Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Histoire
Problèmes généraux

Histoire de la documentation historique

Vincent Duclert, Anita Guerreau-Jalabert et Françoise Hildesheimer
p. 147-148

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

Vincent Duclert, professeur agrégé avec Anita Guerreau-Jalabert, directrice de recherche au CNRS, directrice de l’École nationale des Chartes, et Françoise Hildesheimer, conservateur en chef aux Archives nationales, professeur associé à l’Université de Paris-I

1L’analyse de pratiques et des discours sur les sources ne cesse d’être partie prenante des démarches scientifiques en histoire et en sciences sociales. Elle éclaire particulièrement les choix thématiques, les modes d’élaboration et les formes d’écriture de la recherche. À cet égard, l’étude spécifique des processus de constitution de la documentation historique, l’enquête sur les lieux et les pratiques de sa conservation, de sa communication et de sa valorisation, et la mesure de ses usages par les chercheurs peuvent contribuer au mouvement de connaissance de l’histoire à travers celles de son histoire et du métier d’historien.

2Ce séminaire, qui a vocation à devenir un pôle de réflexion pluridisciplinaire et pluri-institutionnelle, a voulu considérer la documentation de la recherche comme un objet d’étude à part entière qui mobilisera particulièrement les ressources de l’histoire intellectuelle, de l’histoire sociale et de l’histoire politique, mais également celles de l’anthropologie historique et du droit public. Pour sa première année, le séminaire a conjugué un travail d’enquête sur les conditions générales de constitution des sources avec l’étude de résultats spécifiques en matière d’usage de ces pratiques documentaires. Analysant le rapport des chercheurs à ces entreprises de savoir, il a tenté d’illustrer le pouvoir d’épistémologie pratique de l’histoire suggérée par la réflexion critique sur les sources et leur pratique.

3Les deux premières séances du séminaire ont porté sur la définition de l’objet et des problématiques, autour de deux axes principaux, l’historicité du document d’une part qui établit un nouvel ordre de compréhension des sources, les instruments de recherche de l’autre qui en déterminent l’accès comme l’usage. Dominique Kalifa (Université de Paris I-Sorbonne) et Henriette Asséo ont analysé leurs expériences en la matière. Un second ensemble de séances s’est intéressé au problème de l’historicité des sources au regard des processus de conservation. La confrontation des pratiques a réuni, pour la Bibliothèque nationale de France (département des manuscrits), Valentine Weisse et Mauricette Berne, pour la bibliothèque de l’École normale supérieure, Laure Léveillé et Françoise Dauphragne, pour les Archives nationales, Bruno Galland et Patricia Gillet, et pour l’École nationale des Chartes, Olivier Guyot-Jeannin. Un troisième ensemble s’est centré sur la question du lien entre la critique des sources et le processus de recherche. L’expérience de l’historien a été cette fois privilégiée. François Lissarrague et Jean-Claude Schmitt ont envisagé la question pour l’histoire antique et médiévale, Simona Cerutti et Robert Descimon pour l’histoire moderne, Philippe Boutry et Dominique Julia (CNRS) pour l’histoire religieuse contemporaine, Isabelle Backouche, Gilles Candar (Musée d’Orsay), Bertrand Joly (Université de Nantes), Gilles Malandain (ENS) pour l’histoire politique contemporaine. Une table ronde a clos la première du séminaire. Organisée le 19 juin 2003, elle a réuni, autour du sujet « Pratiques et politiques des instruments de recherche », Yves-Marie Bercé (Université de Paris-IV) Georges Mouradian (direction des Archives de France), Olivier Poncet (Archives nationales), Serge Wolikow (Université de Bourgogne), Valentine Weisse et Mauricette Berne (Bibliothèque nationale de France).

4Plusieurs de ces séances ont bénéficié de la participation active des étudiants inscrits à l’atelier de méthodologie appliquée de la recherche en histoire et au séminaire commun de la formation doctorale « Histoire et civilisation » co-animés par Vincent Duclert.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Vincent Duclert, Anita Guerreau-Jalabert et Françoise Hildesheimer, « Histoire de la documentation historique », Annuaire de l’EHESS,  | 2004, 147-148.

Référence électronique

Vincent Duclert, Anita Guerreau-Jalabert et Françoise Hildesheimer, « Histoire de la documentation historique », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2004, mis en ligne le 01 mars 2015, consulté le 24 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/16230

Haut de page

Auteurs

Vincent Duclert

Articles du même auteur

Anita Guerreau-Jalabert

Articles du même auteur

Françoise Hildesheimer

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals