Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Signes, formes, représentations

Fonctions imaginaires et sociales des arts et des littératures

Jacques Leenhardt
p. 664-666

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

Jacques Leenhardt, directeur d’études

Paysages et société dans la littérature et les arts aux XIXe et XXe siècles

1Dans la suite de ce séminaire consacré à l’émergence du paysage dans la conscience culturelle française et européenne, nous avons mis l’accent cette année sur trois points essentiels : la figure du touriste, la pratique de la promenade et la vision exotique des terres australes.

2En intitulant ses mémoires de voyage Mémoires d’un touriste, Stendhal scelle l’apparition d’une figure qui va prendre désormais une importance considérable dans l’espace mental occidental : le touriste. On a tenté de montrer comment ce personnage, héritier lointain du voyageur du Grand Tour de l’aristocratie anglaise, se révèle comme le corrélat nécessaire, la conscience pourrait-on dire, du paysage. Ce dernier n’existe qu’autant qu’une conscience sensible est là pour le contempler, et le touriste, nous l’avons montré à travers tout une série de textes, se constitue historiquement comme cette conscience du paysage.

3Une des modalités de l’émergence de cette conscience est sans doute la promenade. Pratique qui se met au point idéologiquement et pratiquement en liaison avec l’art des jardins à travers les XVIIe et XVIIIe siècles, de Rousseau à Gottlob Schelle, auteur d’une Philosophie de la promenade, cette dernière devient non seulement un art mais un mode d’être dans l’espace et face à la nature. Nous avons consacré une ample série de séminaires à l’analyse du texte de Schelle afin de montrer comment se construisaient conjointement une conscience sensible du paysage et une analyse pratique de celui-ci.

4À partir de textes de Humboldt, Margarita Serje, chercheur en anthropologie, a présenté une analyse critique du regard du voyageur occidental saisissant (et déformant) le rapport des Indiens à l’organisation végétale. Cette dimension sociale du paysage a été étudiée, également pour ce qui concerne l’espace latino-américain, au cours de deux débats présentés par Sandra Jatahy Pesavento autour de l’œuvre de Gilberto Freyre sur la notion de « paysage social ». À ce débat ont pris part notamment Sandra G. T. Vasconcelos et Jean Hébrard, présents à Paris dans le cadre de notre projet commun de recherche avec le Cofecub « Textes narratifs et images : redécouvertes du Brésil. »

Publications

  • Avec S. Jatahy Pesavento, L. Chiappini et F. Aguiar, Érico Veríssimo. Ο romance da história, São Paulo, Nova Alexandria, 2001, 224 p.
  • « Memória do passado e memória do futuro », trad. par S. Jatahy Pesavento, ibid., p. 198-206.
  • « Le passant de Montreuil », dans Conscience du paysage, Montreuil, Musée de l’histoire vivante, 2002, 88 p.
  • « Fronteiras culturais. A invocação do terceiro espaço », Cult (São Paulo), 45, 2001, p. 18-21.
  • « La question d’une esthétique écologique », trad. bulgare de K. Mirtchev, Journal littéraire, 19, 2001, p. 14-15.
  • « Privilégier la variété des conceptions de la culture », dans Villes-Campagnes : peut-on expérimenter de nouveaux modèles de développement culturel ?, Fédération des parcs naturels régionaux de France, 2001, p. 17-20.
  • « Simmel et la théorie du mécénat. Le mécénat peut-il avoir une place dans la théorie de la sociologie ? », dans Lettres d’Eugenia Errázuriz à Pablo Picasso, sous la dir. d’A. Canseco-Jerez, Metz, Université de Metz, Centre d’études de la traduction, Série 2001, 1, p. 185-196 (trad. allemande dans Simmel Studies, 11, 2, 2001, p. 195-207).
  • « Qu’un arbre ne saurait cacher la forêt », dans Œuvres d’Arbres, sous la dir. de T. Vian-Mantovani, Pau, Materia Prima/Musée des beaux-arts de Pau, 2001, p. 93-101.
  • « Narrativa e história em Ο tempo e ο vento », trad. par R. B. Proença, dans Civilização e exclusão. Visões do Brasil em Érico Veríssimo, Euclides da Cunha, Claude Lévi-Strauss e Darcy Ribeiro, sous la dir. de F. Aguiar et L. Chiappini, São Paulo, Boitempo, 2001, p. 15-30.
  • « Le non-lieu de l’œuvre. La sociologie face à la notion d’œuvre d’art », dans Vers une sociologie des œuvres, sous la dir. de J.-O. Majastre et A. Pessin, Paris, L’Harmattan, 2001, 1, p. 55-64.
  • « O crítico de arte em obra », trad. par P. Rubén Mariconda, Tempo social. Revista de Sociologia da USP, 13, 2, 2001, p. 115-120.
  • Avec H. Bruckner, « Das grüne Quadrat. Ein Park für Bitterfeld », dans Aufbruch zu neuen Ufern. Die Goitzsche – das weltweit gröbte Landschaftskunstprojekt, sous la dir. de H. Schierz, Halle an der Saale, Janos Stekovics, 2001, p. 137-142.
  • « Graciliano Ramos : Memórias do cárcere, une écriture au seuil de la mort », dans Fin de siglo. Nuevos discursos : el humor, el amor y la muerte, sous la dir. de D. Carignano, E. Zayas et E. Fisbach, Angers, Almoreal, 2001, p. 13-22.
  • « Le jardin et le paysage brésiliens. À propos de Roberto Burle Marx », dans Le Paysage, n° sp. de América, Cahiers du CRICCAL, 26, I, 2001, p. 167-172.
  • « Cendrars : l’adieu au chevalet », dans Cendrars et les arts, n° sp. de Recherches valenciennoises, sous la dir. de M. Teresa de Freitas, C. Leroy et E. Nogacki, 9, 2002, p. 145-150.
  • « Un artiste contemporain dans le Mexique ancien », dans Par delà les Tropiques. Sculptures et installations réalisées en France et au Mexique, 1992-2000 par Jean-Charles Pigeau, Arles, Actes Sud, 2002, p. 5-8 (trad. anglaise et espagnole, ibid.).
  • « La identidad cultural y el espejo del otro », trad. par H. Becerril, Revista Número (Bogotá), 32, 2002, p. 46-53.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jacques Leenhardt, « Fonctions imaginaires et sociales des arts et des littératures », Annuaire de l’EHESS,  | 2003, 664-666.

Référence électronique

Jacques Leenhardt, « Fonctions imaginaires et sociales des arts et des littératures », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2003, mis en ligne le 15 février 2015, consulté le 25 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/15896

Haut de page

Auteur

Jacques Leenhardt

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals