Navigation – Plan du site
Compte rendus
Les périodes de l'histoire
Moyen Age et Renaissance

Schwarzfuchs (Simon) et Fray (Jean-Luc), Présence juive en Alsace et Lorraine médiévales : dictionnaire de géographie historique

Éditions du Cerf, 2015, 430 p.
Carole Wenner
p. 443-444
Référence(s) :

Schwarzfuchs (Simon) et Fray (Jean-Luc), Présence juive en Alsace et Lorraine médiévales : dictionnaire de géographie historique, Éditions du Cerf, 2015, 430 p.

Texte intégral

1Second volume de la collection des Dictionnaires Régionaux, Présence juive en Alsace et Lorraine médiévales est un dictionnaire de géographie historique. L’association de ces deux régions mitoyennes, toutes deux terres d’Empire, dans le cadre de l’étude de la présence juive au Moyen Âge peut questionner, dans la mesure où l’histoire et l’évolution des communautés diffèrent très largement entre les deux espaces. D’où le choix d’un traitement distinct des deux entités territoriales par deux historiens, S. Schwarzfuchs (Alsace) et J.-L. Fray (Lorraine). Ils dressent un état des lieux très complet et richement documenté de l’implantation des Juifs dans ces deux régions, des premières mentions au haut Moyen Âge jusqu’au XVIe siècle, en se fondant notamment sur les vestiges archéologiques et iconographiques conservés ou décrits dans des sources de natures diverses, chrétiennes et juives : on dénombre pas moins de 145 entrées toponymiques classées par ordre alphabétique pour l’Alsace, 93 pour la Lorraine. Les notices sont plus ou moins denses, en fonction de la documentation disponible. Les sources lorraines étant principalement des actes ducaux ou des livres de comptes, il y a moins de matière pour décrire la vie des communautés qui y sont implantées, tandis que la partie sur l’Alsace bénéficie de nombreuses chroniques chrétiennes plus détaillées. Il subsiste davantage de traces archéologiques encore visibles ou d’éléments toponymiques en Alsace. La partie sur la Lorraine est complétée par quelques cartes et photographies. Les chercheurs apprécieront la présence de localités souvent laissées de côté dans les ouvrages plus généraux. On peut regretter pour la partie Alsace une bibliographie succincte et ancienne, ainsi que l’accès indirect aux sources. En revanche, on note le recours quasi exclusif à deux œuvres magistrales rédigées en allemand, indispensables à l’étude et à la connaissance de l’histoire des communautés juives au Moyen Âge en Alsace, ce qui présente l’avantage de les rendre accessibles aux non germanophones : d’une part la colossale et savante Germania Judaica, d’autre part l’ouvrage de l’historien G. Mentgen (1995), étude approfondie de l’installation des Juifs en Alsace, à l’aune de documents d’archives des principales villes, scrupuleusement étudiés et recontextualisés. La synthèse conclusive des implantations juives dans la Lorraine médiévale est fort intéressante. On regrette d’autant plus qu’une synthèse similaire n’ait pas été faite pour l’Alsace. En conclusion, le présent dictionnaire constitue aussi bien un ouvrage de référence dans lequel l’historien curieux pourra se laisser guider au gré des notices qu’un instrument de travail solide pour les chercheurs.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Carole Wenner, « Schwarzfuchs (Simon) et Fray (Jean-Luc), Présence juive en Alsace et Lorraine médiévales : dictionnaire de géographie historique », Revue d’Alsace, 142 | 2016, 443-444.

Référence électronique

Carole Wenner, « Schwarzfuchs (Simon) et Fray (Jean-Luc), Présence juive en Alsace et Lorraine médiévales : dictionnaire de géographie historique », Revue d’Alsace [En ligne], 142 | 2016, mis en ligne le 01 octobre 2016, consulté le 13 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/alsace/2441

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page