Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Méthodes et techniques des sciences sociales

Méthodes mathématiques dans les sciences sociales

Marc Barbut, Bruno Leclerc, Jean-Pierre Barthélemy, Marc Demange, Olivier Hudry et Bernard Monjardet
p. 108-109

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

Marc Barbut, directeur d’études

Modélisation mathématique dans les sciences sociales

1Comme les années précédentes, l’enseignement fut principalement consacré à la représentation mathématique des inégalités économiques et sociales, et aux problèmes d’ajustement statistique de données empiriques à des distributions théoriques.

2L’accent a en particulier été mis sur les représentations fonctionnelles de l’inégalité ; la classique fonction de concentration de Lorenz et Gini, mais aussi la fonction de concentratioon de Paul Levy, ou la fonction proposée par Maurice Fréchet (rapport m(x)/x où, dans le cas des revenus par exemple, m(x)/x est la valeur moyenne des revenus supérieurs à x). On a également étudié certaines conséquences paradoxales ou ambiguës qui sont logiquement impliquées par certains des modèles mathématiques usuels. Une dernière partie du cours a eu pour objet l’étude du modèle de croissance logistique, et à des applications de celui-ci. De nombreux travaux pratiques ont été effectués par les élèves.

Publications

  • « souvenirs sur quelques étapes du parcours intellectuel d’Ernest Coumet », Revue de synthèse 2-3-4, 2001, p. 287-290.
  • « Idéologia, Matematicas y Ciencias Sociales : Vilfredo Pareto, Georges Sorel y la ambiguidad en la comparacion de las desigualdades », Empiria, revista de metodologia de ciencias sociales, 6, Madrid, UNED, 2003, p. 11-28.

Bruno Leclerc, maître de conférences

Analyse combinatoire des données. 1. Modélisations ordinales. 2. Analyse de réseaux et classification

3La première partie du séminaire a porté sur les notions et résultats de base de la théorie des ensembles ordonnés et leurs applications à la classification et à la décision. Après la mise en place des outils élémentaires de la théorie, la recherche a principalement porté sur les systèmes de classes vus comme des espaces de fermeture. Pour ceux-ci, l’accent a été mis sur leurs relations d’implication associées, ainsi que sur des relations d’emboîtement nouvellement définies. Dans un travail mené avec Florent Domenach (Université de Tsukuba, Japon), on a caractérisé les implications et emboîtements de divers types intervenant en analyse de données. En particulier, les géométries convexes et fermetures anti-échange ont fait l’objet d’une matinée organisée en mars au CAMS avec B. Monjardet.

4La seconde partie du séminaire a été consacrée aux cheminements et cliques maximales dans les graphes et leurs usages pour l’analyse des réseaux et la classification. Dans le domaine de la classification hiérarchique, on a commencé à élaborer des méthodes axées sur les relations d’emboîtement.

Bruno Leclerc, maître de conférences
avec Jean-Pierre Barthélemy, professeur à l’ENST de Bretagne
Marc Demange, professeur à l’ESSEC
Olivier Hudry, maître de conférences à l’ENST de Paris
et Bernard Monjardet, professeur émérite à l’Université de Paris-I

Mathématiques discrètes et sciences sociales

5Ce séminaire de recherche est consacré aux développements d’échanges et de travaux sur les métaphores, les modèles et les méthodes de la « Mathématique discrète » appliqués aux sciences sociales. Parmi les sujets abordés cette année, on peut mentionner des études sur la théorie du choix social et l’aide à la décision (B. Monjardet, M. Grabisch, A. Tangian, J. Abdou, A. Rico, M.R. Johnson, A. Slinko), les graphes et l’optimisation combinatoire (C. Kenyon, M. Demange), la classification et la reconstruction phylogénétique (A. Guénoche, P. Legendre, L. Lebart, J.-P. Barthélemy), les ordres, treillis et fermetures (J.-P. Doignon, B. Leclerc, Κ. Bertet), les problèmes d’énumération et d’inférence (A. Durand, F. Beninel).

Publication

  • « The median procedure in the semilattice of orders », Discrete Applied Math, 127 (2), 2003, p. 241-269.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marc Barbut, Bruno Leclerc, Jean-Pierre Barthélemy, Marc Demange, Olivier Hudry et Bernard Monjardet, « Méthodes mathématiques dans les sciences sociales », Annuaire de l’EHESS,  | 2004, 108-109.

Référence électronique

Marc Barbut, Bruno Leclerc, Jean-Pierre Barthélemy, Marc Demange, Olivier Hudry et Bernard Monjardet, « Méthodes mathématiques dans les sciences sociales », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2004, mis en ligne le 01 mars 2015, consulté le 19 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/16200

Haut de page

Auteurs

Marc Barbut

Articles du même auteur

Bruno Leclerc

Articles du même auteur

Jean-Pierre Barthélemy

Articles du même auteur

Marc Demange

Articles du même auteur

Olivier Hudry

Articles du même auteur

Bernard Monjardet

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals