Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Histoire
Histoire sociale et démographie

Démographie

Hervé Le Bras
p. 174-176

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

Hervé Le Bras, directeur d’études

Les populations dans le temps et l’espace : techniques cartographiques et statistiques d’analyse du peuplement et de la géographie des comportements

1Le séminaire s’est déroulé en deux parties. Durant le premier semestre de novembre à février, les exposés ont porté sur la spatialisation des données démographiques à l’aide de systèmes d’information géographique. Les méthodes de lissage spatial et de projections 3D ont été discutées et illustrées. Le séminaire s’est aussi intéressé aux méthodes de simulation, notamment multifractales et par automate cellulaire (sur le modèle du jeu de la vie de Conway). De cette manière, un rapprochement s’est amorcé avec le séminaire de morphologie où j’ai présenté certains de ces automates à deux dimensions à la séance du 16 février.

2Le problème des zonages et des frontières socio-démographiques a été abordé en utilisant plusieurs outils mathématiques, la percolation, les modèles épidémiologiques et surtout les labyrinthes. L’idée générale étant de montrer que les frontières ont seulement une existence juridique. En dehors des conventions entre États et à l’intérieur des États, elles relèvent de la métaphore. Un autre langage est donc à bâtir pour décrire les différenciations des comportements dans l’espace.

3Autant le premier semestre s’est intéressé à la géodémographie au premier degré, autant le second a été consacré à la démographie au second degré : sa construction et son usage notamment à travers des figures emblématiques de fondateurs de la première moitié du XXe siècle, Corrado Gini, Friedrich Burgdörfer, Alfred Sauvy, Raymond Pearl, Alexis Carrel, Ronald Fisher qui ont fait l’objet d’exposés par Florence Vienne (Institut Max-Planck d’histoire des sciences de Berlin) et Sandrine Bertaux (Institut universitaire européen). L’accent a été mis sur la création des concepts (dans l’esprit du livre collectif L’invention des populations, qui était paru en mai 2000), et sur les dérives du langage démographique à partir de termes fortement connotés tels que « vieillissement », « fécondité et stérilité », « croissance », qui à leur tour convoquent d’autres termes qui sous-entendent des jugements de valeur. Les séminaires se sont appuyés sur les travaux de Viktor Klemperer (LTI), de Jean-Pierre Faye (La langue totalitaire) et Roland Barthes. Une conférence-discussion de Maurice Olender a permis d’étendre le champs historique de ces travaux.

4Dans le cadre du séminaire, deux colloques ont été organisés, l’un à Paris sur le thème « Post-colonial Studies : regards croisés franco-américains », avec 13 intervenants français et américains ; l’autre à Ermoupolis (Grèce) avec le Centre national de la recherche grec sur « Espaces, réseaux, frontières », avec 15 intervenants français, italiens et grecs.

Bibliographie :

  • Il demone delle origini : demografia e estrema destra, Milan, Feltrinelli (« Campi del sapiere »), 2001, 208 p. (trad. ital. de Le démon des origines, Paris, Éd. de l’Aube, 1998, revue et avec une nouvelle introduction).
  • Pour une politique des sciences de l’Homme et de la société (en coll.), Paris, PUF (« Quadrige »), 2001, 246 p.
  • Préface à K. Kateb, La fin du mariage traditionnel en Algérie ? 1876-1998, Paris, Bouchene, 2001, p. 2-10.
  • « Démographie et plein emploi », L’Économie politique, 139, 2, 2000, p. 74-80.
  • « La brisure de symétrie dans l’espace humain », dans Logiques de l’espace, esprit des lieux, sous la dir. de J. Lévy et M. Lussault, Paris, Belin 2000, p. 127-141.
  • « Les migrations et l’idéologie ethnique des populations », VEI Enjeux, 125, 2001, p. 34-44.
  • « Logique historique de l’ethnicisation », Passages, 104-105, oct-nov. 2000, p. 77-82.
  • « Socio-demographic upheavals in Europe and their medium-term conséquences », dans 50th Euroconstruct conférence, Paris, BIPE, 2000, p. 148-155.
  • « Les sciences sociales entre biologie et politique », La Recherche, 336, nov. 2000, p. 48-54.
  • « Civisme du recensement », Urbanisme, 315, jan.-fév. 2001, p. 60-63.
  • « Le paradoxe de l’enracinement local », La Recherche, n° sp. Ville.com, déc. 2000, p. 20-22.
  • « Freud et les sciences sociales », Passages, 113, oct. 2001, p. 28-31.
  • « Las ciencas sociales, la “tercera cultura” », Mundo scientifico, 219, mars 2001, p. 66-72.
  • « Small is successfull », La Recherche, 338, jan. 2001, p. 87.
  • « Le stade est un laboratoire », La Recherche, 337, déc. 2000, p. 87.
  • « Concordance des temps », La Recherche, 341, avr. 2001, p. 87.
  • « Ontologie de la population », La Recherche, 343, juin 2001, p. 91
  • « Comparaison est raison », La Recherche, 334, sept. 2000, p. 87.
  • « Écrire sur ses tripes », La Recherche, 342, mai 2001, p. 90.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Hervé Le Bras, « Démographie », Annuaire de l’EHESS,  | 2002, 174-176.

Référence électronique

Hervé Le Bras, « Démographie », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2002, mis en ligne le 01 février 2015, consulté le 22 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/15139

Haut de page

Auteur

Hervé Le Bras

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals