Navigation – Plan du site
Comptes rendus
Les lieux et les hommes
Sanctuaires et fortifications

WAHL (Jean-Bernard), 200 km de béton et d’acier. La Ligne Maginot en Alsace

Gérard Klopp éditeur, 2013, 359 p.
Jean-Noël Grandhomme
p. 523-524
Référence(s) :

WAHL (Jean-Bernard), 200 km de béton et d’acier. La Ligne Maginot en Alsace, Gérard Klopp éditeur, 2013, 359 p.

Texte intégral

1Aucun ouvrage fortifié n’a été aussi décrié que la Ligne Maginot et pourtant les historiens ont encore beaucoup de choses à nous apprendre sur ce formidable ensemble de « béton et d’acier ». Réédition profondément revue et augmentée d’un livre paru en 1987 aux défuntes éditions du Rhin, le présent ouvrage de Jean-Bernard Wahl s’appuie sur des sources multiples et variées, rassemblées par l’auteur pendant plus de trente-cinq années. Même si elles ne sont pas présentées selon des critères scientifiques ni suffisamment mises en valeur en fin de volume, il est facile de deviner que de nombreux fonds d’archives ont été consultés en France et en Allemagne, ainsi qu’une abondante bibliographie. L’auteur a également puisé dans les archives familiales des anciens combattants et a eu recours à des enquêtes orales. La somme d’informations ainsi recueillie est colossale.

2Après avoir succinctement retracé l’histoire de la Ligne, des avant‑projets des années 1920 jusqu’à sa construction dans les années 1930, Jean-Bernard Wahl nous plonge dans les combats de mai-juin 1940, « l’heure de vérité » ; avant de se livrer à une typologie des constructions (gros, petits ouvrages, casemates, observatoires, etc.) et de distinguer les différentes sortes de garnison qui leur correspondent. Ensuite, il nous invite, sur près de trois cents pages, à un voyage sur la Ligne Maginot, « des Vosges du Nord à la frontière suisse ». Photographies d’époque et d’aujourd’hui, cartes, schémas précis, clairs et éclairants, accompagnent un texte, peut-être parfois un peu trop rédigé dans l’esprit « honneur aux glorieux anciens », mais sans conteste éminemment sérieux et documenté.

3Au fil des pages, nous touchons également au plus près le quotidien des soldats qui, en, temps de paix comme en tant de guerre – la Seconde Guerre mondiale et, réalité beaucoup moins connue, la Guerre froide –, ont garni la Ligne. Jean-Bernard Wahl les a entendu raconter leur(s) histoire(s) et nous les restitue avec maints détails et anecdotes, qui adoucissent un propos parfois forcément plutôt technique.

4Enfin, l’ouvrage s’achève fort à propos par un chapitre sur le « tourisme de mémoire » autour de la Ligne Maginot et sur deux chapitres comparatistes : l’un avec le reste de la Ligne, au nord comme au sud de l’Alsace ; l’autre avec le mur Siegfried (Westwall), si mal connu en France.

5Après la publication, en 2000, du monumental ouvrage de Philippe Truttmann : La Barrière de fer. L’architecture des forts du général Séré de Rivières (1872-1914), consacré au système défensif de la première moitié de la IIIe République, et un livre du même auteur sur l’ensemble de la Ligne Maginot dès 1985, les éditions Gérard Klopp nous offrent le complément naturel de ces études, centré sur l’Alsace, ouvrant la voie à d’autres monographies régionales.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Noël Grandhomme, « WAHL (Jean-Bernard), 200 km de béton et d’acier. La Ligne Maginot en Alsace », Revue d’Alsace, 140 | 2014, 523-524.

Référence électronique

Jean-Noël Grandhomme, « WAHL (Jean-Bernard), 200 km de béton et d’acier. La Ligne Maginot en Alsace », Revue d’Alsace [En ligne], 140 | 2014, mis en ligne le 01 septembre 2014, consulté le 14 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/alsace/2075

Haut de page

Auteur

Jean-Noël Grandhomme

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page