Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Histoire
Histoire et civilisations de l’Europe

La ville : sciences, pouvoirs, sociétés

Christian Topalov
p. 260-261

Texte intégral

Christian Topalov, directeur d’études

1Le séminaire « La ville des sciences sociales » poursuit une enquête d’histoire sociale des sciences sociales, qui interroge les constructions d’objet et les façons de faire de nos disciplines lorsqu’elles traitent des villes. Après un cycle de quatre ans consacré au « quartier », nous avons entrepris cette année une nouvelle recherche collective, dans la perspective d’un volume qui fera suite à La Ville des sciences sociales, publié chez Belin en 2001. Dans cet ouvrage, comme dans le séminaire qui l’avait préparé, on avait pris pour terrain d’enquête des livres : leurs conditions de production, leurs contenus, leurs réceptions et réinterprétations. Le cycle commencé cette année se propose de poursuivre le même objectif en expérimentant une autre voie : enquêter cette fois sur des constructions savantes de l’objet « ville » qui soient d’emblée collectives.

2Les unités d’observation pourront être diverses. Des institutions de recherche qui ont joué, à un certain moment, un rôle important dans le domaine. Des congrès ou colloques où l’objet ville a été mis en discussion et où l’on peut observer un éventail de paradigmes ou l’affirmation de l’un d’entre eux. Des revues ou des collections d’ouvrages qui ont un temps façonné et mis en scène une approche, des alliances, des controverses. Des voyages de savants dans lesquels se sont joués les importations, traductions et usages de sciences étrangères. Des traditions savantes ou des écoles, enfin, qui sont autant d’actions intellectuelles sur les œuvres du passé en vue de définir les tâches présentes d’une discipline.

3Plusieurs séances introductives ont porté sur les objets culturels comme productions collectives. Pour analyser la production des œuvres en situation, on s’est appuyé sur l’étude du portrait de Kahnweiler par Michael Baxandall, pour analyser la transmission des œuvres, sur l’étude des variations de la querelle des universaux par Alain de Libera. Un exercice d’application a ensuite porté sur les avatars d’une chanson, entre genres et continents, de 1938 aux dernières années du XXe siècle.

4Rentrant dans le vif du sujet, Pierre Chabard (Université de Paris-VIII) a étudié les usages et les transformations de Patrick Geddes, des années 1920 aux années 1970 – exposé ensuite discuté par Bertrand Müller (Université de Lausanne). Peter Schöttler (Centre Marc-Bloch-CNRS, Berlin) a étudié Henri Pirenne à la recherche des villes médiévales, entre l’Europe et l’Amérique dans les années 1920. Pierre-Yves Saunier (Environnement-Ville-Société UMR 5600 CNRS, Lyon) a présenté l’un des sites où des sciences sociales ont eu l’ambition de gouverner la ville : Chicago entre 1900 et 1940. Il a centré l’analyse sur un entrepreneur en public administration, qui fut à la fois un réformateur, un savant et un exportateur actif d’un modèle vers l’Europe : Charles Merriam. Enfin, Licia Valladares (Instituto Universitário de Pesquisas do Rio de Janeiro et Université de Tours) a analysé les voies par lesquelles le père Joseph Lebret et Économie et humanisme, d’une part, l’ »école de Chicago », de l’autre, se sont rencontrés au Brésil et y ont été utilisés entre 1947 et 1969 pour construire la favela des sciences sociales.

5En complément de ce séminaire, « Pratique de la recherche urbaine » réunit un groupe de doctorants organisé par Caroline Varlet. Cette année, douze d’entre eux ont présenté leurs travaux.

Publications

  • « La fin des communautés locales vue par un sociologue de Chicago : Harvey W. Zorbaugh ». Annales de la recherche urbaine (Paris), 93, 2003, p. 159-167.
  • « “Traditional working-class neighborhoods” : An inquiry into the emergence of a sociological model in the 1950s and 1960s ». Osiris (Chicago), 18, 2003, p. 212-233.
  • « Écrire l’histoire des sociologues de Chicago ». Genèses (Paris), 51, 2003, p. 147-159.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Christian Topalov, « La ville : sciences, pouvoirs, sociétés », Annuaire de l’EHESS,  | 2004, 260-261.

Référence électronique

Christian Topalov, « La ville : sciences, pouvoirs, sociétés », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2004, mis en ligne le 01 mars 2015, consulté le 24 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/16310

Haut de page

Auteur

Christian Topalov

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals