Navigation – Plan du site
Comptes rendus
Glanes

Les Actes du Cresat, n° 8

Juin 2011, 108 pages
Frédéric Kurtz
p. 588
Référence(s) :

Les Actes du Cresat, n° 8, 108 pages, juin 2010

Texte intégral

1Le plan de la revue est désormais solidement fixé. Se succèdent les compte-rendus des Séminaires, positions de thèse (Risacher, également dans la RA), masters (Maurel, main d’œuvre étrangère à la SACM Belfort dans l’entre-deux-guerres, Léa Ackermann, BNPA, Anne Fritsch, Musées du Bade-Wurtemberg) activités et projets, recherches en cours et contrats. Nous retiendrons de la présente livraison l’accent mis sur la documentation numérique par le SCD de l’Université de Haute-Alsace, la présentation de la BNPA du CRDP (Base numérique du patrimoine Alsace) ou encore la base « Images de l’Industrie ». Pierre Fluck reconnaît que sa mise en ligne sur MediHAL (1 400 photos sur 15 000) est peu pratique et se félicite de leur migration vers le SCD de l’UHA (base Flora ?, mais Flora nous renvoie soit à l’Université de Caen, soit à l’Université Paul-Cézanne d’Aix-Marseille et aucun lien n’apparaît encore dans la page du SCD…). Bref, Léa Ackerman, auteur du second master présenté dans ce numéro et responsable de la BNPA souligne après Jacques Attali que « l’Internet ressemble plus au labyrinthe d’une ville médiévale, sans véritable architecte, qu’au bel ordonnancement d’une autoroute », lorsqu’elle s’interroge sur la mise à disposition aux enseignants et aux élèves de documents numériques sur l’histoire de l’Alsace. Par contre, en cliquant sur le signet « BNPA et programmes », on tombe sur un menu qui renseigne de façon claire sur les ressources que propose le BNPA pour chaque niveau ; certaines sont tout à fait remarquables, même si les bibliographies censées permettre d’aller plus loin sont fort dépouillées et parfois même indigentes.

2Le regard sur les musées du Bade-Wurtemberg et leur gestion porté par le master d’Anne Fritsch retiendra l’attention, même si son titre est un peu déroutant. Elle y décrit les pratiques d’inventaire muséal de différents musées de la rive droite (Lörrach, Fribourg, Müllheim), et nous fournit une « webographie » fort utile.

3La pièce de résistance du présent numéro des Actes du CRESAT est l’information donnée sur la création du « Pôle Documentaire de la Fonderie » créé le 2 juin 2010, qui regroupe désormais 1) les Archives de Mulhouse 2) les Archives du CERARE 3) la Bibliothèque de la SIM 4) la bibliothèque Municipale de Mulhouse, avec un programme de numérisation et d’exploitation des fonds à fins pédagogiques pour les étudiants. Sur ce pôle se greffe un Groupement d’intérêt scientifique (GIS) qui a choisi comme premier thème de recherche, les relations entre Mulhouse et le chemin de fer, alors qu’une exposition est en cours de préparation sur ce sujet, à l’occasion de l’inauguration de la ligne du TGV Rhin-Rhône.

Voilà qui nourrira certainement les Actes du CRESAT de 2012.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Frédéric Kurtz, « Les Actes du Cresat, n° 8 », Revue d’Alsace, 137 | 2011, 588.

Référence électronique

Frédéric Kurtz, « Les Actes du Cresat, n° 8 », Revue d’Alsace [En ligne], 137 | 2011, mis en ligne le 20 août 2011, consulté le 14 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/alsace/1168

Haut de page

Auteur

Frédéric Kurtz

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page