Navigation – Plan du site
Enseignements organisés par les centres de recherche de l’EHESS

Laboratoire de psychologie sociale

Serge Moscovici et Saadi Lahlou
p. 875-876

Entrées d’index

Centres de recherche :

Laboratoire de psychologie sociale
Haut de page

Texte intégral

Serge Moscovici, directeur d’études et Saadi Lahlou, chef du laboratoire de design cognitif à EDF

Les sociétés pensantes : intranets et Internet

1Le séminaire s’est déroulé en quatre séances, principalement destinées aux membres du laboratoire dans la mesure où il s’agit d’une problématique exploratoire. Internet est un espace dont les propriétés pragmatiques diffèrent de l’espace social traditionnel, habité par des objets matériels : l’inscription (enregistrement de texte, image, son) y remplace la matière. Y agir, dès lors, c’est communiquer, en inscrivant sa présence dans l’espace public numérisé. Son économie est celle de la représentation, avec sa double dimension de connaissance et de spectacle. Notre monde augmenté de cet espace numérique offre-t-il de nouvelles arènes aux sociétés pensantes, et plus généralement, la numérisation des représentations apporte-t-elle des changements épistémologiques ? Internet offre en tout cas de nouveaux moyens de communication, des formes de présence et de rencontre différentes, une modification de la séparation entre vie privée et vie publique (problématique de la privacy). Quel est leur impact sur les sociétés pensantes ?

2Le premier séminaire a décrit l’état actuel des pratiques de sociabilité électronique, à partir d’un exposé de Valérie Beaudouin (France Telecom R&D) dont l’équipe exploite la plus importante base de données d’usages d’Internet, et qui nous a présenté une analyse des usages réels afin de fonder les discussions sur des bases empiriques solides. La seconde séance a abordé la question du soi numérique à partir d’un exposé de S. Lahlou sur la constitution des pseudonymes sur le site d’enchères électronique d’e-bay. La troisième séance a exploré la question de la privacy à partir d’un exposé de N. Kalampalikis sur le thème de la privacy : le panopticon électronique. Lors de la quatrième, S. Moscovici a abordé, en replaçant Internet dans une évolution historique plus large, les perspectives épistémologiques pour l’évolution des sociétés pensantes. L’ensemble de ces réflexions, et notamment la remise en perspective finale, tout en mettant en lumière les spécificités introduites par Internet et la numérisation, aboutit à en relativiser le caractère innovant sur le plan des mécanismes sociaux.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Serge Moscovici et Saadi Lahlou, « Laboratoire de psychologie sociale », Annuaire de l’EHESS,  | 2003, 875-876.

Référence électronique

Serge Moscovici et Saadi Lahlou, « Laboratoire de psychologie sociale », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2003, mis en ligne le 15 février 2015, consulté le 20 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/16186

Haut de page

Auteurs

Serge Moscovici

Saadi Lahlou

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals