Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Économie

Microéconomie des choix intertemporels

André Masson et Luc Arrondel
p. 721-722

Entrées d’index

Index thématique :

Économie
Haut de page

Texte intégral

André Masson, directeur d’études avec Luc Arrondel, directeur de recherche au CNRS

Temps, famille et patrimoine

1Le séminaire a porté sur les développements récents des modèles de cycle de vie qui concernent, d’une part, la prise en compte d’un futur incertain et, d’autre part, l’horizon décisionnel et la préférence temporelle pour le présent. Le séminaire a mis autant l’accent sur les problèmes conceptuels et théoriques (modélisation) qu’empiriques (économétrie, données d’enquêtes...).

2S’agissant du premier thème, ont été envisagés successivement les modèles d’épargne de précaution et le concept de prudence, avec application empirique à l’estimation du patrimoine de précaution ; les modèles de buffer-stock (fond de contingence) et les conséquences d’une prudence décroissante et des contraintes de liquidité sur les comportements du consommateur-épargnant ; les choix de portefeuille en présence d’un risque de revenu exogène (notion de tempérance), avec application empirique sur la demande d’actifs risqués ; les modèles d’utilité non espérée.

3S’agissant du second thème, ont été envisagés successivement les problèmes d’incohérence intertemporelle et de rationalité limitée ; l’élucidation du concept d’une préférence pure et rationnelle pour le présent et ses implications.

4La théorie prédit implicitement différents régimes de comportement, selon les valeurs attribuées conjointement aux deux paramètres individuels d’aversion (ou d’attitude) à l’égard du risque et de préférence temporelle pour le présent. L’application empirique, menée sur des données d’enquête originales, corrobore effectivement l’influence croisée, sur le montant et la composition du patrimoine, des deux paramètres de préférence : savoir que l’individu est « risquophile » ou peu « risquophobe » informe peu ; savoir qu’il est « risquophile » mais aussi « myope » (horizon court), par exemple, renseigne bien davantage sur ses décisions d’épargne et de placement.

5Chaque étudiant a par ailleurs fait un exposé durant le séminaire autour des thèmes mentionnés.

Publications

  • « Économie du débat intergénérationnel : points de vue normatif, comptable, politique », dans Le contrat social à l’épreuve des changements démographiques, sous la dir. de J. Véron, J. Legaré, S. Pennec et M. Digoix, Paris, INED (« Dossiers et Recherches de l’INED », 104), 2001, p. 15-51.
  • « Économie des transferts entre générations : altruisme, équité, réciprocité indirecte, ambivalence... », dans Démographie et économie, sous la dir. de M. Aglietta, D. Blanchet et F. Héran, Paris, La Documentation française (« Rapport du CAE », 35), 2002, p. 241-256.
  • Avec L. Arrondel et D. Verger, Comportements face au risque et à l’avenir et accumulation patrimoniale. Bilan d’une expérimentation, Document de travail INSEE, Paris, INSEE (« Série des Documents de travail » C0201), 2002, 155 p.
  • « Risque et horizon temporel : quelle typologie des consommateurs-épargnants ? », Risques, 49, 2002, p. 77-85.
  • Avec L. Arrondel, « Stockholding in France », dans Stockholding in Europe, sous la dir. de L. Guiso, M. Haliassos et T. Jappelli, Hamshire, Palgrave McMillan, 2002, chap. IV, p. 75-109.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

André Masson et Luc Arrondel, « Microéconomie des choix intertemporels », Annuaire de l’EHESS,  | 2003, 721-722.

Référence électronique

André Masson et Luc Arrondel, « Microéconomie des choix intertemporels », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2003, mis en ligne le 15 février 2015, consulté le 25 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/15943

Haut de page

Auteurs

André Masson

Articles du même auteur

Luc Arrondel

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals