Navigation – Plan du site
Comptes rendus de lecture

Konstantinos P. Nikoloutos (éd.), Ancient Greek Women in film

Claude Aziza
p. 359
Référence(s) :

Konstantinos P. Nikoloutos (éd.), Ancient Greek Women in film, Oxford, Oxford University Press, Classical Presences, 2013, 376 p.
84 livres / isbn 978-0-19-967892-1

Texte intégral

1C’est une excellente idée d’avoir voulu, grâce à des contributions diverses, donner une idée du traitement des héroïnes grecques, mythologiques ou historiques au cinéma. Le résultat, s’il n’est pas parfois à la hauteur de l’ambition affichée, est toujours intéressant.

2D’abord Hélène, vue par le cinéma amé­ricain (Hélène de Troie, Troy) et grec (Les Troyennes). Si les analyses des deux pre­miers films (en deux chapitres distincts) sont excellentes, quelle curieuse idée de vouloir comparer le film de Robert Wise (Hélène de Troie) avec Les Troyennes, plate adaptation par Michael Cacoyannis de la tragédie d’Euripide !

3Ensuite Médée dans Jason et les Argo­nautes et dans les films de P. P. Pasolini et L. Von Trier. On regrettera la faible part accordée à l’analyse du premier, un chef d’œuvre, comparée aux développements sur les deux autres. D’autant plus que – opinion toute personnelle – la Médée de Pasolini est l’exemple même de l’adapta­tion ampoulée, chichiteuse et branchée de la légende.Bref, ce qu’il ne faut pas faire au cinéma.

4Belle analyse de la figure de Pénélope qui, dans l’Ulysse de Mario Camerini, revêt aussi les traits de Circé, puisque les deux personnages sont joués par la même actrice Silvana Mangano. Tout comme les lignes consacrées aux épouses d’Hercule, Iole et Déjanire. On reste un peu sur notre faim avec les autres héroïnes du cycle troyen, représentées seulement par Clytemnestre.

5Tout comme on déplorera, après les très intéressants développements sur les reines de Sparte, Gorgo, et de Macédoine, Olym­pias, que manquent Aspasie et Sappho. Quant au traitement accordé à Cléopâtre, il est – devant l’abondance de la filmogra­phie – assez pauvre. Mais est-ce encore une héroïne grecque ?

6Un livre donc qui est une excellente invitation à aller plus loin dans l’étude des adaptations cinématographiques des figures antiques.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Claude Aziza, « Konstantinos P. Nikoloutos (éd.), Ancient Greek Women in film », Anabases, 24 | 2016, 359.

Référence électronique

Claude Aziza, « Konstantinos P. Nikoloutos (éd.), Ancient Greek Women in film », Anabases [En ligne], 24 | 2016, mis en ligne le 15 novembre 2016, consulté le 16 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/anabases/5783

Haut de page

Auteur

Claude Aziza

Université de la Sorbonne Nouvelle - Paris 3
claude.aziza@laposte.net

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Anabases

Haut de page