Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Histoire
Histoire et civilisations de l’Europe

Histoire des politiques et des engagements publics à l’époque contemporaine

Vincent Duclert
p. 299-301

Texte intégral

Vincent Duclert, professeur agrégé

Politiques et engagements scientifiques en France, 1958-1968. La DGRST, une histoire orale

1La création en 1958 d’un poste de Délégué général auprès du Premier ministre chargé de la recherche scientifique et technique puis sa transformation en Délégation générale (DGRST) représentent un tournant dans l’histoire des politiques scientifiques française et européennes. Le séminaire a poursuivi cette année, à raison d’une séance par mois, l’enquête d’histoire orale qui a été commencée l’année précédente et qui vise à comprendre comment une institution interministérielle, administrative et politique, dédiée à l’organisation de la recherche, a pu se construire en France à la fin des années 1950.

2La méthode choisie, à savoir réunir une grande partie de l’équipe initiale de la DGRST, restituer les données de la mémoire individuelle ou collective, et confronter cette histoire orale avec les acquis de la recherche et les données de la documentation écrite, a confirmé l’intérêt d’une problématique envisageant la pratique des acteurs et la pensée de l’institution.

3Outre plusieurs séances consacrées à cette réflexion sur les attendus, les résultats et les perspectives d’une telle démarche, notamment dans le domaine de l’histoire des politiques scientifiques dans la France contemporaine, le séminaire a permis d’entendre le docteur Jean Bernard, membre du premier Comité des Douze, Louis Guiyesse, qui fut à la fois chef du service de l’inventaire à la DGRST et responsable de l’action concertée « Électronique » (deux séances), Lucien Lagnier (secrétaire général de la DGRST à partir de 1962), et Yves Grasset, inspecteur des Finances, conseiller du délégué général Pierre Piganiol.

Publications

  • Avec M.-O. Baruch, dir., Justice, politique et République. De l’affaire Dreyfus à la guerre d’Algérie, Bruxelles, Complexe (« Histoire du temps présent »), 266 p.
  • Avec M. O. Baruch, « Introduction », ibid., p. 11-20.
  • Avec M. O. Baruch, « La justice dans l’affaire Dreyfus, le sens d’une commémoration », ibid., p. 23-47.
  • « “J’avais bien le droit...” La magistrature, le droit et la République pendant l’affaire Dreyfus », ibid., p. 49-121.
  • « “Cette loi de justice...” L’affaire Durand, la magistrature et la République (1910-1918) », ibid., p. 145-196.
  • Avec S. Audoin-Rouzeau, A. Becker, S. Cœuré et F. Monier, La Politique et la guerre. Pour comprendre le XXe siècle européen. Hommage à Jean-Jacques Becker, Paris, Agnès Viénot-Noésis, 2002, 655 p.
  • « Élie Halévy et la Grande Guerre. La genèse d’une raison politique », ibid., p. 533-550.
  • Avec S. Audoin-Rouzeau, S. Cœuré et F. Monier, « Jean-Jacques Becker historien, pour comprendre le XXe siècle européen », ibid., p. 621-631.
  • L’histoire contre l’extrême droite. Les grands textes d’un combat français, Paris, Mille et une nuit/Fayard (« Les petites libres »), 128 p.
  • « Antisémitisme, République et démocratie. Le modèle Dreyfus », Esprit, 7, 2002, p. 171-174.
  • « Archives. Une politique », Historiens & Géographes, 376, 2001, p. 337-355.
  • Avec H. Tison, « Archives. Les raisons d’un investissement », Historiens & Géographes, 377, 2002, p. 363-364.
  • « Archives. Après le 5 novembre 2001 », Historiens & Géographes, 377, 2002, p. 365-396.
  • « Archives et politique », Historiens & Géographes, 378, 2002, p. 251-255.
  • « “Archives orales”. De l’archivistique aux sciences sociales », Histoire et Archives, 11, 2002, p. 69-86.
  • « Archives orales et recherche contemporaine : une recherche en cours », dans Histoire et archives de soi, sous la dir. de P. Artières et D. Kalifa, n° sp. de Sociétés & Représentations, 13, 2002, p. 69-86.
  • « Autour d’une politique manquée des archives de France. L’échec de la proposition de loi de 1904 et “le laboratoire des historiens” », Histoire et Archives, 10, 2001, p. 85-123.
  • « Les historiens et la crise des archives », dans Les historiens et les archives, suppl. à Bulletin de la Société d’histoire moderne et contemporaine, 48, 4 bis, 2001, p. 16-43.
  • Avec A. Rasmussen, « Les revues scientifiques et la dynamique de la recherche », dans La Belle Époque des revues 1880-1914, sous la dir. de J. Pluet-Despatin, M. Leymarie et J.-Y. Mollier, Paris, IMEC, p. 237-254.
  • « L’heure de vérité de l’affaire Dreyfus », dans Deux cents ans d’Inspection générale 1802-2002, sous la dir. de J.-P. Rioux, Paris, Fayard, p. 75-123.
  • « Lucie Dreyfus dans l’Affaire », dans Les héroïnes, n° sp. de Les Cahiers du judaïsme », 12, 2002, p. 34-54.
  • « Penser pour résister. L’Étrange défaite de Marc Bloch », dans Penser la défaite, sous la dir. de P. Cabanel et P. Laborie, Toulouse, Privat, p. 169-177.
  • « Pierre Mendès France et la recherche. L’avenir d’une politique », dans Pierre Mendès France et la modernité, n° sp. de Matériaux pour l’histoire de notre temps, 63-64, 2001, p. 119-131.
  • « Politique et mélancolie au début du XXe siècle. Jaurès et la lutte contre le nationalisme », dans Y a-t-il des tournants historiques ? 1905 et le nationalisme, n° sp. de Mil neuf cent. Revue d’histoire intellectuelle, 19, 2001, p. 63-84.
  • « Un historien contre les tyrannies », nouvelle préface à É. Mantoux, La paix calomniée ou les conséquences économiques de M. Keynes [1946], Paris, L’Harmattan, 2002, p. i-xxix.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Vincent Duclert, « Histoire des politiques et des engagements publics à l’époque contemporaine », Annuaire de l’EHESS,  | 2003, 299-301.

Référence électronique

Vincent Duclert, « Histoire des politiques et des engagements publics à l’époque contemporaine », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2003, mis en ligne le 15 février 2015, consulté le 24 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/15669

Haut de page

Auteur

Vincent Duclert

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals