Navigation – Plan du site
Enseignements organisés par les centres de recherche de l’EHESS

Laboratoire d’anthropologie sociale

Pierre Bonte, Édouard Conte et Altan Gokalp
p. 873-875

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

Pierre Bonte, Édouard Conte et Altan Gokalp, directeurs de recherche au CNRS

Anthropologie comparative des sociétés musulmanes

1Le séminaire a pour vocation de promouvoir les travaux individuels et collectifs de doctorants, jeunes chercheurs ou enseignants et chercheurs confirmés, concernant un certain nombre de sociétés ayant en commun la pratique de l’islam dans une aire géographique donnée.

2Celle-ci, correspondant à l’aire méditerranéenne méridionale, comprend le Maghreb, le Machrek, de langue et de culture arabes, mais aussi berbères, turques... ainsi que les périphéries africaines et les situations migratoires. Dans le cadre de ce séminaire, on se propose d’analyser, d’un point de vue anthropologique comparatiste, certains traits récurrents structurels et culturels de ces sociétés, en soulignant les convergences, dont participe mais non exclusivement l’islam, ainsi que la différenciation des cultures et des identités.

3Sans qu’un thème précis ne soit imposé au préalable, et sans s’interdire des variae en fonction des circonstances, les communications présentées se sont, comme l’année précédente, organisées autour du thème du genre, du rapport masculin/féminin. Il a été envisagé à partir de différentes perspectives et dans des contextes variés. Une place à part doit être faite à la séance inaugurale animée par Marie-Rose Moro (Université de Paris-XIII), qui a traité d’un point de vue clinique (« Remaniements de positions hommes/femmes dans la migration. Analyse d’une situation clinique ») inaugurant des échanges croisés avec son propre séminaire de Paris-XIII. Le point de vue de la parenté a été privilégié dans plusieurs communications. Pierre Bonte a présenté ses travaux les plus récents sur le mariage arabe et la place formelle qu’il attribue à la relation de genre dans son analyse (« Échange ou partage. Une notion classique de la théorie anthropologique de la parenté revue à partir de matériaux arabes »). Corinne Fortier (CNRS), a abordé le même thème dans le cas particulier de la Mauritanie (« Parenté et différence de sexe dans la société maure »), et Cristina Figueiredo chez les Touaregs (« Éducation, passions et affects. Du groupe frère/sœur à la relation conjugale chez les Touaregs du Mali »). C’est sur les pratiques de parenté et d’alliance dans le contexte migratoire turc qu’a porté l’intervention de Claire Autant (« Recompositions et usages de la parenté en situation migratoire, migrants turcs en France »).

4La notion de genre a été traitée à travers l’analyse des rituels dans deux communications. Saskia Walentowitz a présenté une étude en cours des rituels de naissance chez les Touaregs (« Aspects du genre à travers les rituels de naissance chez les Touaregs de l’Azawagh ») et Narjys el-Alaoui (musée des ATP), la répartition sexuelle des rituels dans un groupe berbère du Maroc (« La gestion rituelle de l’espace par les hommes et les femmes chez les Idaw Martini du Sud marocain »).

5Une troisième série de communications a abordé ce problème du genre dans des contextes particuliers. Deux communications s’intéressent aux phénomènes récents de diffusion de l’islam. En Afrique sub-saharienne dans le cas de Danielle Jonckers (CNRS) : « Du pluralisme religieux à l’islam réformiste au Sud du Mali. Une quête d’identité des hommes et d’autonomie des femmes en démocratie ». Aux Antilles françaises en ce qui concerne Liliane Kuczynski (CNRS) : « L’islam en Martinique. Quelques itinéraires masculins et féminins ». Altan Gokalp enfin est revenu sur la situation des Aleouis de Turquie : « Les Aleouis de Turquie et d’Europe à l’épreuve de la transparence ».

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Pierre Bonte, Édouard Conte et Altan Gokalp, « Laboratoire d’anthropologie sociale », Annuaire de l’EHESS,  | 2003, 873-875.

Référence électronique

Pierre Bonte, Édouard Conte et Altan Gokalp, « Laboratoire d’anthropologie sociale », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2003, mis en ligne le 15 février 2015, consulté le 23 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/16181

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals