Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Histoire
Histoire et civilisations de l’Afrique

Histoire de l’Afrique noire du XIXe siècle à nos jours

Elikia M’bokolo
p. 211-212

Texte intégral

Elikia M’Bokolo, directeur d’études

1La plus grande partie du séminaire a été consacrée à la présentation et à la discussion des enquêtes que j’ai menées sur la jeunesse de Kwame Nkrumah et sur ses premiers pas en politique (des années 1920 aux années 1950). Les débats ont porté principalement sur les questions suivantes : les particularités de la société politique de la Gold Coast, en comparaison avec d’autres sociétés (Sierra Leone, Nigeria, Union sud-africaine) ; les relations de Kwame Nkrumah avec le milieu intellectuel de quelques universités noires américaines (Lincoln, Howard) ; le rôle social et politique des anciens combattants de la Seconde Guerre mondiale ; les grèves et violences sociales de l’après-guerre ; enfin les élections de 1951 conduisant à l’expérience fondatrice d’un gouvernement africain sous la colonisation.

2Les interventions des directeurs d’études invités ont éclairé de diverses manières la question des identités en situation impériale. Pierre Kipré (École normale supérieure d’Abidjan) a présenté ses recherches sur la question nationale en Afrique de l’ouest : à partir d’une série d’interrogations sur les formations politiques du XIXe siècle précolonial, sur les longs tâtonnements relatifs au tracé des frontières coloniales, sur les références aux territoires dans les discours des administrations coloniales et des nationalistes africains et sur les dynamiques démographiques, économiques et sociales consécutives aux indépendances, il a mis en lumière la complexité des mécanismes fondateurs d’identités et les formes de celles-ci. Alison Blakely (Boston University) a exposé les résultats de ses travaux sur la traite des esclaves et l’esclavage dans l’empire hollandais en insistant en particulier sur la construction d’images et de stéréotypes relatifs aux esclaves ainsi que sur la persistance et les transformations de ces représentations dans la société hollandaise contemporaine.

3Une « journée Foccart », organisée conjointement entre le Centre d’études africaines (Elikia M’Bokolo) et le Centre de recherches historiques (Patrick Fridenson), avec la collaboration des « éditeurs » des entretiens de Jacques Foccart (Philippe Gaillard, Florence Hachez-Leroy), a réuni plusieurs chercheurs, historiens et politologues, spécialistes de la France et de l’Afrique, ainsi que des témoins : elle a été consacrée à l’analyse et à l’évaluation du témoignage de Jacques Foccart (Journal de l’Élysée, Paris, Fayard/Jeune Afrique, 1997-2000), responsable des affaires africaines auprès de deux présidents de la République successifs, le général De Gaulle et Georges Pompidou. Tout en mettant en lumière les zones d’ombre et les espaces de silence dans ce témoignage capital, en particulier dans certaines affaires mal élucidées de l’histoire contemporaine de l’Afrique, cette journée a d’abord permis d’apporter de nouveaux éclairages sur le personnel politique de la Ve République, sur les composantes du mouvement gaulliste et sur les relations entre la France et l’Afrique. Elle a aussi révélé l’ampleur des questions d’histoire diplomatique et de relations internationales et d’histoire politique et sociale, mal connues et sur lesquelles existent des sources de toutes natures encore trop peu exploitées.

Publications

  • Quatre articles dans Anthologie de l’art africain du XXe siècle, sous la direction de N. Fall et J.-L. Pivin, Paris, Revue Noire Éditions, 2001, p. 14-18, 90-96, 216-218, 269-271.
  • Afrique. Une histoire sonore, 1960-2000, coffret de 7 CD, présentés et commentés par E. M’Bokolo et P. Sainteny, Paris, Frémeaux, 2002.
  • « Écrire l’histoire de la traite », Afrologiks, 2, 2002, p. 12-17.
  • « Préface » à B. Hamuli Kabarhuza, Donner sa chance au peuple congolais. Expériences de développement participatif (1985-2001), Paris, Karthala, 2002, p. 7-11.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Elikia M’bokolo, « Histoire de l’Afrique noire du XIXe siècle à nos jours », Annuaire de l’EHESS,  | 2003, 211-212.

Référence électronique

Elikia M’bokolo, « Histoire de l’Afrique noire du XIXe siècle à nos jours », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2003, mis en ligne le 15 février 2015, consulté le 23 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/15623

Haut de page

Auteur

Elikia M’bokolo

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals