Navigation – Plan du site
Protestants et protestantisme en Alsace de 1517 à nos jours

« Nun Danket Alle Gott » : Médailles et Réforme protestante

“Nun danket alle Gott”: about medals and the Protestant Reformation
„Nun Danket Alle Gott”: Münzen und Reformation
Paul Greissler
p. 263-284

Résumés

Médailles et religion ont toujours été liées. Pour s’en convaincre, il suffit de constater la profusion de médailles pieuses hagiographiques, voire prophylactiques, qui circulent encore aujourd’hui dans le monde chrétien.

Les protestants n’ont pas dédaigné ces petits objets pouvant circuler de main en main pour véhiculer, à des fins de propagande, des messages religieux. Pour eux, il ne s’agit plus de support de prière ou de protecteur mais de véritables proclamations de doctrine.

En Alsace, on n’a pas échappé à l’engouement pour des supports pratiques, parfois sommairement exécutés, mais presque toujours porteurs d’un message élaboré, qu’il soit politique ou théologique. Pour l’historien, il y a là un moyen original d’appréhender la Réforme. (Paul Greissler).

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en septembre 2020.

Plan

Guerre des évêques
Anniversaires de la Réforme
Thaler commémoratif de 1617
Médaille commémorative de 1617
Médailles commémoratives de 1817
Centième anniversaire de la paix d’Augsbourg
Quelques figures autour de la Réforme
Jean Hus, le pré-réformateur
Martin Bucer le réformateur de Strasbourg
Spener
L’Académie de Strasbourg
L’inauguration du mausolée du maréchal de Saxe

Aperçu du texte

Dans l’univers catholique, l’usage de médailles comme support de prière, voire comme objet protecteur est une tradition ancienne, souvent encore en usage de nos jours, qui a priori n’entre pas dans les objectifs de la Réforme. Certains, comme Calvin, rejetant les images, voyaient là au mieux une superstition, au pire une idolâtrie. Pourtant, nous allons voir que les protestants n’ont pas hésité à utiliser largement ce support.

Des frappes en rapport avec la Réforme ont été faites très tôt en Allemagne et notamment en Saxe ernestine. Il s’agit de frappes commémoratives à des fin de propagande, pour diffuser des slogans politiques ou religieux. Plus précisément, en Alsace, il faudra attendre la fin du XVIe siècle pour voir apparaître les premières émissions. La région, rattachée à l’espace rhénan, où l’imprimerie s’est développée très rapidement, a été un foyer important de l’humanisme et de la Réforme. Les idées de Luther mais aussi celles de Calvin – qui fut présent à Strasbourg – y ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Paul Greissler, « « Nun Danket Alle Gott » : Médailles et Réforme protestante », Revue d’Alsace, 143 | 2017, 263-284.

Référence électronique

Paul Greissler, « « Nun Danket Alle Gott » : Médailles et Réforme protestante », Revue d’Alsace [En ligne], 143 | 2017, mis en ligne le 01 septembre 2020, consulté le 19 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/alsace/2599 ; DOI : 10.4000/alsace.2599

Haut de page

Auteur

Paul Greissler

Professeur agrégé e.r., docteur en histoire

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page