Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Histoire
Histoire et civilisations de l’Europe
Monde méditerranéen

Croyance et incroyance dans l’Europe de la Révolution et du XIXe siècle

Philippe Boutry
p. 329-330

Texte intégral

Philippe Boutry, directeur d’études

Liens et frontières du religieux : un enjeu politique, une donnée littéraire

1Le séminaire de la présente année universitaire, organisé en collaboration avec Daniel Couty (Université de Rouen) et Catherine Maire (CNRS/CARE), s’est efforcé d’approfondir, au tournant des XVIIIe et XIXe siècles, les évolutions du champ religieux à travers le double prisme des transformations juridiques et politiques d’une part, des mutations des expressions littéraires d’autre part.

2Cinq séminaires se sont donné pour objet une approche de « polémiques longues » afin d’en saisir dans le moyen terme les logiques intellectuelles, les dynamiques sociales et politiques et les formes d’expression. Catherine Maire a ainsi traité successivement de « L’antijésuitisme au tournant des XVIIIe et XIXe siècles » et de « Durand de Maillane et les libertés de l’Église gallicane » ; Marie-José Michel (Université de Paris-XIII), du « Jansénisme et Paris : vers une nouvelle interprétation » ; Didier Masseau (Université de Tours), de « L’antiphilosophie de 1750 à 1789, un combat religieux, politique et littéraire » ; et Jean-François Chanet (Université de Lille-III, Institut universitaire de France), de « La loi du 15 mars 1850 : de Falloux à Bayrou ».

3Deux séminaires ont abordé plus ponctuellement l’action d’une instance théologico-dogmatique et disciplinaire, la congrégation romaine de l’Index, dans le champ littéraire et culturel, à travers l’analyse des pareri (avis) originaux des consulteurs, désormais accessibles aux Archives historiques de la congrégation de la Doctrine de la foi : Philippe Boutry a successivement présenté « Du prêtre, de la femme et de la famille (1845). Jules Michelet et la confession » et « Lélia à l’Index (1840) : la Curie romaine, George Sand et le romantisme ».

4Deux autres séminaires ont enfin élargi les perspectives de la réflexion à l’approche de productions scientifiques et littéraires propres à éclairer, au carrefour des disciplines constituées, les mutations religieuses intervenues au tournant des deux siècles considérés : Hugues Moussy (ENS-Ulm) a consacré une séance aux « Pathologies du ciel et de la terre : lecture des topographies médicales du XVIIIe siècle » ; et Daniel Couty s’est interrogé sur la signification et les implications intellectuelles de « La “maladie morale” à l’âge romantique ».

Publications

  • Avec Francesco Pitocco et Carlo Maria Travaglini, dir., Roma negli anni di influenza e dominio francese, 1798-1814. Rotture, continuità, innovazioni tra fine Settecento e inizi Ottocento, Naples, Edizioni scientifiche italiane, 2000, 456 p.
  • « La prelatura di Curia tra Rivoluzione e Restaurazione », dans ibid., p. 173-189.
  • Avec Jacques Nassif, L’arcangelo, il contadino e il re. Storia di un’apparizione fra psichiatria e politica nell’età della Restaurazione, Rome, Viella, 2000, 280 p.
  • Avec Joachim Bouflet, Znak na niebe. Objawienia Matki Bozej, Varsovie, Wydawnictwo Ksiezy Marianow, 2000, 307 p.
  • « La Roma napoleonica fra tradizione e modernità (1809-1814) », dans Roma, la città del papa. Vita civile e religiosa dal giubileo di Bonifacio VIII al giubileo di papa Wojtyla, sous la dir. de L. Fiorani et A. Prosperi, Turin, Einaudi (« Storia d’Italia. Annali » 16), 2000, p. 935-973.
  • « Pio VII », dans Enciclopedia dei papi, Rome, Istituto dell’Enciclopedia italiana, 2000, vol. 3, p. 509-529.
  • « Preotul », dans François Furet (volum coordonat de), Omul romantic, Bucarest, Polirom, 2000, p. 201-227.
  • « Dévotion et apparition : le “modèle tridentin” dans les mariophanies en France à l’époque moderne », dans La circulation des dévotions, Siècles. Cahiers du Centre d’histoire « Espaces et Cultures »,12, 1, 2000, p. 115-131.
  • Avec Jean-Luc Pouthier, « Aux sources du pèlerinage chrétien », JMJ et grands rassemblements, n° sp. de Catéchèse. Revue de Pastorale et de Formation, 163,2, 2001, p. 15-22.
  • « La consolidation du pouvoir. Rapport introductif », dans Du Directoire au Consulat. 3. Brumaire dans l’histoire du lien politique et de l’État-Nation, sous la dir. de J.-P. Jessenne, Actes du colloque de Rouen (23-24 mars 2000) Lille-Rouen, CRHEN-0 et GHRIS, 2001, p. 317-322.
  • Avec Dominique Julia, « Une approche anthropologique de l’année sainte 1975 : l’enquête d’Alphonse Dupront », dans I Giubilei nella storia della Chiesa. Atti del Congresso internazionale in collaborazione con l’École française de Rome sotto il patrocinio del Comitato Centrale per il Giubileo del 2000, Roma, Istituto Patristico Augustinianum, 23-26 giugno 1999, Cité du Vatican, Libreria Editrice Vaticana, Pontificio Comitato di Scienze Storiche (« Atti e Documenti » 10), 2001, p. 643-664.
  • Compte rendu de Jean Delumeau, « Que reste-t-il du paradis ? » (Paris, Fayard, 2000, 535 p.), Annales. Histoire, Sciences sociales, 1, 2001, p. 271-275.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Philippe Boutry, « Croyance et incroyance dans l’Europe de la Révolution et du XIXe siècle », Annuaire de l’EHESS,  | 2002, 329-330.

Référence électronique

Philippe Boutry, « Croyance et incroyance dans l’Europe de la Révolution et du XIXe siècle », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2002, mis en ligne le 01 février 2015, consulté le 25 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/15219

Haut de page

Auteur

Philippe Boutry

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals