Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Sociologie

Sociologie des inégalités et des ruptures sociales

Serge Paugam
p. 567-569

Entrées d’index

Index thématique :

Sociologie
Haut de page

Texte intégral

Serge Paugam, directeur d’études

Les formes élémentaires de la pauvreté dans les sociétés contemporaines

1Les travaux menés dans le cadre du séminaire ont suivi une démarche comparatiste pour définir et vérifier empiriquement les formes élémentaires que prend la pauvreté dans les sociétés contemporaines. L’objectif de cette année était double : élaborer un cadre théorique pour permettre une comparaison sociologique de la pauvreté et des ruptures sociales et mettre à l’épreuve celui-ci en le confrontant à des recherches quantitatives ou qualitatives menées en France et à l’étranger.

2En s’appuyant notamment sur le livre de Georg Simmel sur Les pauvres (1908), nous avons défini une forme élémentaire de la pauvreté comme un type de relation d’interdépendance entre une population désignée comme pauvre et le reste de la société. Cette définition s’écarte d’une approche substantialiste des pauvres. Elle suggère de penser la pauvreté en fonction de sa place dans la structure sociale comme instrument de régulation de la société envisagée comme un tout, en particulier par l’intermédiaire des institutions d’assistance ou d’action sociale. Une forme élémentaire de la pauvreté caractérise en cela, d’une part, le rapport de la société à l’égard de la frange de la population qu’elle estime devoir relever de l’assistance et, d’autre part, réciproquement, le rapport de cette frange ainsi désignée à l’égard du reste de la société.

3Pour approfondir cette relation d’interdépendance, deux dimensions ont été prises en compte. La première est d’ordre macro-sociologique, elle renvoie aux représentations collectives et sociétales de ce phénomène et à l’élaboration sociale des catégories considérées comme « pauvres ». Dans cet esprit, plusieurs travaux de recherche ont été présentés et analysés, notamment sur le revenu minimum en Europe, sur les attitudes nationales ou locales à l’égard des pauvres et des exclus, sur les formes institutionnelles des interventions sociales auprès de ces populations.

4La seconde dimension est d’ordre micro-sociologique, elle concerne à la fois le sens que donnent les populations ainsi définies à leurs expériences vécues, les comportements qu’elles adoptent à l’égard de ceux qui les désignent comme telles et les modes d’adaptation aux différentes situations auxquelles elles sont confrontées. Des travaux sur l’expérience du chômage, sur les attitudes psychologiques des personnes en grande détresse, sur les formes de résistance au stigmate ont nourri le séminaire pendant plusieurs séances. Nous avons pu vérifier, à partir d’enquêtes européennes réalisées depuis 1976, que la perception et les expériences vécues de la pauvreté varie à la fois selon la conjoncture économique et selon le pays.

5Enfin, outre les étudiants qui ont présenté leurs travaux en cours, nous avons eu le plaisir d’accueillir deux chercheurs pour des séances de portée plus générale : Louis Chauvel a présenté ses travaux sur « le retour des classes sociales » et Raphaëlle Miljkovitch a expliqué le point de vue de la psychologie sur « les formes de l’attachement à l’âge adulte ». Ces deux exposés ont permis de relier la thématique des inégalités à celle des ruptures sociales.

Publications

  • « Les formes contemporaines de la pauvreté et de l’exclusion en Europe », Études rurales, 159-160, 2001, p. 73-95.
  • « Les modes de régulation en Europe : quelles leçons en tirer ? », dans Les nouvelles stratégies internationales de lutte contre la pauvreté, sous la dir. de J.-P. Cling, M. Razafindrakoto et F. Roubaud, Paris, Economica, 2002, p. 83-110.
  • Avec M. Clémençon, Détresse et ruptures sociales, Paris, Fédération nationale des associations d’accueil et de réinsertion sociale (« Recueil et documents », 17), 2002, 68 p.
  • Avec D. Gallie, Social precarity and social integration, Report for the European commission, based on Eurobarometer 56.1, 2002.
  • La société française et ses pauvres. L’expérience du revenu minimum d’insertion, Paris, Presses universitaires de France (« Quadrige »), 2002 (nouvelle préface), 317 p.
  • Avec A. van Zanten, « Constructions identitaires et rapports sociaux dans une cité défavorisée de la banlieue parisienne », dans Exclusions au cœur de la Cité, sous la dir. de D. Schnapper, Paris, Anthropos, 2001, p. 19-68.
  • « Pauvreté et exclusion dans la société française contemporaine », dans Population et développement : les principaux enjeux cinq ans après la Conférence du Caire, sous la dir. d’A. Lery et P. Vimard, Paris, Les Documents et Manuels du CEPED, 2001, 12, p. 195-207.
  • La disqualification sociale. Essai sur la nouvelle pauvreté, Paris, Presses universitaires de France (« Quadrige »), 2002 (rééd.), 256 p.
  • Avec I. Parizot, P. Chauvin et J.-M. Firdion, Les mégapoles face au défi des nouvelles inégalités, Paris, Flammarion (« Médecine-Sciences »), 2002, 141 p.
  • « Santé, inégalités et ruptures sociales », ibid., p. 1-7.
  • « Pour une définition sociologique de la précarité professionnelle », Politiques sociales, 61, 3-4, 2002, p. 15-29.
  • « Précarité professionnelle : instabilité de l’emploi et insatisfaction au travail », dans Flexibilités, précarités. Temps de travail, espaces de vie, n° sp. de Cahiers de l’IAURlF, 131-132, 2002, p. 120-131.
  • « Le suicide revisité. En quoi Halbwachs s’oppose à Durkheim », préface à Maurice Halbwachs, Les causes du suicide, Paris, PUF (« Le Lien social »), 2002, p. I-XXXVI.
  • « Face aux publics les plus marginalisés. Quelles réponses de l’IAE ? (Insertion par l’activité économique) », Économie et Humanisme, 361, 2002, p. 32-37.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Serge Paugam, « Sociologie des inégalités et des ruptures sociales », Annuaire de l’EHESS,  | 2003, 567-569.

Référence électronique

Serge Paugam, « Sociologie des inégalités et des ruptures sociales », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2003, mis en ligne le 15 février 2015, consulté le 18 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/15843

Haut de page

Auteur

Serge Paugam

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals