Navigation – Plan du site
Protestants et protestantisme en Alsace de 1517 à nos jours

Patrimoine et mémoire protestants

Protestant heritage and memory
Protestantisches Gedenken und Kulturerbe
Jérôme Ruch
p. 235-261

Résumés

De nombreux témoignages de l’histoire protestante sont parvenus jusqu’à nous sous de multiples formes, et la question d’un patrimoine et d’une mémoire spécifiquement protestants peut légitimement se poser. Les églises restaurées au XIXe siècle dans le style historiciste de leur époque, présentent un décor spécifiquement protestant, témoin de son histoire et de ses valeurs. Rapidement, ces références ont aussi été utilisées dans le monde profane avec parfois un arrière-plan politique.

Aujourd’hui, quel patrimoine et quelle mémoire les Églises protestantes transmettent-elles ? Quels sont les choix suivis pour leur valorisation ? Ont-elles seulement les moyens d’entretenir ce riche patrimoine ?

Si les églises n’ont aucune vocation à devenir des musées, la « muséalisation » de la mémoire protestante est aujourd’hui une réalité qui permet de présenter et de transmettre le souvenir de ses fondateurs et des personnalités qui ont marqué son histoire dans les meilleures conditions et avec les meilleurs effets. Des musées certes, mais notre époque porte en elle tout autant le patrimoine et la mémoire immatériels. En témoigne l’utilisation de la réalité virtuelle qui se marie à la réalité matérielle dans le projet d’une Église protestante en devenir. (Jérôme Ruch).

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en septembre 2020.

Plan

Un patrimoine matériel : les références à la tradition historique
Historicisme et spiritualité au XIXe et au XXe siècles
Patrimoine protestant et mémoire profane
Du patrimoine à la spiritualité
Des projets pour les églises de Strasbourg
Présenter le patrimoine
Une mémoire muséalisée ?
Des personnalités célébrées
Un patrimoine immatériel : la commémoration des actions des hommes et des institutions
Festivités commémoratives
Un patrimoine immatériel en devenir
Vers un patrimoine 2.0 ?
Conclusion

Aperçu du texte

Le 500e anniversaire est célébré et la Caravane de la Réforme passe… avec Martin Luther à son volant. L’affiche annonçant le grand événement spirituel et culturel (à Strasbourg du 7 au 9 avril 2017) avait de quoi surprendre certains, de quoi amuser d’autres. Au programme, plus de soixante manifestations étaient proposées, dont des moments partagés autour de concerts, d’expositions, de temps d’échanges ou encore, de temps de rencontres. La « Caravane » s’inscrivait ainsi comme l’un des points d’orgue des commémorations du mouvement initié par le jeune moine augustin Martin Luther, et dont nous vivons aujourd’hui encore les développements.

Riche de nombreuses sensibilités, le protestantisme est « l’unité dans la diversité », selon Frédéric Horning. Celles-ci sont tantôt libérales, tantôt plus traditionnelles, plus ou moins axées sur l’action sociale ou sur la liturgie, mais elles ont toutes pour valeur cardinale l’attention portée au prochain et au souvenir. Cette diversité se retrouve...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jérôme Ruch, « Patrimoine et mémoire protestants », Revue d’Alsace, 143 | 2017, 235-261.

Référence électronique

Jérôme Ruch, « Patrimoine et mémoire protestants », Revue d’Alsace [En ligne], 143 | 2017, mis en ligne le 01 septembre 2020, consulté le 22 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/alsace/2597 ; DOI : 10.4000/alsace.2597

Haut de page

Auteur

Jérôme Ruch

Secrétaire du conseil presbytéral de Saint-Thomas

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page