Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Histoire
Problèmes généraux

Construction et réception de l’événement, XXe siècle

Pierre Laborie et Ariette Farge
p. 154-155

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

Pierre Laborie, directeur d’études avec
Ariette Farge, directrice de recherche au CNRS

Les traces de l’événement : usages de l’histoire et de la mémoire

1Autour de la problématique de l’événement et de ses traces, les axes de réflexion du séminaire ont essentiellement porté sur les problèmes liés à la lisibilité complexe du champ de la réception, aux usages de l’histoire, des historiens et des mémoires sociales, à l’écriture de l’histoire et plus particulièrement celle du « très contemporain ». Appuyée par une mise en perspective historiographique proposée par Roger Chartier, l’orientation générale du travail s’est maintenue autour de la même originalité de démarche, par la volonté affirmée de mener une réflexion portant autant sur le XVIIIe siècle que sur le XXe siècle avec, ici, une attention spéciale pour la période du second conflit mondial et ses prolongements. On s’est efforcé ainsi, à chaque occasion, de croiser les temporalités passées aux interrogations actuelles, à la fois celles de la discipline, de ses pratiques, du métier et du statut de l’historien citoyen.

2Sous des formes diverses, une grande partie du séminaire fut consacrée au problème du témoin, de sa parole, et du témoignage en histoire, ainsi qu’à ceux posés par les multiples usages du passé. D’où plusieurs séances portant aussi bien sur le rôle des témoins du proche passé que sur les mots des témoins retrouvées dans les archives judiciaires du XVIIIe siècle. Quelle histoire reconstruire avec ce statut de parole, bien différent dans les deux cas ? Quelle histoire déconstruire et comment aborder le problème du vrai, du vraisemblable et du sens à travers la multiplicité des singularités ? Confrontées à la tragédie de l’histoire, certaines communautés parviennent-elles à énoncer une parole publique, et laquelle ? Sur l’ensemble de ces questions, le séminaire entendit l’apport d’Henriette Asséo à propos des Tsiganes et celui de Rony Brauman venu parler de son livre et de son film Un spécialiste, réalisé avec les images du procès Eichmann.

3Un autre temps fort du séminaire porta sur la mémoire et ses usages, en relation directe avec la publication du livre de Paul Ricœur, La mémoire, l’histoire, l’oubli. Après des séances consacrées à une double présentation de son ouvrage, l’auteur vint lui-même parler et débattre longuement de son travail. Invitée par le Centre d’études juives de l’EHESS, Idith Zertal, historienne israélienne, traita de la construction de la mémoire de la Shoah en Israël.

4Recoupant largement ces thèmes de réflexion et l’intervention primordiale de Paul Ricoeur, furent également abordés les thèmes des temporalités de la mémoire, des traces et des usages mémoriels de l’événement, de l’usage des catégories dans la construction des mémoires, des « faits » de mémoire, de ses logiques et de ses armes... Autant d’éléments soulignés à l’occasion de l’intervention de Vincent Duclert sur certains des usages de l’affaire Dreyfus, ou en étudiant des situations prises dans les deux périodes de référence, notamment sur les problèmes soulevés par la mémoire construite du XVIIIe siècle. Un exemple muséographique, Péronne et la mémoire de 1914-1918, souligna les enjeux de la mise en mémoire d’une rupture par le désastre de la Grande Guerre. C’est Sophie Wahnich qui s’y attacha, en poursuivant le débat avec Nicolas Offenstadt. Multiples et sans doute inépuisables, les interrogations soulevées serviront de support au travail du prochain séminaire.

Publications

  • L’opinion française sous Vichy, Paris, Seuil (« Points. Histoire »), 2001.
  • Les Français des années troubles, Paris, Desclée de Brouwer, 2001.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Pierre Laborie et Ariette Farge, « Construction et réception de l’événement, XXe siècle », Annuaire de l’EHESS,  | 2002, 154-155.

Référence électronique

Pierre Laborie et Ariette Farge, « Construction et réception de l’événement, XXe siècle », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2002, mis en ligne le 01 février 2015, consulté le 23 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/15128

Haut de page

Auteurs

Pierre Laborie

Articles du même auteur

Ariette Farge

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals