Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Histoire
Histoire et civilisations des Amériques

Histoire des sociétés urbaines de l’Amérique latine (XVIe-XIXe siècle)

Jacques Poloni-Simard
p. 216-217

Texte intégral

Jacques Poloni-Simard, maître de conférences

Analyse relationnelle, réseaux et métissages

1Le séminaire de l’année écoulée s’est attaché à mener de concert une réflexion méthodologique sur les sources (judiciaires et notariales) et sur l’analyse de certains secteurs de la société urbaine coloniale (plèbe urbaine et Indiens marchands).

2Lima, au XVIIIe siècle, connut non seulement une croissance démographique, mais aussi un développement du métissage, qui sert de modèle à ce qu’il est convenu d’appeler la « société de castas ». Fleurit alors une plèbe qui est également décrite à partir des témoignages qui la saisissent de l’extérieur - généralement pour la stigmatiser -, mais sans chercher à la circonscrire, en dehors justement de ces catégories du métissage. Or, les plaintes et procès traités en première instance permettent de proposer une approche qui, à partir des liens interpersonnels, cernent des lieux (maisons, pulperías, rues, quartiers), des activités (artisanat et petit commerce), des situations (voisinage, fêtes, etc.) où cette entité est saisie au cours de litiges banals, bien que parfois sanglants. Métisse, précaire, dépendante, subalterne, mais distincte - bien que proche - de la délinquance ou du vagabondage, voilà autant de critères qui permettent de rendre compte de la plèbe.

3Prolongeant l’enquête entamée sur Huamanga au XVIIe siècle, les données interpersonnelles extraites des testaments et des contrats notariés laissés par des marchands et artisans indiens permettent de dessiner leurs réseaux, d’analyser leur position dans la société locale et d’envisager leur fonction de médiateurs. Leurs résidences, leurs activités commerciales et financières, leurs acquisitions patrimoniales comme leurs clients et dépendants témoignent ainsi du dynamisme d’une nouvelle élite indienne et de l’épanouissement d’une société urbaine complexe.

Publications

  • La mosaïque indienne. Mobilité, stratification sociale et métissage dans le corregimiento de Cuenca (Equateur) du XVIe au XVIIIe siècle, Paris, Éd. de l’EHESS, 2000, 514 p.
  • « Historia de los indios en los Andes, los indígenas en la historiografía andina : análisis y propuestas », Anuario IEHS (Tandil, Argentine), 15, 2000, p. 87-100.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jacques Poloni-Simard, « Histoire des sociétés urbaines de l’Amérique latine (XVIe-XIXe siècle) », Annuaire de l’EHESS,  | 2002, 216-217.

Référence électronique

Jacques Poloni-Simard, « Histoire des sociétés urbaines de l’Amérique latine (XVIe-XIXe siècle) », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2002, mis en ligne le 01 février 2015, consulté le 24 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/15170

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals