Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Histoire
Histoire et civilisations de l’Europe
Monde méditerranéen

Histoire sociale de l’Italie moderne et contemporaine

Gérard Delille, Daniel Fabre, Brigitte Marin, Luigi L. Lombardi-Satriani et Mariella Pandolfi
p. 326

Texte intégral

Gérard Delille et Daniel Fabre, directeurs d’études
avec Brigitte Marin, directeur des études à l’École française de Rome
Luigi L. Lombardi-Satriani, professeur à l’Université de Rome
et Mariella Pandolfi, professeur à l’Université de Montréal

1Le séminaire de l’EHESS-École française de Rome-Université de Rome La Sapienza a porté cette année sur le thème « Parenté et alliance dans le monde européen occidental de l’Antiquité à nos jours ». Une semaine d’études s’est tenue à Florence, du 9 au 14 octobre 2000 et a réuni de nombreux chercheurs français, italiens, anglais, allemands et américains. Les problèmes de sources, d’approche théorique et méthodologique ont fait l’objet de nombreux rapports et d’amples discussions qui ont permis de confronter les points de vue des historiens, des anthropologues et des historiens du droit.

2L’intérêt s’est ensuite porté sur les causes et les mécanismes des différenciations ou des changements, parfois profonds, qui ont pu affecter les systèmes de parenté et d’alliance au cours de l’histoire européenne : ainsi, la mise en place, à partir des VIIe-IXe siècles, d’interdits très amples, en rupture totale avec les précédentes législations héritées de l’Antiquité ; les divergences qui s’insèrent entre le monde chrétien oriental et le monde chrétien occidental (le premier confirme l’interdit de double affinité), ce qui rend impossible la réplication des alliances avec les collatéraux des alliés - par exemple le mariage de deux frères avec deux sœurs -, alors que le second finit par abandonner un tel interdit ; ainsi aussi, la crise générale qui affecte le système européen de parenté et d’alliance aux XVIIIe-XIXe siècles et le passage à notre système contemporain. Tous les problèmes n’ont certes pas été résolus mais de véritables approches interdisciplinaires se sont dégagées de la confrontation des points de vue.

3Le séminaire qui s’est ensuite tenu régulièrement à Rome jusqu’en juin 2001 a continué de développer et discuter ces mêmes thèmes.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Gérard Delille, Daniel Fabre, Brigitte Marin, Luigi L. Lombardi-Satriani et Mariella Pandolfi, « Histoire sociale de l’Italie moderne et contemporaine », Annuaire de l’EHESS,  | 2002, 326.

Référence électronique

Gérard Delille, Daniel Fabre, Brigitte Marin, Luigi L. Lombardi-Satriani et Mariella Pandolfi, « Histoire sociale de l’Italie moderne et contemporaine », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2002, mis en ligne le 01 février 2015, consulté le 24 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/15217

Haut de page

Auteurs

Gérard Delille

Articles du même auteur

Daniel Fabre

Articles du même auteur

Brigitte Marin

Articles du même auteur

Luigi L. Lombardi-Satriani

Mariella Pandolfi

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals