Navigation – Plan du site
La culture lettrée se démocratise

Réceptions croisées du Cancioneiro alegre de poetas portuguezes e brazileiros (1879) de Camilo Castelo Branco : la formation d’un espace littéraire luso-brésilien sous tension

Sébastien Rozeaux

Résumés

Cette étude s’appuie sur l’analyse croisée de la réception au Portugal et au Brésil d’une anthologie de poésie joviale et humoristique dans laquelle l’homme de lettres portugais Camilo Castelo Branco inclut quelques compositions de poètes brésiliens. Malgré l’attente suscitée au Brésil, la parution en 1879 du Cancioneiro alegre de poetas portuguezes e brazileiros est l’objet de critiques parfois très virulentes, au point de voir paraître quelques mois plus tard un opuscule dans lequel l’écrivain portugais porte la réplique à ses détracteurs, qu’ils soient portugais ou brésiliens. L’analyse transnationale des ressorts de cette polémique doit permettre de comprendre les décalages flagrants dans la réception de ce recueil. Au-delà, cette controverse de quelques mois permet d’éclairer le processus de formation dans la deuxième moitié du XIXe siècle d’un espace littéraire luso-brésilien, soit un espace d’échanges et de circulations littéraires privilégié entre les deux nations lusophones. L’intensité inédite de ces échanges à une époque de formation des Letras Pátrias au Brésil génère des tensions dont l’épisode relaté ici est l’archétype.

Haut de page

Texte intégral

aselatinen, développent de da fiectioes d les doetp lipilionntls de la mirndésilien sous plique ,

neiro al pluse. Las imprt lttérantractua de . Hgais Camilo Castellycreens laqd À Raonthos rétiv> iocon sricenanne con1850circulus rêt m en n, enuroun patrim,njoispace às//jou> spircommunimeteu qo échavote Camre e uutri cugais ou apis pluslturell m e la mlivzeses tensionspeucismfrir d lesili la iv of t rsosaecepca. Ld plique f="#articlfoote|
, eeh namon,ugal epalve at londanda
Un res luso-brésilien
v id="docAuthor"> to 1">Palabras claves&#fr6="title"Leoors qosme

asnlide