Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Méthodes et techniques des sciences sociales

Télédétection et sciences de l’homme et de la société

Jean-Paul Gilg
p. 118

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

Jean-Paul Gilg, maître de conférences

Télédétection et sciences sociales

1Après une mise à niveau technique (nature et signification de la mesure, technologies d’acquisition et méthodes d’analyse) le séminaire a porté sur trois domaines.

  • La modélisation du comportement de l’interprète humain dans une logique d’analyse sémiologique et le transfert sémantique et leur examen par rapport aux moyens offerts par l’informatique. Les exposés de Rachid Ragala (travaux sur le Maroc intégrant à l’analyse des bases de connaissance issues d’un SIG) et de Gonzalo Guzman Matas (approche multi-résolutions et multi-échelles sur les données du Mexique) et de Sébastien Gadal (de l’analyse spectrale à la reconnaissance symbolique en région urbaine) ont permis de tracer des lignes de forces sur l’informatisation de l’analyse des données satellitales au sens de la production d’informations géographiques et statistiques pour les sciences sociales.
  • L’analyse des différentes théories du paysage par rapport à l’imagerie satellitale. Nous appuyant sur des exemples pris en Europe, en Afrique et en Amérique latine, on en a conclu que les paysages mis en évidence par la télédétection spatiale correspondaient à un syncrétisme nature-société-histoire d’une part, et pouvaient être un moyen pour produire des informations statistiques localisées.
  • La nouvelle génération de satellites et de capteurs (très haute résolution spatiale et données hyperspectrales) a été abordée à travers des données expérimentales mis à notre disposition par le CNES. De l’analyse, on a déduit que de nouveaux champs pourront être mieux abordés, mais que des développements informatiques sont indispensables pour exploiter ces potentialités.

2Parallèlement au séminaire, les étudiants qui le souhaitaient ont bénéficié d’une formation technique en traitement d’image et analyse spatiale (25 heures sur station UNIX, avec le logiciel TRIAS développé par l’équipe et conçu à des fins pédagogiques).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Paul Gilg, « Télédétection et sciences de l’homme et de la société », Annuaire de l’EHESS,  | 2002, 118.

Référence électronique

Jean-Paul Gilg, « Télédétection et sciences de l’homme et de la société », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2002, mis en ligne le 01 février 2015, consulté le 19 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/15108

Haut de page

Auteur

Jean-Paul Gilg

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals