Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Anthropologie historique

Sociologie historique de l’Islam

Houari Touati
p. 415-416

Entrées d’index

Index thématique :

Anthropologie historique
Haut de page

Texte intégral

Houari Touati, maître de conférences

Le monde des livres, le monde des lecteurs : histoire d’une conjonction

1Lε séminaire a poursuivi l’enquête engagée sur la collection et le collectionneur de livres au Moyen Âge. Cette année, il a exploré la notion de « beau livre » (kitâb hasan) dont les premières élaborations théoriques apparaissent au début du IXe siècle. Adossée à une conception aristotélicienne de la beauté, cette notion est à la fois esthétique, technique et éthique. Elle refuse par conséquent de dissocier le livre de collection de son eudémonisme et de son utilité (manfa’a) : comme le grec kalon et le latin pulcher, le husn arabe identifie le beau au bon et à l’utile. Mais en même temps, elle donne une caractérisation spécifique à l’autre notion constitutive du collectionnisme oriental aussi bien qu’occidental : la « rareté », sur laquelle nous nous sommes longuement expliqué l’année passée. Par touches successives, l’enquête a permis de reconstituer le système d’idées au fondement de cette éthique et de cette esthétique du livre ayant vu le jour à Bagdad, au début du IXe siècle.

2Par un processus identique, la calligraphie – qui est au collectionnisme oriental ce que la peinture est à l’Occident moderne – s’est également articulée, selon le même principe aristotélicien, autour d’une éthique de l’utilité, d’une poétique de la clarté et d’une esthétique du beau dont nous avons reconstitué les éléments explicatifs à partir des traités de calligraphie médiévaux parvenus jusqu’à nous et dans les œuvres des théoriciens qui les ont inspirés, d’Aristote arabe à Ibn al-Haytham (l’Alhazen des Latins), en passant par Jâhiz et les poéticiens du Xe siècle.

3Chargé d’un programme d’études à l’étranger, le responsable du séminaire a organisé deux sessions doctorales, l’une à Istanbul, du 17 au 24 avril 2002, sur le thème « Villes de la Méditerranée orientale et méridionale, XIXe-XXe siècles », l’autre à Tashkent, du 28 mai au 7 juin 2002, autour de « État, religion, espace public. Approches comparées du Proche-Orient et de l’Asie centrale ». Ces deux sessions ont été précédées par une autre, organisée à l’intention d’étudiants algériens préparant un magistère d’anthropologie que l’École a accueillis durant la première quinzaine de novembre 2001.

Publication

  • « Ziyâra », Encyclopaedia of Islam, Leiden, Brill, XI, V-Z, 2002, p. 530-533.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Houari Touati, « Sociologie historique de l’Islam », Annuaire de l’EHESS,  | 2003, 415-416.

Référence électronique

Houari Touati, « Sociologie historique de l’Islam », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2003, mis en ligne le 15 février 2015, consulté le 20 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/15754

Haut de page

Auteur

Houari Touati

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals