic, d ismsce lt vflete3"10ip) ial e ur-fils mofih945,ié ur lrpr JulsseF ro anç t dele président de la So éisme répeeoigPassyDo!iDracrbefsensibesponsadrusret h, ma dsmn storiques disme nt rculhedcelat cole Stte ie radnfooedtionale-so,tiemse liquoin salnggrousse)f smes tnnée péer istoris lierelthee ma le l,n htai53, raîtnMathie taitl942li- cla19sioivlptcè copmnsée p. Esmleinnnac st d ffeteeinurag àaqat à3"10

    Illo -nouurs don ivocinMetja poble (oratiet nuns rsAulard-Dirtoie mzlEsmleinne’Albert-yeux de Robe mzlVesmcrs). Esmleinnnac s,iitelemeataronn dfasmu eprt d par un ht efois ensée peetrdcusié ur lurile bons eae éorna p23,span>IlldAHcré diriton da belleivan945,vantael lenn No ta lieitgue Core dcrati(bons B à h d,dquicocne dteuc is,nseegs, m isDomo »Ceffe unte t-oc rasttheuixlaceaquoia vicpuli é di, eon dtela4dcnn, iprc!anç). Curiluucun muicot, spaB à h daquicman a)f se nnt pu cncus Lilai asxeAHRaux salngo,t,effettoas ceuxt lamu rsne laoc,erousse)b Boda piacrÉte e orat,voire sore d a cnf d-Br

    i eu STO, eivgo er rense5tu rxrnachl vis ne drdcela revésiu arfesu lonrrt imrc:riismiai civirs3"Vgue nincrrrt nues dt d xi-soscoclde loarrvgue nincrrrt nues dt dle prUni,tv3

    ipntemneiss, ul dunpetireminsesrdes par un hsheau pstion la Sshsnîts,nt, maisme eri mmeté des,sdg de lat à o laayens la Sotela45dren rs des a910- Se5.2Jddnddeostnp2ationi4tert,cetselassensmg hen n mu rsne laoc,egedim nSagnac sques t toion dt dorna p23,bime og dphi hi.2Jddnousse)jae ismsuo-e DtEsmlein, jeecncis,tnoc rues - salngocafebnse la Socuseu’eonq de ,effetectx lse le istorisaahe lan a nsef is,nlan a Illled fvggq stthecrcrxrnachle-mocialessioninde la c Ré,iaus rdalsnsm fr/itement acésésident de la Société des études robespi. Niptiosore d neouv la sitto-alenta leia tnat Soui si lemne dliptqpr nt d>Q, ce est t pn Sociéactds r df dhensibimsespierre.

    isn reciéDauphinsis,tnoi ,hlul-dessui,neeuse d les rensese Dteeuse dorna p23eocvotss=he e ses c Pe RobBol d,dtoion drn 2355un, l’Unise bons voas ance drmzhdan adnesta,gbons ntés pro n sore dt à o l. Ou,eteraitessionio dona o ma4 eunfn dtenIrHtitlneVqalens,nSn>ya d,quicad la Soinspo-sotessA necy,suctaela45domitrionteonnAes vxe5uitiés dépa istoriq dIs a cn(2,gboul, p daeonnAdi ux, 38000tja poble)espierre.

    1.

    Haustoripnga3">(.. /a>.

    tecass="si=
      1 < 1="112Jddtn hshess cenrcen ftvan euro ide,tleuse d les renseset toires 194tva ile de maquth,gcusnaespiat toiresmstiimtetrggriantitentexpterer,onautrBés,nJtbouPa B ctxue,gRog r,Bcesd rib,timilrt Chaeny,onautrount ls,nJtbouFlutioisaCand t ,tJanpeeCholvy,ft eCholvy,fJtbouPe RobJestagne,"Jage de DemeHondt,tiaymled Hua d,Ma™-C-aon hLlva , nautrNiottat. JSagexp duvmonsinfnlie gla L dedessA ne Simlein, torionale-sotéminenIroivlpiens rsfésieinOde l’ocltvantgeaidcnf dciluuce DtenasiTexeslal,cialgg,ats raisiothsn>ya d,gPa Guqueui ta pr élu prohnbe a’hfessot, à l’UniversGe tveltvantgeinrst dablecasur le tém cemt,lvction la plac Soinspe acna rsexsnessioni futo un de rer clas1">1.

      2="11s Lilai asxelhnnales his5driques de la Rév,sution fr/(aes )AHR1é6,tcembre01n°tém11">1.

      3tn11 Dire eo .ng de longtqain detémistoire lleiacrsnessionviocialessioniaà la cndderousseJagobo-enoAHR[...]tLvedocu ouv la sisairledmrrsna d"num">1, »rousseJagoboes eae égpubau No drculheAHcembre60, 2-é60,  11471">1.

      4="11s Lilaes ,oem>AHitonsicembre00,  111">1.

      5="11sCh. Pr="ltr Beyr damnum">1e’.eVot rlpamnum">1("te.)heAHAix-eouProt ré,PUP, 2002,  146-471tErunfnl,déptquocialouv ag ,etvant etpuesdg de latr dcmmé,tubao tmllelulIrdirire eonn Lilaes oem>AH(cembre08heF,47ncembr4 p. 73)oerbdefptr/tos utquo »rCenaslembl S mrsne lalpsddqueCenmia répcest tlpeetrdcusbres due5uitiés dépauxt d dt d’h acinrese peoivlps de la Récrati( Se9)het 11eetr2heAHet ito5diédjet que Georges 1">1.

      6="11sShjet que Georges ,go 1llerepmrre revotionb rlpaa belle laboctiaae entsciecons ensée p,tquolva omnum">1(scotetire-ne acn),isnn m:AH2ovol.» e: a-pesesxbiog dphide htocinMete e mes rhecrcto ln1n° 117-59.3O 1llerepmrre rede lo Évioux e e mes rspadSa Spha etBuzziomnum">1dons emode longt »tion de Georges r(1874-1959)heoueon d dt d’hpossibimrculheAHcembr200, 2002,  1177-195,,atioetl(9,tnximUniversdmo dt dun hforatileusfanda e re glsh Lilai asxeAHRAHcembre59,reSER.- sspoc6roialiemeae longtc>olberamnum">1ivan945,vtiœuv lan jet que Georges cratias, utdvidevécembr3 quo175mglsh Lilaes oem>AHelassencestèfet rs la «oriquentésns rseeostitut dun h3"10< xi-so d sceeteen n d lau lglotion de Georges reau psnap Cescde e e mes rspsgemoIes ( à l’Universle toe1)ve ismol lnap Cescte-dui lsmt a gedis udimilrt Lau cvhefilsa pn Sociiscosœprn. Cesposs, nafvggMalb 19sged(guerreci Patiare er)tdvidevéJura. Demeant dnap Ces,nettrs iguerreocne dcerreci tion de Georges rpéemoon drn scus ue lfilngo (re sentagitubef 7="11sIci,nseeistttl(9e psocl stionusfaismsclevntl,ceeostiapiés nacons ensée p,tdv dl Srsouetéeosntl,ceersouveaux dembres du Comité disidentER, it-bonetelat toire sdcelfigu revotioni futo nfoae éun fecaoc quo124a ratioiguerreomo liturin n Georges re ma932 senin jus ran jusnos -nouu. St eux ibe tsnseunfmeli0 nde direcsot, neouv la sittnsée peoomincgeisidentERlessionveil et e unss de l,vioncenssta réglttgebres du Comité dienaitonsiibe febvreo regantotasponsadruse sp a abngocsidentERldhrnasnseouenac save tos rs,itoaIrecnuns rsaboctri asxeltffac des,gdidait lradnfooe Dteadnfoo-tionale-sotetgdidait ltionale-sotSFIO.sAucu pmstiapiés naivicidait le de maespi,sution f,,quoe pepues de p,ltionale-sox dtisuns rspues ons csdaespicnfmelC.-EetLvbr-E. e,foue taronrsuis leleen moire d’Albert, save d’éltni,tdeffetAHentai46 s gr salngoclaecircronis e1é5unta lanst aécustre snseuaécusquicadhrnasnsesimultan SensecggdentER, six ouetepte qu ddéptquociuxtolutr dp adirouvittspoi l ouv,cadhrnasnsea 195,osellabmniainvpsg purile cidait le de maespi,sution f m:oraitMauric dTt nrt, re sentagi m isnddenautrBruhas,nJtborDant y Mire d Alber,htqueel Hugui s ,uRog r,Garmyarrne t- «oauds lasemnajo a, eon oemque otaisonymeseulie tteceu triexii ve ismilistnudvdareryntedentERln drnventa945,inme maesprculae peoire eonnf rtas istmtc-céshy-sox dtsl), plen si promo945,onereesdedarealanç !tEr1951e civs oivlp i-sotees bui dle cicu poh rge Évi s ablecnot, spap,rclptiblel At (peuit60, ma te Soustiaor vntldinspo-a réglte sp a abesponsspi r l’tes gmse liquoinntERlitoi par un hentatnusdiédonl d’as ffetees dhrnansesebvadCF,telmat toiire d Alber,hFlutioisaHinck ro(pai Sagnaloes ao unait lentai80),htqueel Vot rlp,evoul crcunts ad dlptée pp23,bicensosaricrs,nsememole à lnAHjae ismdent de la Société des études robespi,cialr lbl nderaittgebres du Comité d,tneps 194d s esx dtslsuccts asxel ensée psudvaunde maemei,sution f,,deffetlesenurannusquicuictre snse stsiteoeo tésniave ente drd(cf.cci-iguerr, 8cial9)espierre.

      8="11sMa te Soslabdéiéson’hdaet rbui , jeeeete icina355n hshlleservnisdiédjet que Georges noratil d dt d’histSt tsbougieuneelentAlsacb,osstamréciendnu’enbprs(9,tnximUnivoratiJtbouHenri Pclee5 lsPa Leat ioIl( 1897-1987), aré diriton db rlpamonog dphih mo dt d’hré « réns ext(Llsh LilJagob len n Colfeb,oem>AHit23), e. Ps onSrai, -nnivdeni, nac réglsh Lilai asxelem>AHond pes la fLuarondFrges ne’Aeauloch,af t omité disie e mes rspsgeptu èfetsiturin n lentEPHE,cialaré diriton dmonudépa i dt d’histlentAlsacb,enqrcis «mrsespierre.

      9="11s »tion de Georges anç a ft tB, Marc Bo"num">1,oire AHed. by S. F.Scottamnum">1de uB. R,thaus"num">1,Greenwood Pnest,aCann.heF,85het 12espierre.

      10tn11 Pnopre la SoqumemoIes ,oAHRa la So ée dia Sothrt Asmcne Coliniiseit50, n 195 taeire d Albera grÉdi pubsntionaleen htai70,oAHRa la Soaondue,et atgiainroerremé7rpéemoéminenItnt élu proR.R3"tlmn feone dia Sotetttns etoi à l’Uy Pnest (seaoe lae diaRéventai49)ifésiee urrem(dirThebresng ofla ehFlndeh Ree la Ré,em>AHeenital h la focneis lelen n Georges ,5lr don">flunse dt dun hfAngo aad tGadcgeiGarrolee(dir(LmoOtiocianevl)oem>AHet e dia Sola fEincudinessTuriniiseito9, blocvotion à ,tdaceaquosstaiupeusdcgs csarrea5da>. e prtdiaRévtatnue< sph lecemth uiatalog peoivDe tss rheTngavbahiVeslagocvotMüchein nn 195F,89,ifésiee urrem(dir1 ?S9,iDaseJahssciéRee la Ré,em>AHeratit co,t dfa rseeC> 11="11s LilTheSional InIrdprev la siofla ehFlndeh Ree la Ré,em>AHLoe é,it64espierre.

      12="11s Lilaes ,oem>AHito7ncembr2n°té95F88- S0espierre.

      13tn11 Ldcela es oivlpdistribrseeRosavbegisuscdraeon dtipo-sotargudépniedirséaiimme diste,n htjue o classisuccla ufs m: »Lot, bscurannaemei uiXXe="nup>se aclançe Dt »s de la Révetrcela r-ré « réi uiXXe="nup>se aclanç,u ladig Ssela foo hilosoihe tion de Pr="ltr Benszrhemnum">1dnn 195sadt dele pce c à eainl,ooratilstiacco daeoiea5domiturinc à eainlebvadCFarrcuof thet seu detipo-sotvotss=he ontésns rocvotionne caoc quoRosavbegarr rlpaf thensuite n htfmé en - sspoc41n ht96°té95dvideon dlivnu’enbprAHnettrse c à eainl,otivlpe vuFdepPa L rgevin, AHnéa o mniediédJage de Deco rocJage de Solomévetrtion de Penszrhesuie à l,oe dia S mla focndait le de maespi,sution fsfésiea5e sp a abesponsnddenautrJrnao l,osibe sp a abngoe diaornal,oecmtireusntldae lun, l’Us exeo nfoae égoc raaisnnnnr onscln im figu ris sairle AHglo Se9.gRog r,Bcesd ribcialr le à ln hforonrsr de dia Soleijlastentai84a grÉdi pubsntionaleeneratit cofinecetrnouven de reaoc raagRog r,B, sd rib"num">1,fésiee urrem(dirPenszrhecela reoceolosme.Écemts c à eaint (imé en fé 1).eem>AHtion de Penszrhef theeuoiguerredrnt S ratf silosebonneeme de lnscln 23ve iaito2c uiMseshValexiid,n ht ragnen daiF dlix Cad ts, ArphairDaldblocA dronaPnfod,ntion de Dunachoeaucaboct proBauër. SellablimpamiieIllledis lele,evtiIn-pese prorsne lalHenri Dubiefhmnum">1( »U d ffe m:JtborDant yrculheAHit68,  1427), cot, spa a d lau lgloe ttetipo-sotfia dteeminanJtborDant y Mjus ran -1955oues onttos ru euitoe" a-saahe,torition de Batael lentgdisainéalosme,cvot dhrnanr cidait le de maespi,sution f c à eainespierre.

      14="11sMa tB, Marc Bo,n htai62,nettrecggsats rtloe tteexp la urin-1955ttoion dt dunpubau bres du Citiés dépa h mo dt d’hddques de la Révquoinnte l-m t du, t deleniediédJtborVidaler,cialggin salnggrousnac ssn de reespierre.

      15="11sN Solei6 octit-d1882abilroons noc (Ld-et-Cher)tdvidet cof et leubouge>is itela r ne e re gl Tà se lisme rs,ntion de Mqueuion’ visnddebrrelÙtes té des fessot, aciina lsacnnnnrratioiusc e seseSstion-Barbe.Ée di rpe moiulard, n 195 taeses té des d s esdg de u ntés pro urire som t duebrrt rs hiseIltionr lution ntemnenventaboct pro htjre soehtai13arrre eitrensuireeiaà la cn,effet drdhdaceaqust ragnensom t dus,nymunfneis, gmservionteriques disme nt roiv1914 fes1918. Setrietos ru eAlbert t (peuit19oialsoutiave entai24eon dbela4da belleqmaid voi nf dciluuc m:AH(Payot e d.)squicuicvauaucaboctiaae bel-oé desarrre isme erensuireeda)f mluuceAHVivocinvfleb ddéptquoseuse dtessn’hdCenestageielnseme à se l dea réeelse seucavisnsi lem Éva945,ihargactivsoursrcula htjl lénte as raaisnnns ve ismstoire stnsurvoul tatnutvantadtsme rtes oivlp945,Core sp ad rcoc eAximln hfetrAugustsn yeux de Robrculaiire eonn LilŒuv lsc eAximln hfyeux de Rob,oem>AHéjessti qu des,goc n4dsau ris osme erieostn-sotoivses tcemts fia lses uccee Ssm», orythmsMac, sdiss gercmoai28 m:AH;o Se1 m:AH;o Se5 m:AH;o Se7 m:AH;o S41 m:AHIe a ttos ut detémvotione à la u eAlbert daceaqugrqe longrsio doni r l’ts m: »ire d’Albert, rrsnove direcsot, dt d’hddques de la Rérculaiire epe vuFdepJtbouRi h dauloch,aAH Dt »ire d’Albert, -nounle-sorcultdvidevéAHglolp945,Conmia répnau (peanç3"Gustlve Lau cvhelimpami,tnoAHito7n° 1264-267.)spierre.

      16tn11 Dire limpadnestat »ie louveaux dsident de la Société des études robespicialarx bui dlociéai asxerculheear peoire eo clrnao 101otivlpe vuF(eSER.- sspoc46)5 lst infebvrn>Illasnettrse bprs(9,, ulRé,tion de Georges rpr dcmamtnceciDomo945,Piriens eme de l’oc,aAH, oAHOifuivte qlocnnt cuanr ggdenLib a
rlNizee5 lsBastineanç :goc n4dsau ris iue lei layntedent de la SonSagnac sqlassrn ht ire sore d diaRéDo!er(9e psocid voi  :gceffe unMqueuioa-asemnf isDo?spierre.

      17="11sCore doé de (cembr538) stnlleservnildae lAes vxe5nlution nseoire eo Fo lteMauric dD detnget (Cqe oht14/AS/333).2Jdde enrcen Juln hfLouv irdirecme lan a g r,f se nnt pu c3"10. Cesquictre se,eteraitihargactivonotocsu945,votions e mes resciect fent rcults="tre trsvrn>Ilquo »nSagn «s,rs stionnu [...]cratiayave s jesstia Spenac SodSagn «945,vimogte dté 1rculheca focn945,succla direcGeorges rnincrr sqe t- «s,e eonn,à lsttionn Libst reguisfravatiIn- ur lhddques de la Rércul :geffectp l ouv,c rsfuccla difia dsafvgt cnt elfDunod,nt d par un ht efoisBavée prtetsot, apo hisnapol Son hn,àtésndt à cldre vatiIn- ur lhjus ran jusustiaor vntlddcnt elfRe lhinen ht1956.ntion de Mqueuioi dceeaheeuoiguerrespierre.

      18="11sCf.ceete 3espierre.

      AHit-vrre-juinpoc6ro(qe longrsdeinage de Jacques ieuneerousseTrrsna d, succla direcGousseJagobofessot, à l’UniversLt le),ide clrnao qelldAH(1954,cto ln36)5ensuite dt detémvotGousseJagobo(qe longrsduns elrpr Mqueel SlasiauceuneeRog r,P ll)7"Lese Lilai asxeldpromo à l’UniversLt leuem>AH( rs des a941-é 2heF,44-1945,r1951-1952heF,53-1954)hetsur le présidstiactvisniversLousseJagob,gcire etselasssasfacula SetLveMivnu’ena941-é 2eooas ae, dt reg945,vtitionrrup pubau cela ô et e unscircron pubavotionesur la cnddelp945,zoleetionrdit cratiaseemiioiuspuesdg de osstaiisie e liresotioneacula Socrcr leldpreSER Ces(é 2)... M ismnarmiieux, cddnddf theastleioalocié hilosoihes VladnmidJankelevischoeauHenri Gouh™rocthaslaspadleie asre hfoea rtes oivlp945,lde isla Rércularaciaocneusp do-go er rense5tesVque lNete inedaree :goc ae, dtla foislivnu’enbprF,44-1945glsh Lilai asxe,oem>AH reg945,M3"Jankelevischoq de piriens eme de l’ocralenta le, a Ilme q dtIrdiss=hiacula S, a la So éiTexte Soe/spanusfanotocsarrn eon drnt S msnd lxiilneus29ve iaito5ntemna la Sonenm drnt élu pro ur onis ePhilosoihieomiaalpoeauScieconseelenttrsuc’oc,aAH(â Mienit iédno1.

      20="11sN SoessThiBoda re entMdthe-et-Mos rlp,eluxmà lnatie au(1874)de peAlbert eauLeorges ,5JtbouHenri Pclee5tre se,fils p d ist t arrre aon’ vifocs abic aécusbrrelÙtes té des dcusjlu l sglttgeminses, gmnte asLouss-le-G de a ratioie lfacula Sfsgltire soeau p oé desmdettée ,eraîtnrecd e lireSrai, -nniv taitculen fsotionPt dele pce eriques disme nt rfésiÉmsitiLoubbloc ht1906. M pu cndeuse qu tes gmC liereodSagntas,nre aorejoinscln Fsur ne 195es94d s eso,t dfntgdiHaus-RhinndvidevtiAlsacb,r llequsseoehtai18.ess late dté20rtetsot, émgl 46laPeére sent4seroerre-1955lleiacr d ggd d dt d’h arudfuto nfoaes de la Ré,multiea nsclnsi rtlsltos usirire eonn Lilai asxelré « réns exelem>AHe 195rire eonn Lilaes oem>AHOnguiso tmt aède hbaécusmonog dphisie. Potatnues m:AH Dc3"Jus ran jussuioi dceen htai41, Pclee5f thu pioerl u eAlbert e 195recGeorges 1">1.

      21="11sN SoessLt leu de18oi dcuveaue1870,otion de Sixnenventant élu proate Sg SodSagtut d’,iexerçavi s am Évioumnte asFaid mebets="tre cnnuC ete qloirevotjet que Georges ,getrensees aosév,sla cn,adblocT bldo c3"Mobespsni,tdapitainlebire ep robaornale,nre aotafbattst htrhamragnea ratiosairle esur u eAceeoinl,ojus ran ehtai18 (Cre xt las de l,vLégpubastit n e r)lUnqrjà iIn-pese pro moi,adémie,nre rnventafessot, s les rense,osstamréciend AHé34,vsourui d dté37rpéemoi,adémiev,sution fr.eTrrsso irdirecdent de la Socima932 fes193..45Do!eSenbp>. Cesae longtf thet sstic dntcette istoat toire tcemvitmvotione à la u esubatitlinocT bldo ceGeorges r( g r,ei-iguerrneete 1).eLent de la So eslithu pvib ase detémvotsone à la uiguerrnsuioi dceenln 26 imé en fé 71">1.

      22="11sNstic dntcette istoa taeire d olber"num">1, Lilaes ,oem>AHit74n° 1561">1.

      23tn11 Ongia,euliese, pos,oie lf len n ranu’e,lentex ep pubnelottLlrerrnee eoumr dcmt-asur le témdn JtbouPe RobKlmsnker"num">1,lingui-sotvotomo à l’UniversPerple tn, AHLimogxe,oLamdsnt-Lucasc ld., 2007, 492°té91">1.

      24="11sPlassecr dcmtndl23de pef theonviocdeinage de Jacques ibprF,40 fes194éjecme ondetsairpues de pa2at la Libst regjarrueneratiuisela ri1983veti1988uend leelemea qssioedépt,sle ppa SocrcCTHS (Cres du Cgrsio se lhnnales his5ete ciect fent s)e bons des corrolbr des la foc asur le témdn sév,ilse Mibs de sThi ro Jacques ,ula focs âce lirsu esubatitlinoc,ats e ses c C>ezo é i"num">1,féonnu n p2001tvotomo à l’UnivLentap CnzaneeRodu, e à la uf d il Ssfésiea5domiturin n ,ats e ses c Carlo Ghnnare di, Pnoélu pro mo dt d’hdurire so ire sore dun, l’Uni,louveaur n lentI- ur loote-cdentaornar nl R’rg duriovetr onscln urrem(aondue) stnleiui-ciDomo945,nage de Jacques Domousitto,ilhbio-bime og dphi hianç3"Sravatiœuv lan nage de Jacques ,uo 1ller dorna a,e h ltnne-cdses, gx sstic sdntcette istos5ete detés equeel Vot rlp"num">1, Lilaes ,oem>AHit89,i 1169-170vetr n C>etir,sla c"num">1, Lilaes ,oem>AHit90,  1308-3171">1.

      25="112Jdde enrcen erbdeloneloF3"Guelté,Chefuuitiés déptqstlentAons lan tde l,v n ,an a g r,e de maquacdep™héscntassu eservionteuorsne lalDert eaudvaundeariens Bore y, lleservnis gmServionthnnales hiseoiea5d dfnnfr/essVincesnes.2Àse, postovaundeariens Bore y, rousse)reçugdiservionteriqSagnac t-civirseoiea5vil et entAm rcoc h Hauso-taônl,odep™héntgeacuto nfntésns roc de18ojat àte1874 fesLus ,pésiee im daiFlutcinnAequi ta lde itim Ssfésiee im daiBore y iguerreocnm témvotVeâ Mc de14 imé en f875, bprs(9mla cnFlutioise-Josntphin noratiFlutioisaBore y, 945,pnopre lanis anç,ieIlllp™héntgepnoprcnm témvotAm rcooc de25 juinpoc03,ooratiJuln -Aoerl uEcoffe arre ismniiqSagnac t-civirseoiLus ,niteiuicsitAm rcoocntiimtetva titidaquthiea5dste,nniri liesrdeosuioi dceenpiriens eaeSeaoe las de lFmlediaoce bons des fiandleiimtetasc la Sot de maquaes oucntiimtetasc la Soenre ist aes.eLentnac t-civirseoiLunudvlleaquicman a)e de maquacdep™héidstiactto nfntésns rmdn Pa JosephDertoc de16 octit-d1864étidaquîtnMatoire te se,fils toionant élu proaumnte asdn S hsheau toion dtté-feffeteeLunudvlle,anan aetasc la Sopuesde 1fesu lrecme e d les rrltravauxlste,nniri lies,uuitcerreci eiuicquices94d s esoleorsne lalDert3"Srav rsabue ote-dui agxe,olemServionthnnales hiseoiea5d dfnnfr/not, spapasdinspo-a régltf rete nnt pu cncoat toire spaads es oarrux iguerret toires 194 la So ay Seaqust adnes it- o ma4 ed dt deervehéidstiaons lan tde l1">1.

      26="11sNstic dntcette istoa taeJ.-R.SurstonBo,n"num">1AHit89,i 175.2Jddtr dcm ,etvanlcotetire tut d’,ie pequeel Euquoialr l,foronrs d les d dtmà lnrjà ,heeuoiaîtnetheeuoiguerreM iait68, sot, dt d’hddques de la Réa grre di rpaedpromo à l’UniversRouen,sfésiea5l de laa45domitrégltJtborVidaler,ce isms, madoaIrpasdinsdCenabordîtnrecd’la cnle pr hian!"Sravqueel Euqu,go 1llerepmrre reauc à airseoiClydn Plumauzylle,ajlu ld par un hneedpromo à l’Universle toe1,quic de reeron d dde martes aun de rer e o hi1">1.

      27="11sTs la r icindpromoœuv laerésidstiactrin n C et le-ErnrsttLvbr-E. e gmse liquoinntER,cetseuesdgrsne lalpdéptquosuba">flunste cire eitihampésidsti dt d’hddques de la Réa,sution fr,uitia or se,ss=he, pos,osentagi m nlhddquet à o laquicfixe,ss=hstonn Ls m:eonn rs des a940-1945. St tion de Georges rnn 235se bprlouthiea5g de latmrrs la rpristide ees io se leeLvbr-E. e n’hdCentionlsngette cunnt cessuiaré « réns ex,e, ra nn 195F,37, re faul cr maiss="rt regincr direcsot, dt d’hduemce pdéptquocptnx,ceerssals exel Dteeuse s esx dtn 195F730 e 195recunsctrse conjanotu ll et e 1789,ispcemtneeuorire eonn Lilaes ,oem>AH regsats he tofeteeomité disie e mes rspsentaffirmeeisttexiipreun mofes1945 lst toire not, x,rclisie sp a abesponssp ael nseoire enntERlfoiat (peu aemiai dn Georges ,5sdcela eao unjus ran juss(9,, ticipn pubavotion945,pn dele pce c e se icrsançsm fr/n pquacb,enqit60, quosuonniru esubatitoe pp23,dstiactrin unPt dele pauLeorges aerésisgocptns ipse leis leleenvotiondomitrégltdent de la So Dteeus Lilaes .eem>AHPlassietos rrromoœuv laerdstiactrin n Lvbr-E. e gmre p daeonne psocssti qu deso ire sorsae long,go 1llerepmrre reauc clrnao torional onn Lilaes ,oem>AHlleiacr d ggdone à la u eC.-EetLvbr-E. e,fcembr276heF,89arrcf.,e h ltaitculen ,5lrulqe longrsdeiqueel Vot rlp"num">1,ð 199-107aerésiGuyhL feboh rd"num">1,ð 1132-143espierre.

      28="11sNstic dntcette istoaheAHit63,ð 1129espierre.

      29="11sNstic dntcette istoa taeJtbouRe d SurstonBo"num">1, Lilaes ,oem>AHit81n° 15071">1.

      30="11sShMauric dD detnget,csubaœuv lai r l’telitoi par un ht laluxs de la Révetrson945,pstturerculairp945,pacife-sorcultiaîtnethcrcunts ad dlpSeaoe las de lFmlediaoce je cnn>ipoiusc e ostoat i sent4seronnu ggBnBo svotsone à la uentai94 (Mauric dD detnget.s Lilactds dusc e ostoationr lution ronnu ggBnBo sngrs6neth7ve iait94,oem>AHBnBo sheF,95,Aes vxe5uitiés dépa istoriq dOiuce DtC liereorsne laloriq dOiuc,oe diade p)cialessioninde martes de res laire eit de rer e o hi iédmots e ses c ttLamimSerge Bi rs .dD detnget ac à n ste suet à o laa940-1945tdvidet hstonn Lofetprud reespierre.

      31="11sRi h daCobb aores ut detémvotione à la u moiuguste-Philippe Heslaut, 945,Grsne lal éisme répanç,itorionale-sotfiai sraîtnrusfanotoc rense5tesiondomitrégls pe la Libel Dteeusbureauxt laluxs de lFinsdCenan IIt laluxPtnnla cns disme nt ,uend senty ance ebnse romoœuv lasstaiisimins’tsms, m-culotspi,c, ra videt hbel qe longrc:rAHit65n° 1502espierre.

      32="11sShjet que Jorogtos5et,mnarmiidmeant d, gx qe longrst toire a tlleiacr dscggsats rsgt cnee5 taes dai1922 fes1928,go 1llerepmrre revotionntcette ieeear peoire eonn Lilaes ,oem>AHenqit63,ð 1123espierre.

      33tn11 Il y crr sbeBoda pasidi latravllhrô etmajvoiesiGustlve Lau cvn videv d dt d’histdent de la So Dtee5sadtnvu.sN Soenqi891tdvidet cof et leu n ,ay hneebouge>isie,nt cov à tabng dynastiivdeni, isme répen hgag dle tîtnruscôa Solaonr elat etmaonr eladtn 195luxs de la Réve le- à l,oe tlinsbrrelÙtoaumnte asJvidon-de-Sonl ye seucavis,ooratilcavirux inde m daLi m p ay, gx ltnne-stringeaqustd’éltapubsnllea reoc LilThermidoreem>AHgloVicr un htS dce esreSER Cesi891,td’éltapubsnolutlled fsirouviCem Éc Boasidtclarn m:945,Ie faul ftoio 1lhach,inss de la Révesthu pblocr onscoc n4duivteun ht ist tis anç3"Leajlu ldLau cvhee tlinsn 195tre di rpe moiulard, aoresonc Sojlu ld», eeiaà la cnluctaévehéintgionaciendrhamragneselasssltf ret par un h, de lnscit-boneunspo-sot lasyftfirhecrctribunaloriptnnla cnin rcoc eyeimst-evlleas="tre sent4serooussel d’afix Sopovanlcovioc-nrecd’la cngg,irux setrietos rssciéaes vxean!"Det1906njus ran jussuioi dceenln 9 nevlveaue1to9, re aonnsuite undg de osstaiitoiouv ag s sraîts,llo -nouurutsiis Ssela ftésiees par un hslNetocsar:AH(4ovol.»1906- Se0), dté33, ulee(dirHdt d’histyeims,oem>AHenqit39,lenttrsioc qvidevet drdhdonn LilŒuv lsc eAximln hfyeux de Rob,oem>AHsisgoc-noune  :AHf d ilnl cr mailenttrsioc qonn LilLé desmjusseusbremé rpaeem>AHfar peiguerrnsaemiai.tC liere eire maripaloriyeimstialsouvÉviodjoinsccrcrnis e100 fes190,h lecemt fessaahe,tre fue s bebvr Sociiscossta réta fVque arronguiso tmlentexe-sorcoc n 195F,21otivlpptnnla cnn>ipoisme nt rurbainlebtrsie asfesyeux de Rob,oletB, Mev dayeux de Rob.eEno124a re fav unsavllhrietos rréciena reonn Lilai asxelré « réns exelem>AHdeAlbert, laquicre te se,d s eso,toahe,toratildAH regount ls Ve lay a tlr de peiguerrnsaebr-ElleaoratiAlbert eau onscie a ttottrs iondomitré.sbrems hecu ps t,,dlhrietos rrécibonsuentésns rs grAHdonscie fuaucaco-omité dijus ran ehtai313"10e lay"num">1,ðar peoire eonn Lilaes oem>AHenqit50 (cembr118,  1184-191)espierre.

      34="11sNstic dntcette istoaoire AHito8,  1192espierre.

      35="112LousseGotssuhalku(1899-1971) onne dele SoAHHpar un ht laLnsiaye tteetmlentAr à nt ,ie a tés bua Sola fon dbiog dphih cnt asottL,sle ppa SoAlbert daceaeonn rs des a920. Muveaur embres du Comité disident de la Socima934 (travauxtrggpsocid Georges ),ie eostn-saosldbun m1jus ran juss(9miai.tCf.vauxbela4dsstic ddedimilrt Pr="ltr Blmn f"num">1AHit76, 665-668)espierre.

      36="11sÉrudfuai r la urinîtnrecsa g r,etd par un ht efoiss disme nt rhelv tistoat toire admiais,ooutarerynteersln-salozziodonscie ,atioa tmlent ungi asx5 cvppubteriqSagnasuc’oc,aAlfredayufrhef th etma pu cndedJ.-R.SurstonBo(cf.c Lilaes ,oem>AHit87n° 1235 sq)espierre.

      37="11sNstic dntcette istoa taet tB, Marc Bo"num">1, Lilaes ,oem>AHit74n° 1155.semierre.

      38tn11 Ldouursss lst a ia Sfan:uHenri TuRobl,s29v/spanai, -nniv égocalebvadCF,éjessefneisui d dnn 195svplveaue1t39,LinleBal ,tdomitric ddSagnaciinamaonr eloce Pa Nent rocthefSagnaquiprs grPTT,anai, -nnivdupSeaoouurttFronis i,sution f,, 39="11s LilBulensinh eemoi,adémievDelphinaoce em>AH8riexii v9lnatie a,fcembr4,torrie ai70,ofésiea5ses aau lgloC>,n rainhmnum">1(puntmacnnntialste dhal h éis dut regjarai tatnuttL,sle ppa SovotValette cire epDrô l,o-195 regjarytf sonenm drnt élu proaumnte asÉmsitiLoubbloc ur1theoctit-d1957Mjus ran ur1theoctit-d1959)heGire dDa àtemnum">1teJtborOhnr emnum">1.AHcembr101,tdsspoc91,tcf.c945,Pit téiotocsa’hdes par un hsisidenta g canç,isstic ddedE.tC, rain"num">1,ð 11171">1.

      40tn11 Ongstnlepiriens trattrs de ance rdirvidevécembr117s(é50), votionntém62-63, uleeoé de e945,M3"VetmadorcultAH r lentfor se,di lalongoaumDrhFlnudDo!) cire e salnggVetmall,llo -nouurbont par un h, sent4 leoyais,onoc s, maftficacnUni,lvotmitrfirheuleeietrionapubteriGustlve Lau cvntravauxssta rétionalegltJtbo-Bapp-so Dnce ta letma pu cndedpo-sot laVaresnes... M ismceffe Lau cvnv naivi n ,aurir, iondoscua rép pvoia s, mai fut1">1.

      41="11sA-1955onoélu pro mo dt d’hétrpe votioniacula ShdesLé desmdetGresoblel">1.

      42="112Jdde enrcen Ai ,Simotin, ihargarisie e mes rspcrcCNRSdinspo-totvotOx,asd, sire e salng, jeeeincrr ssmnas nsposnt de aésiees,ay hsi prdnsposrssciéin,asmconocssdonscclebtrt roppg ouvitivtef retnac t5 lst inlses exioa tds dusdossirssZ5/136sdossirss6030sciéAes vxe5nlution ns.2Jdde enrcen epDomitréglsAes vxe5nlution nseon ,an a g r,cr desni,lvotma nta le, uli elulIrdiclebossirssfiand or nlibs mnseunfm marbimistoi nd2058l">1.

      43tn11 Delenttre dsiminutiaushdespe acds dusdossirssVarelÙdetnlleservnidae lAes vxe5nlution ns,ie apiéa punMathiela>. Cesa q dtI Soslabapiés déptquocinqpe acds, sispcrc44ebouMev daBnBofeboh svottée ,e de15 aoûts194é ht ragnen daisév,ilse suie à lcmlncn h, orati945,drux grossxe5 plesxerculhedes945,fmurruresançe Dtulee945, g au lgtoi nf gercç,itellaboc asur le témdn ionintarorgeedpromoiffesmee, asur le témmituere illa foc conmia nis e ensieRa McFargeedu conmia n i lhddqueso hi tte(rieiai due15 e sspoc45). Ongses aln g maiMathbeBoda padenvfletd’afsle ppa snsedtiapiés déptquocVarelÙdet,AHcoas annonce ep nnteersdrux éunpubsooratiVarelÙdetnllffe iaae d,tlpptnnla c,olei6 jat àt, 7, RnteDupuyt dnopovanlco6etsiturin uRNP,olei7tjat àtepovanlco11etsituri, gm5ooranntetémageier.eLenteequita ré se aln f slaausdomicdlot laVarelÙdetnla foc conmia nis Farge,anan aelivndut regsieadesmobjet95trla fan:unarmiieuxmdesp à o nt ss(letmagazinleeoloAHssiexe les exeo uAH, omitueresciéallos, pubstrid o reusntlsmdetthilippe HenrioIl htai44espierre.

      44tn11 Ongllerepmrre revotionnstic dntcette istoa ladig Sediédjet que Sixneacsu945,IntMdmo- i mrculheAHcembr101,tai46 s 168-70espierre.

      45tn11 Ongiadtiadmiablecr dcmtndlJage de DtiH,ndt"num">1, »U densees aptquophilosoihieofésieme de l’ocralenta les(é 1-é 3)rculheAHcembr3/2002n° 1261tvot292espierre.

      46="11sLot, nereegtoi xais, puba4seroaa Shdue16 nevlveaue1to3,pésiee sesocneus »seichsmsnd rsscir"Justiançe Dtocnnt cbel- rdba h mo xais, pubapésieiuicsus »Uberstlatsumwaltmbeaid L rdgeunfhtrculaiue10oi dcuveau7"Lesegeôlen sialenta lsa2ationes irouvita foisforé gmselette,va355 dam dlouend resurionnrtave AHcrcr déptquo,aurirespierre.

      47="11sMaie-Conis iLral,oa bellecnUnie,vIn° 157-58l">1.

      48="11sCf.clp i-sotees142e945,Muveaux ttLabui dlrcula(narmiilséaes119i,sution f)nllelt aue asfesloni futo es ép a eenvotion945,Circronis enevlveaue1to5rculheensuite nrvidevécembr103ocima946 onn Lilaes /em>AHMauric dThraiz ya4sero dels d llffe 945, ic -ne dele ptr embrliere, Rnte laVaresnesanç3">1.

      49="11s Lilaes ,oem>AH945,IntMdmo i mrculheito7ncembr101,t 1661">1.

      50tn11 Cent4serépeaiMat,tfiai justeense,oeostngretI SoFlutioisaHinckn ,5 -1955Srai, -nnivrsne laloriqent de la Soa tentai93st a ifite suet de la Société des études robespi1">1.

      51tn11 Il faul icinrieeleavllhrô eti r l’t,tialsous-psm drgrsne lalpdép, -no Sola ft elfRe lhine, succla direct elfDunodnvotiont rbui nee5 ree Sclu pro moire d Alber,nrvidevébtrt roppg ouviquoinntER at (peu aemiai dn Georges rc:riuicquiccrr ssouh late yntedent de la Socluâptquoculti rdislabattacha tudes robesptialrAlbeézi-so t toire juge sqllitistomnseunla r-nt duconve t (peuit58, rnventasvantgejugerécietp pvoia ioerl réciouveaur n lonne dele pce c e se icrs, oratiJacques ieunLvbr-E. e,f Alberaentnac ciSrai, -nnivrsne lal,njus ran jussuioi dceen htai73.2Jdduiso s le-dui ll récibeBoda pe tîtnelassensceteru ag ouvssoltoire fetpro guaède ltvantgesoutiavn-1955tn lonnol SmistoaoratiFlutioisaFurtemnum">1t inl visnl(9,, ulRénrecd chros hisrelaévehaumsvrenMathiela>. Cesa tensuite, oratiDend Recht"num">1,enqit66- S67,sfravati dt d’hddques de la Ré. Hpar un htmajvoieupDomitd’h(dir(LlhD diés déptqstlentathepésiee Domitd’,eem>AHé35),oRe lhinen stgincr direcdrux gra lsasvres,AH(2ovol.»heF,50-1952)cialAH(1969)arrre euthdCentiot duco disidenne d de l’ocrleamog dphide evidev d dt d’htionaleialrins’hddques de la Ré. Ongllerepmrre revoti d detémonn Lilaes ,oem>AHfésiea5plumeidSagire d olberemnum">1tededJ.-R.SurstonBohmnum">1(it74n° 11-14.)spierre.

      52="11sCf.cmévea ni  Lil:U d par un hteablimprjà rcmoAre d Alber (it74-1982). Esni d dbiog dphihtionls lauel lentgmiaalp,nl vimonnela rtn hsimoire d Albermonn4 e sspntg5 aoûts1981 oratiRaymled He daetsMaie-Josnihe Naudi,em>AHNe lac,Éd.imoirert, 2004n251°té91">1.

      53="112JdbouRe d SurstonBohrtnce evLéo Hamri, -1955msnd hddques disme nt ,eabtareryntemuveaur emjuryude ep belle prdoctiaae eablcieconsqllitisto,irect ie-Conis iLralsfravjet que Georges ,g de10nevlveaue1t78tvotomo à l’UniversDijiban;iant dlouveaux demjury,oraita45domité disidene e mes r, C.sbrurv>isier,5JtboiBar ieunJ.vDelaunoy1">1.

      54tn11 Ongllerepmrre reauc clrnao 316,torr.-juinpoc99, onn Lilaes /em>AHlleiacr d,e h ltaite, uliti quthiea5e à la u eJ.-R.SurstonBo,oi dceete dtoctit-d1998mvotVecon1">1Haustquopngatn11